Difficile de trouver sa place sur Facebook

CommentCaMarche - mercredi 2 décembre 2009 - 18:34

Difficile de trouver sa place sur Facebook

Les célèbres fan-pages de Facebook n’ont jamais été aussi populaires ! Gratuites et relativement simples à mettre en place, elles ont su conquérir les entreprises et marques qui n’ont pas hésité à franchir le pas de créer leurs propres pages sur le célèbre site de réseau social qui rassemble aujourd’hui plus de 350 millions d’utilisateurs à travers le monde. Pourtant, il n’est pas toujours facile pour les marques de mobiliser autour de leurs fan-pages.

C’est en tout cas ce que révèle une étude menée par l’agence de communication américaine Sysmos. Celle-ci a analysé 600 000 pages sur Facebook… et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour les entreprises, il n’est pas toujours facile de se faire une place sous le soleil de Facebook ! Moins d’un quart des fan-pages comptent plus de 1000 fans ! A ce compte, passer les 1000 fans pour une marque revient presque à entrer le dans un carré VIP. Et si l’on prend en compte les seules marques, entreprises, artistes ou organisations qui arrivent à dépasser les 10 000 fans, elles ne sont que… 4% !



Le chiffre est à relativiser cependant pour les entreprises, qui ne représenteraient qu’un peu plus de 35% des pages crées sur Facebook. Elles ne sont d’ailleurs mêmes pas représentées sur le podium des pages comptant le plus de fans, laissant les Michael Jackson, Barack Obama et Vin Diesel truster les premières places avec des nombres de fans compris entre 7 et 10 millions.

Difficultés à mobiliser autour des marques et entreprises
Mais pour les entreprises et marques, il est parfois difficile de mobiliser sur la foi de leurs seules enseignes. C’est que l’intérêt de Facebook peut parfois avoir été mal compris. Ni vraiment blog, ni vraiment espace pour faire de la publicité, la stratégie de communication sur Facebook peut parfois sembler floue aux entreprises, qui abandonnent peu à peu l’outil.

Car la page Facebook est un véritable outil de dialogue avec les consommateurs, clients et prospects. A ce titre, elle ne doit pas se contenter à être vitrine de l’entreprise, mais bien solliciter l’avis de ses fans, discuter avec eux, ou pourquoi pas, leur proposer des offres ou des contenus exclusifs.

A ce titre, la marque Coca-Cola qui rassemble aujourd’hui plus de 4 millions de fans, a eu une gestion assez fine de sa communication sur le réseau social. Elle n’a pas hésité à proposer des contenus venant de ses propres fans, comme des vidéos ou des photos, par exemple. Elle propose en outre des contenus exclusifs et applications à ses fans, qu’ils ne trouveront pas sur le site institutionnel. Bien sûr Coca-Cola, entreprise multinationale, à une puissance de frappe bien plus grande qu’une PME. Mais dans l’idée, sa communication repose sur des axes relativement simples. Reste que pour la marque, le recrutement de fans est beaucoup plus facile.

Le problème du recrutement des fans
Car c’est bien là tout le cœur du problème, pour la plupart des entreprises. Réussir à attirer les utilisateurs sur sa fan-page peut parfois relever du parcours du combattant, lorsque la page vient d’être lancée. L’ajout d’un simple bouton intégrant un lien vers la page Facebook sur le site institutionnel de l’entreprise. Cette solution a le mérite de donner une visibilité à la page Facebook.
Ensuite, l’animation régulière de la page fait mécaniquement grimper le nombre de fans : en proposant du contenu exclusif ou de qualité, les fans seront tentés de commenter l’actualité que l’entreprise propose. Les commentaires des fans remontent dans leurs propres actualités et sont visibles de tous leurs amis… qui eux-mêmes peuvent devenir fans.

En savoir plus
Voir l’article sur le blog de Sysomos (en anglais)

Lire par ailleurs

Facebook, la requête la plus populaire dans Google
Facebook annonce plus de poids des groupes : quelle incidence pour les entreprises
Rejoindre la fan-page de CommentCaMarche

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis