Les pubs en Flash débarquent sur les mobiles

CommentCaMarche - vendredi 29 octobre 2010 - 16:39

Les pubs en Flash débarquent sur les mobiles

Les bannières publicitaires en flash qui ornent aujourd'hui les sites web squatteront-elles bientôt les écrans de nos téléphones mobiles ? C'est en tout cas l'ambition d'Adobe qui a annoncé la sortie de deux nouveaux formats publicitaires, mardi. Et pas question que les utilisateurs d'iPhone et d'iPad passent au travers d'une publicité, malgré les tensions entre la marque de la pomme et Adobe, ce dernier déclinera les publicités en HTML5 sur les terminaux dépourvus de Flash. Ambiance.

Nous vous l'annoncions mardi, Adobe compte bel et bien déployer le format flash sur les mobiles. Pas question pour lui de passer à côté d'un marché de la publicité sur le mobile qui devient de plus en plus important. L'éditeur de logiciel a donc pris les devants et a annoncé qu'il proposerait deux nouveaux formats de publicités, l'un en flash et l'autre en HTML5. Ces nouveaux formats pour mobiles permettront d'afficher des publicités en plein écran, là en surimpression du sur le contenu initial de la page ou web ou de l'application. Jusqu'alors, les publicités apparaissaient en page d'accueil d'une application ou bénéficiaient d'un encart sur la page du contenu.



Sans doute échaudé par les déclarations fracassantes de Steve Jobs qui a clairement fait comprendre (et en termes parfois assez crus) que la technologie Flash ne serait jamais adoptée par l'iOS, Adobe ne souhaite pourtant pas se priver d'un marché qui compte aujourd'hui plus de 60 millions de possesseurs d'iPhone dans le monde.
Pour autant, pas question pour Adobe de céder au chantage d'Apple alors que de sérieux concurrents comme Androïd ou Windows 7 Mobile grignotent peu à peu des parts de marchés. Le créateur du format Flash a d'ores et déjà annoncé que le format flash pourra être intégré sur les plateformes mobiles BlackBerry, LiMo, MeeGo, Symbian et Windows Phone.

En proposant deux formats au choix, Adobe semble donc vouloir ménager la chèvre et le chou.

HTML5 vs. Flash
Pourtant, pour certains professionnels de la publicité en ligne, les deux formats proposés de publicité proposés par Adobe sont loin d'être équivalents. Selon l'Internet Advertising Bureau -une association britannique de promotion du marketing digital- il n'y a pas lieu d'hésiter. « La programmation en langage HTML5 utilisée dans la majorité des navigateurs récents permet de réaliser plus de choses que Flash, tout en faisant consommer moins de batteries aux terminaux mobiles. Les annonceurs doivent simplement passer à HTML5, et laisser Flash de côté. Beaucoup de marques ont déjà franchi le pas avec beaucoup de succès, notamment sur iPad. »

D'autant que si le Flash sera compatible avec la plupart des plateformes mobiles, les annonceurs devront, s'ils veulent toucher tous les utilisateurs de smartphones, de toute façon proposer une déclinaison des publicités en HTML5. Les annonceurs devront alors prévoir de développer les bannières en double : l'une en Flash et l'autre en HTML5.

Reste que l'adoption du HMTL5 impose lui aussi des contraintes de développement. La syntaxe comprend de nouveaux éléments (balises et attributs) faisant appel à de nouvelles APIs. Résultat, comme l'indiquait un un membre du site « développer en HTML5 nécessite de connaitre au moins HTML, CSS, JavaScript côté client, puis PHP(ou ASP ou java), SQL etc. côté serveur. C'est lourd lourd lourd... »
HTML5 ou Flash ? Ces deux-là n'ont pas fini de faire parler d'eux !

En savoir plus
Le HTML 5 : nouvelle ère pour l'e-marketing ?
Adobe annonce l'arrivée du Flash sur les mobiles