Près d'un internaute sur deux achète des vêtements en ligne, un chiffre en hausse

CommentCaMarche.bot - jeudi 6 septembre 2007 - 16:10

Près d'un internaute sur deux achète des vêtements en ligne, un chiffre en hausse


(Paris - Relaxnews) - 48% des internautes, soit près d'un sur deux, ont acheté un produit lié à l'habillement via Internet entre décembre 2006 et mai 2007, d'après des données présentées jeudi 6 septembre par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), en partenariat avec Médiamétrie/NetRatings. Ce chiffre était de 41% en 2006, et 28% en 2005.

S'habiller sur Internet devient une habitude
D'après Evelyne Chaballier, directrice des études économiques à l'Institut français de la mode (Ifm), qui a présenté une enquête sur la mode et Internet, la "dynamisation de la mode sur Internet" ne fait aucun doute. Selon les chiffres de l'IFM, aujourd'hui, 3,7% de l'ensemble des achats de vêtements se font en ligne. Un chiffre en très forte croissance, puisqu'il était de 2,3% il y a un an. L'étude Médiamétrie/NetRatings montre que, parallèlement, les Français utilisent de plus en plus Internet et les magasins comme des compléments. Par exemple, 22% des acheteurs en ligne de vêtements se renseignent auparavant en magasin pour préparer leur achat, et 25% des internautes ont déjà acheté en magasin après avoir consulté un site web marchand.

L'habillement pour bébés plébiscité
Selon les données de l'IFM, la layette est le type de vêtement le plus acheté sur Internet, notamment parce que, selon Evelyne Chaballier, "il y a un effet cadeau, et la layette ne pose aucun problème de taille". Les petites pièces pour femme, le prêt-à-porter féminin et la lingerie pour femme suivent.
Les vêtements destinés au sport ont également beaucoup de succès sur la Toile. Les achats en ligne reflètent aussi les tendances de la mode, puisque les tuniques, les blouses, et les robes ont été des "musts" cette année, tout comme en magasin.

Un budget inférieur sur Internet
En moyenne, les prix des vêtements pour femme achetés en ligne sont inférieurs d'environ 15% aux achats effectués dans des magasins "réels". Ceci s'explique par le fait que les femmes qui achètent en ligne sont plutôt jeunes, et renouvellent donc souvent leur garde robe. Elles profitent également des phénomènes de promotion et des nombreux déstockages, via les ventes privées. En revanche, les hommes achètent des vêtements à prix équivalent sur Internet et en magasin, tandis que les vêtements pour enfant achetés sont environ 15% plus chers en ligne. Il s'agit en général d'achats destinés à faire des cadeaux, mais aussi d'achats de vêtements de marque. L'effet "marque" est très visible concernant les jeans. Les Français achètent principalement des jeans de marque sur Internet.

Des acheteurs aisés
Les cadres sont très largement représentés parmi les acheteurs de vêtements en ligne. Les femmes sont surtout adeptes du Web entre 25 et 34 ans, pour elles-mêmes ou pour leurs enfants, et les hommes entre 35 et 44 ans.

Les vépécistes dominent la vente en ligne
Les acteurs de la vente par correspondance, dont la logistique est adaptée au Web, dominent la vente en ligne de vêtements. Ils représentent 66% des ventes en ligne, et trois d'entre eux (La Redoute, Les 3 Suisses et Vertbaudet) font partie des cinq premiers sites de vente en ligne de vêtements, et des dix premiers sites de vente en ligne, tous secteurs confondus. Aujourd'hui, le site de La Redoute représente 41% des ventes du groupe. D'après Fabrice Berger Duquesne, directeur du développement web du groupe Redcats (La Redoute, Vertbaudet, Shopoon), "Internet est devenu le coeur de nos métiers".

Le top 5 des sites qui vendent le plus de vêtements
1. La Redoute
2. Les 3 Suisses
3. Vente-privée.com
4. Vertbaudet
5. eBay




Les dix vêtements les plus vendus en ligne (Source IFM)
1. Layette
2. Sous-vêtements enfants
3. Petites pièces femmes
4. Prêt-à-porter enfant
5. Prêt-à-porter pour femme
6. Lingerie
7. Petites pièces pour enfant
8. Petites pièces pour homme
9. Prêt-à-porter pour homme
10. Sous-vêtements pour homme



L'étude Médiamétrie/NetRating a consisté à interroger 3.207 internautes français du MegaPanel de Médiamétrie/NetRatings.
Les données IFM sont réalisées grâce à des enquêtes menées auprès de 2.000 individus par mois (22.000 dans l'année), en face à face, par la société ISL (groupe GfK).

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis