Nouveau Twitter : objectif veille pour les entreprises

CommentCaMarche - jeudi 16 septembre 2010 - 16:14

Nouveau Twitter : objectif veille pour les entreprises

Ca gazouille pour Twitter qui vient d'annoncer l'arrivée d'une interface enrichie. Cette rentrée 2010 est l'occasion pour le service de microblogging d'affirmer son positionnement : l'actu en temps réel. Un virage duquel les entreprises pourraient tirer un réel avantage, en simplifiant leurs procédures de veille sur l'outil, en accédant plus rapidement à l'information. Les développeurs, eux, risquent de ne pas y trouver leur compte : en s'affirmant comme diffuseur de contenus, Twitter pourrait bien sonner le glas du développement des mash-ups

Twitter, un nouveau site d'actus ? Si nous n'en sommes pas encore là, il n'empêche que le service vient d'affirmer un peu plus son intention de devenir un véritable éditeur de contenus. A la faveur de cette rentrée, le service de micro-blogging a offert un véritable lifting à son interface et l'a enrichi de nouveaux services. Les utilisateurs auront désormais accès plus facilement aux contenus « riches » comme les photos ou les vidéos. Les utilisateurs de Twitter pourront désormais prévisualiser les contenus vers lesquels renvoient les liens postés. Il sera possible de prévisualiser les articles, photos et vidéos dans la colonne de droite de l'interface. Ce faisant, Twitter joue la transparence alors que les URLs raccourcies sont de plus en plus utilisées à des fins frauduleuses... et met à l'honneur le contenu proposés par ses utilisateurs. Une manière de s'affirmer comme un éditeur de news ? Réponse dans les prochains mois ! Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'en proposant ces évolutions, Twitter se rapproche plus de Google News que de Facebook.



Vers une meilleure identification des utilisateurs
Mais la véritable plus-value pour les entreprises est sans nul doute une meilleure connaissance des entreprises qui parlent d'elles ! Car il sera désormais possible d'en savoir un peu plus sur les utilisateurs de Twitter. Chaque utilisateur aura une sorte de mini-profil auquel tous les autres inscrits auront accès. Des informations concernant la géolocalisation, le sujet ou le contexte des messages seront aussi proposées. Les entreprises pourront facilement tirer parti de ces informations, dans le cadre d'une veille sur les réseaux sociaux. En plus de mesurer la sphère d'influence des utilisateurs qui parlent de votre entreprise ou de votre secteur d'activité, il sera en plus possible de véritablement qualifier les utilisateurs en tant que source d'information, relais possible d'information... ou au contraire comme vous étant hostile !

La géolocalisation des tweets et des utilisateurs pourrait permettre de localiser de véritable « foyers » de crise, notamment dans le secteur agro-alimentaire. Il devient aussi envisageable d'analyser les habitudes de consommation d'une population via les traces laissées sur Twitter.

Ces nouvelles fonctionnalités devraient intéresser les entreprises, tant les informations qu'offre Twitter avec ces nouveaux services peuvent se révéler utiles pour les entreprises. Reste qu'il sera sans doute plus compliqué d'intégrer ce nouvel environnement dans un système de veille informatisé.

Un coup de frein pour les applications tierces ?
En proposant cette nouvelle interface, Twitter avance aussi ses pions. Plus question de laisser l'innovation entre les mains de développeurs d'applications tierces. Alors que le service de micro-blogging s'était beaucoup appuyé sur un environnement où les développeurs pouvaient proposer des clients (Hootsuite, Seesmic etc.) ou des services associés (tweets sponsorisés, compteur de tweets), il semble vouloir reprendre la main sur son outil. Formellement, Twitter n'a pas indiqué vouloir stopper la croissance effrénée des « apps » entourant son service. Pourtant, avec l'arrivée de ces fonctionnalités plus riches, il n'est pas impossible qu'il monétise ces nouvelles formations... ou qu'il soumette leur accès à un accord préalable !

En savoir plus
Voir l'annonce de Twitter

Crédit photo : Twitter

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de gridy