Arnaud Lambert (Microsoft) : "Windows 7 apporte de vrais changements pour l'utilisateur"

CommentCaMarche - lundi 13 juillet 2009 - 14:15

Arnaud Lambert (Microsoft) : "Windows 7 apporte de vrais changements pour l'utilisateur"


(Paris - Relax news) - Windows 7, nouveau système d'exploitation de Microsoft, sera disponible en France dès le mercredi 15 juillet en pré-réservation. Remplaçant de Vista, cet OS sera officiellement livré à partir du 22 octobre. Arnaud Lambert, responsable produit Windows 7 chez Microsoft France, revient sur les nouveautés introduites par le logiciel le plus attendu de l'année.

Relaxnews : Windows 7 remplace Windows Vista. S'agit-il d'une version radicalement différente, ou d'une simple amélioration ?
Arnaud Lambert :
Il n'y a pas de grandes transformations dans la présentation de ce nouveau système d'exploitation. Avec Windows 7, nous n'avons pas voulu bouleverser la manière dont on rentre et navigue sur le bureau. Ce sont des habitudes auxquelles les utilisateurs tiennent beaucoup. Nous sommes donc partis de l'architecture de Vista pour l'améliorer techniquement et l'enrichir de nombreuses innovations.

R. : Quelles sont les grandes innovations de Windows 7 en matière de navigation ?
A. L. :
Il y a une multitude de nouveautés qui apporteront de vrais changements dans l'expérience de l'utilisateur. Premier exemple, la barre du menu "démarrer", qui est la porte d'entrée vers les programmes et documents stockés dans l'ordinateur. Nous y avons ajouté des "jumplist", c'est-à-dire un menu propre à chaque application. Si je passe le pointeur de la souris sur le programme Excel, la jumplist affichera les derniers tableaux Excel que j'ai consultés. Même chose pour Internet Explorer, où la jumplist affiche les sites et les pages les plus visitées. Autre nouveauté intéressante, la fonction "snap", qui permet de redimensionner une fenêtre en la déplaçant sur un des côtés de l'écran. Il y a aussi la prévisualisation des pages en passant la souris sur des fenêtres présentes dans la barre des tâches, en bas de l'écran.

R. : Et en matière de loisirs numériques et de multimédias ?
A. L. :
Windows 7 permet de mutualiser les contenus. Exemple, si je souhaite consulter avec mon PC portable les photos de vacances stockées sur mon PC de bureau mais qui se trouve à l'autre bout de la maison, une fonction de mise en groupe va me permettre de connecter en quelques clics les deux ordinateurs. Il est également possible de lire la musique stockée dans mon PC sur une chaîne audio équipée d'une connexion Wi-Fi. Cela marche aussi avec un téléviseur ou un radio réveil, à partir du moment qu'ils disposent d'une connexion réseau. En gros, Windows 7 agit comme une télécommande de contrôle des différents appareils. Enfin, Windows 7 a été conçu pour fonctionner avec les ordinateurs à écran tactile. Avec son index, l'utilisateur pourra par exemple rédiger un texte, dessiner sur Paint, ou encore naviguer sur Internet. Avec le multitouch, il pourra utiliser le pouce et l'index pour agrandir une photo ou la déplacer à l'écran. Avec tous les doigts, il pourra même jouer sur un piano virtuel.

R. : Concernant la compatibilité avec d'autres logiciels, qu'est-ce qui change avec Windows 7 ?
A. L. :
Microsoft a beaucoup travaillé sur ce point, qui avait causé des soucis aux premiers utilisateurs de Vista. A trois mois du lancement officiel, près de 99% des logiciels sont reconnus compatibles par Windows 7. Nous avons lancé un site Internet sur lequel les particuliers comme les éditeurs peuvent vérifier la compatibilité d'un logiciel avec Windows 7, et faire savoir si des logiciels ou des équipements sont compatibles ou non.

R. : La rapidité de Windows, qui était l'autre point faible de Vista, a-t-elle été améliorée ?
A. L. :
Complètement. C'est même l'une des grandes évolutions entre Vista et Windows 7. La mise en veille du système est par exemple nettement plus rapide avec Windows 7 que Vista. Notre nouvel OS peut également fonctionner avec des mini-PC portables d'entrée de gamme qui aujourd'hui tournent sous Windows XP. Enfin, Windows 7 nécessite entre 10 et 15% d'énergie de moins que Vista.

R. : Windows 7 sera livré sans Internet Explorer. Comment les utilisateurs feront-ils pour surfer sur Internet ?
A. L. :
Pour répondre aux exigences de la Commission européenne, Windows 7 sera fourni dans l'espace économique européen sans aucun navigateur Web pré-installé. Microsoft travaille actuellement sur une solution qui permettra aux utilisateurs d'aller chercher sur Internet le navigateur qu'ils souhaitent installer sur leur machine, que ce soit Internet Explorer ou un autre logiciel.

R. : Combien de versions de Windows 7 seront commercialisées ?
A. L. :
Quatre éditions seront disponibles. Il y aura une version "Familiale Premium", destinée aux particuliers, une version pour les professionnels, et Windows 7 Intégrale, la plus complète, disponible avec toutes les langues. Enfin, une version allégée, "Windows 7 Starter", sera livrée avec les petits netbooks.

R. : Comment se procurer Windows 7 ?
A. L. :
Du 15 juillet au 14 août, il sera possible de pré-réserver le boîtier Windows 7 avec une offre à 49,99 euros pour l'édition familiale. 76.000 unités sont réservées au public français. Les boîtes seront expédiées à partir du 22 octobre 2009, au lancement officiel de Windows 7 dans le monde. A partir de cette date, et jusqu'au 31 décembre, les versions Familiale Premium et Professionnelle seront respectivement proposées à 119,99 et 285 euros. Nous n'avons pas encore communiqué les prix définitifs qui seront appliqués après cette offre de lancement.

R. : Les clients qui achètent aujourd'hui un PC équipé de Vista pourront-ils passer sous Windows 7 ?
A. L. :
Nous avons mis en place un programme de mise à jour. Les consommateurs ayant acheté la licence Windows Vista à partir du 26 juin pourront bénéficier de Windows 7 à sa sortie avec des frais de traitement et d'envoi postal qui s'élèveront à une dizaine d'euros chez Microsoft.

R. : Quelle sera la durée de vie de Windows 7 ?
A. L. :
Le cycle d'un système d'exploitation a été fixé à 3 ans par Microsoft. Notre huitième OS sortira donc trois ans après Windows 7.

R. : Dernière question, faut-il dire "Windows seven" ou "Windows sept" ?
A. L. :
En France, ce sera Windows sept ! Si ma mémoire est bonne, on ne parlait pas de "Windows ninety five" pour Windows 95, mais bien de "Windows quatre vingt quinze".


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis