Perdu de vue ? Yatedo vous retrouve !

CommentCaMarche - vendredi 13 août 2010 - 12:56

Perdu de vue ? Yatedo vous retrouve !

Tout le monde a déjà essayé de se « googeliser » ou de « googeliser » ses amis : à savoir de taper son nom dans Google et de voir les résultats. Souvent, c'est plutôt la pagaille ! Un nouveau moteur de recherche de « personnes » vient d'être lancé : Yatedo.fr vise notamment à redorer l'image des moteurs de recherche de personnes en ne fournissant que les résultats et informations accessibles au public.

Infos publiques et pas persos !



Entre Facebook, Twitter, Viadeo, Foursquare, beaucoup d'informations personnelles circulent sur la toile. Pour retrouver une personne en particulier, le moteur de recherche Yatedo propose de consulter toutes ses informations sur plusieurs plates-formes, mais seulement les informations publiques : le but d'un tel site est justement de ne pas divulguer ce que vous voulez garder secret. En effet, les concepteurs de Yatedo assurent que les données collectées et diffusées sont uniquement des données accessibles au public : aucune information personnelle n'est divulguée.

Une mine de renseignement sur une seule et même page

Les informations en ligne sont affichées comme une carte de visite ou une carte d'identité avec le nom, une photo, et quelques informations clés. Et le site va encore plus loin puisque afin d'éviter les problèmes causés par les homonymes, Yatedo se base sur les interfaces de programmation ou les API des plateformes sociales comme Facebook. Amyne Berrada, un des fondateurs du site, explique que « Yatedo ne se limite pas à fournir des liens vers d'autres sites, mais il est capable de construire une page -une sorte de super-profil- qui résume et structure la globalité des informations publiques de la personne que vous cherchez ».

Le site propose également d'autres fonctionnalités, comme la possibilité de faire une recherche phonétique quand vous n'êtes pas certain de l'orthographe du nom de la personne.

Plus d'informations sur Yatedo.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme