Créer une discussion Signaler

Comment réclamer un salaire en partie impayé? [Résolu/Fermé]

Moon79 3Messages postés mercredi 1 août 2007Date d'inscription 5 octobre 2007Dernière intervention - Dernière réponse le 22 mars 2008 à 23:35
Bonjour,
J'ai récemment travaillé pour l'agence d'intérim Kelly Services qui ne m'a pas versé d'indemnités de fin de mission ni de prime de précarité, prétextant que j'avais rompu mon contrat de travail.
Or, je n'ai pas rompu de contrat de travail. En effet, le premier contrat que j'ai signé, allait du 12 juin au 6 juillet, avec indiqué "Aménagement du terme : peut être avancé jusqu'au 2/07 ou reporté jusqu'au 12/07."
Le 6 juillet au soir (un vendredi), la boîte où je travaille me demande si je veux continuer la mission, à ce moment là je dis oui. La boîte prévient l'agence.
Or le lundi (le 9), j'apprends que j'ai décroché un emploi dans mon domaine de compétences. J'appelle donc l'agence pour dire que j'arrête la mission. Je décide, en accord avec l'agence et la boîte de finir le 12 juillet. Puisque mon contrat peut être reporté jusqu'au 12.
Par contre, si j'avais donné verbalement mon accord pour que la mission soit prolongée, je n'ai signé aucun contrat permettant à la mission de se poursuivre au delà du 12 juillet. Aucun.
Donc, j'ai bien terminé ma mission à la date du premier contrat. Comme je n'ai pas signé d'autre contrat, il ne peut y avoir "rupture de contrat de travail" de mon fait.
Mais pourtant, quand je reçois mon certif de travail, mon attestation ASSEDIC, mon dernier bulletin de salaire, je m'aperçois que je n'ai pas perçu d'IFM ni de prime de précarité. J'appelle l'agence, qui me dit, tout tranquillement, que c'est normal, vu que j'ai rompu mon contrat. Or je n'ai pas rompu de contrat, je n'ai rien signé allant au delà du 12 juillet, et j'ai travaillé jusqu'au 12 juillet, donc on ne peut pas rompre ce que l'on n'a jamais signé! De plus, sur mon attestation assedic, il est indiqué que le motif de l'arrêt de mon travail est : "fin de mission interim". Donc l'agence reconnaît elle-même que le motif est fin de mission intérim, et pas que j'ai rompu un quelconque contrat...Eh bien rien à faire, l'agence ne veut pas me payer ces IFM alors que j'y ai totalement droit. Elle me baratine sur le fait que je m'étais engagée auprès de la boîte (verbalement!), qu'elle m'a bien envoyé un contrat allant au delà du 12 juillet (oui mais qu'importe je n'ai rien signé!)...
Du coup, je ne sais pas quoi faire pour réclamer mon argent : une lettre de mise en demeure? comment ça se rédige? où se renseigner?
Et puis je trouve que c'est scandaleux de traiter ainsi les employés en intérim. Alors une boîte peut se débarasser de vous du jour au lendemain, elle peut vous promettre de vous prolonger, et vous virer quand même, mais nous, les employés, si on part alors qu'on a juste émis un "oui" verbal pour prolonger un contrat, on est privés d'IFM? Alors que l'on est déjà dans une situation précaire et difficile, on nous rend la situation encore plus dure, on nous arnaque?
Si quelqu'un a des pistes pour que je puisse m'engager dans une procédure pour récupérer mon dû, je suis preneuse.
Et enfin, je ne peux que vous déconseiller de travailler pour Kelly Services, et vous engage à en parler autour de vous, car c'est scandaleux, lorsqu'au pays des droits de l'homme, le droit des travailleurs soit ainsi bafoué!
Salut à vous,
Moon 79
Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
Bonsoir,

Selon tes propos et l´évocation de ton contrat avec cette agence d´intérim, il apparaît clairement que cet employeur est en défaut. Cette attitude est , malheureusement , courante dans cette corporation qui abuse de la situation souvent délicate des intérimaires.

Dans un premier temps, il faut leur adresser une lettre recommandée avec accusé de réception pour réclamer le solde (ifm) . Tu peux d´ores et déjà prendre contact avec un délégué syndical ( voir Bourse du Travail ) qui pourra aisément t´informer sur les procédures à suivre devant le refus de Kelly Service. Il y a également (et surtout !) l´Inspection du Travail qui généralement est à l´écoute et vient en aide administrativement et juridiquement devant les malversations des agences d´intérim .

Enfin, il ne faut surtout pas se laisser intimider ou céder par leur argumentaire qui à priori ne tient pas debout.

J´espère que ma modeste contribution pourra te permettre d´éluder ton problème.

Moon79 3Messages postés mercredi 1 août 2007Date d'inscription 5 octobre 2007Dernière intervention maas - 1 août 2007 à 01:48
Bonsoir,
Je te remercie pour tes suggestions. Je vais contacter dès demain la Bourse du Travail ainsi que l'Inspection du Travail, afin d'en savoir plus sur les démarches à suivre et afin de vérifier point par point avec eux l'ensemble de mes arguments. Ce sera pour moi le meilleur moyen de ne pas me faire intimider par la suite. Parce qu'évidemment, je sens destabilisée : n'étant pas juriste de formation, je n'ai pas le vocabulaire adéquat pour me défendre, et je ne suis pas à l'aise, parce que je n'ai pas les connaissances juridiques qui me permettraient d'avoir un discour carré, pro, crédible. Mais par contre, pour avoir très souvent travaillé en intérim, j'en connais le fonctionnement, et je suis sûre d'avoir été trompée. Or, il faut que je puisse avancer mes arguments avec des mots forts et précis. Donc, j'espère que la Bourse du Travail ou l'Inspection du Travail pourra m'aider dans ce sens, notamment pour rédiger cette lettre avec accusé de réception. Dès que j'en sais plus, je ferai un compte-rendu sur le forum. Encore merci en tout cas. Bien à toi, Moon 79.
Moon79 maas - 2 août 2007 à 18:44
Bonjour,
Suite et fin de mon problème.
Je suis allée à l'Inspection du Travail pour en savoir plus sur la procédure à suivre pour obtenir mes IFM que Kelly refuse de me verser. Voici ce qui m'a été dit.
Alors, il se trouve que lorsque vous donnez votre accord verbal à l'entreprise où vous travaillez, afin de prolonger votre contrat en intérim, l'entreprise appelle à ce moment-là votre agence d'intérim qui déclenche informatiquement un nouveau contrat prolongeant celui pour lequel vous vous étiez engagé. Dès lors que ce "déclenchement" est effectué, peu importe si vous décidez de ne finalement pas signer le contrat, si vous arrêtez la mission, l'agence d'intérim peut considérer que vous avez rompu votre contrat, et donc pas d'IFM.
Par conséquent, on peut donc rompre un contrat non signé. Rien de kafkaïen là-dedans, je vous assure : un accord verbal peut suffir pour vous engager définitivement dans la prolongation de votre mission.
Bien sûr, rien ne vous empêche de défendre votre point de vue aux Prud'hommes, mais vous avez 50% de chances de gagner...Donc rien de sûr...
Ainsi, même si je n'ai pas signé de contrat prolongeant mon premier contrat en intérim, dès lors que je donne un accord verbal et qu'un nouveau contrat est édité, je suis engagée, comme si j'avais de nouveau signé. De plus, même si sur votre attestation ASSEDIC, il y a indiqué comme motif d'arrêt de travail : "fin de mission intérim", comme c'est mon cas, ce qui sous-entend que pour l'agence, il y a bien eu "fin de mission" et non "rupture de contrat de travail", eh bien il n'empêche que vous pouvez ne pas toucher vos IFM. Bref, situation plus que paradoxale, mais admise par la loi, d'après l'inspection du travail.
Conclusion de toute cette histoire :
-Si vous faîtes de l'intérim, ne dîtes pas oui à une prolongation de contrat sans y avoir bien réfléchi, puisque ce "oui" est finalement égal à une signature. Sinon, vous pourrez dire adieu à vos IFM.
-Aller au Prud'hommes pour 50% de chances de réussite, alors que c'est une procédure particulièrement longue, et qui risque de me coûter de l'argent (si je réclame ainsi mes IFM, vous imaginez bien que ce n'est pas parce que je roule sur l'or), ça me semble peine perdue. Donc je laisse tout tomber. Le grand capital m'aura bien eue une fois de plus...
-Ils sont sympas à l'Inspection du Travail, je les ai trouvés accueillant et efficaces.
Réflexions personnelles sur cette histoire :
-Ce n'était pas un parachute doré que je demandais, juste mes IFM (sur un salaire de 1500 bruts, je ne demandais donc 10%, calculez, je ne réclamais pas grand chose, vraiment! ). Bizarrement, ce sont les personnes qui sont dans les situations les plus précaires que l'on accable tant et plus. Les autres, eux, peuvent se faire plaisir avec des supers indemnités d'un montant dépassant tout ce que je gagnerai au cours de ma carrière. C'est scandaleux.
-J'ai été un bon petit soldat au cours de cette mission, car j'estime que c'est la moindre des choses de bien faire son travail en échange d'un salaire. Par conséquent, j'ai toujours fait mon travail avec coeur, même si le travail en soi n'avait rien d'excitant, et voilà comment ça se passe, quand on est un bon petit soldat. On se fait spolier. ça ne me donne pas envie de continuer à être quelqu'un de bien tout ça, car finalement, j'ai le sentiment que seuls les salops s'en sortent toujours, les autres, ce ne seront que des pauvres cons jusqu'à leur mort (une mort coûteuse, elle aussi, bien sûr!). Et ça commence à me fatiguer d'être l'imbécile du coin, de me faire baiser par le monde du travail.
-Je trouve qu'il n'est pas légitime qu'un "oui " verbal à l'entreprise pour prolonger une mission soit considéré comme un engagement définitif. D'autant plus que mon employeur véritable, c'est l'agence d'intérim, et ce n'est pas à l'agence que j'ai dit oui. L'agence ne m'a d'ailleurs même pas appelée pour confirmer ce que lui avait dit l'entreprise, elle a juste édité la prolongation du contrat, suivant ce que lui avait dit l'entreprise, sans vérifier avec moi, comme si j'étais un robot dont on augmentait la durée de vie de trois semaines de plus, et qu'il n'était pas nécessaire de consulter.
-Je trouve scandaleux que l'intérim ne soit souple qu'avec l'employeur, mais pas du tout avec les employés (par contre les employés, eux, doivent être plus que souples, ils doivent être de la vraie pâte à modeler!). Pourtant, si on choisit l'intérim, c'est justement pour être dans une situation où on peut retourner sa veste si on trouve quelque chose de mieux. Evidemment, je ne demande pas à pouvoir quitter un boulot en intérim quand ça me chante, mais juste de pouvoir me rétracter deux jours après avoir dit "oui" verbalement à une prolongation de contrat, sachant que j'avais respecté tous mes engagements vis à vis de mon premier contrat et que j'avais bien fait mon boulot en prime, sans pour autant perdre mes IFM.
-En effet, en ce qui me concerne, j'ai un diplôme d'un haut niveau d'études, près de deux ans d'expérience, sans compter les nombreux stages effectués au cours de mes études, ainsi que tous les boulots que j'ai pu faire pour financer études toujours, et indépendance. Si j'ai fait de l'intérim récemment, c'est parce que je ne trouvais pas pour le moment d'emploi dans mon secteur et correspondant à mon niveau d'études et de compétences, et que je voulais gagner plus que ce que me donnait l'ASSEDIC, car j'avais beaucoup de mal à joindre les deux bouts et à mener à bien mes projets professionnels. Mais si j'avais su à quel point le fonctionnement en intérim était rigide pour les employés, je n'aurais jamais accepeter de faire un boulot alimentaire en intérim, je me serais contenté de l'ASSEDIC. Car pour finir, sans les IFM, j'ai à peine gagné plus que l'ASSEDIC!
-Donc maintenant, je sais que lorsque l'on cherche un emploi sur le long terme, mieux vaut s'abstenir de faire un job "alimentaire" en intérim, puisque l'on est coincé dans ce boulot par la suite. Alors ce n'est pas la peine de venir ensuite stygmatiser les chômeurs, de dire qu'ils sont des parasites, des paresseux, des gens sans volonté, car on ne fait rien pour les encourager à se sortir de leur situation. Rien, à part leur proposer un avenir minable dans des emploirs précaires, où on est traités comme des kleenex. Travailler plus pour gagner plus nous disait-on...Moi j'ai travaillé plus, et je n'y ai vraiment gagné, rien.
Salut à vous tous, et bon courage!
Moon79
Utilisateur anonyme - 3 août 2007 à 10:03
Bonjour Moon,

C´est avec émotion que je viens de lire ton message et réveille en moi la révolte qui m´a toujours animé. Il est bien pénible de constater que ce monde ultra-libéral se comporte, à l´égard tout particulièrement des travailleurs, avec autant de mépris et d´exploitation. Ton intégrité te fait honneur et inspire le respect. Par les temps qui courent c´est une "denrée" bien rare.

Par ailleurs, je tiens à te préciser que les Prud`hommes sont gratuits et sans obligation de l´assistance d´un avocat. Cette instance ( de part sa constitution) est majoritairement favorable aux salariés. Donc, je me permet de te conseiller de t y rendre et d´exposer ton cas en NONOBSTANT (eh oui !) d´avoir donné ton accord verbal à Kelly. En disant tout simplement que c´est une prolongation de contrat non tacite et une que c´est une décision unilatérale. En tout les cas, j´imagine difficilement Kelly s´engager dans des frais judiciaires pour répliquer et, certainement , préfèrera un règlement à l´amiable.

Bien amicalement et surtout ne te décourage pas .
loutre60- 25 févr. 2008 à 18:05
Bonjour

je me permet de vous contacter car j'ai une question du meme style

j'étais en interium chez adia mon contrat se terminai officiellement le 5 mars 2008
j'ai trouvé autre chose début fevrier donc j'ai demandé a mon responsable se qu'il me proposé pour la suite malhereusement il ne pouvait pas me proposé de CDI (rachat de la société) il m'a donc conseille d'accepter mon contrat en cdd

en gros je pouvais partir le lendemain (je n'est pas fait de lettre de démission)

le truc maintenant c'est que je suis parti et que ma boite d'interim a envoyer un papier a la societé pour qu'il accepte de me payer ma prime de précarité

ma boite d'interim me dit que la societe n'est pas obliger de me les payer car je ne suis pas dans une situation précaire!!!

es ce vrai?

merci par avance
loutre60 maas - 25 févr. 2008 à 18:05
Bonjour

je me permet de vous contacter car j'ai une question du meme style

j'étais en interium chez adia mon contrat se terminai officiellement le 5 mars 2008
j'ai trouvé autre chose début fevrier donc j'ai demandé a mon responsable se qu'il me proposé pour la suite malhereusement il ne pouvait pas me proposé de CDI (rachat de la société) il m'a donc conseille d'accepter mon contrat en cdd

en gros je pouvais partir le lendemain (je n'est pas fait de lettre de démission)

le truc maintenant c'est que je suis parti et que ma boite d'interim a envoyer un papier a la societé pour qu'il accepte de me payer ma prime de précarité

ma boite d'interim me dit que la societe n'est pas obliger de me les payer car je ne suis pas dans une situation précaire!!!

es ce vrai?

merci par avance
Utilisateur anonyme Moon79 - 3 août 2007 à 13:24
dès lors que je donne un accord verbal et qu'un nouveau contrat est édité, je suis engagée, comme si j'avais de nouveau signé

Faux

En interrim comme en CDD le contrat doit être écrit et signé.Même en cas de prolongement .

Va au prud'hommes , la procédure est gratuite et tu n'est pas obligé de prendre d'avocats.

La loi est la même pour tout le monde , tu es sur de gagner .

( un ex- chef d'agence interim )
Moon79 Moon79 - 7 août 2007 à 02:55
Bonsoir,

Je vous remercie pour vos réponses et pour vos précisions. Je ne savais pas que les Prud'hommes étaient gratuits, et qu'il n'était pas obligatoire d'engager un avocat (au fait, si c'est gratuit pour moi, pourquoi Kelly devrait de son côté payer des frais judiciaires?). De plus, vous m'avez donné des arguments assez convaincants pour je me lance dans cette procédure, même si je suis désormais bien plus pessimiste que vous quant à l'issue de cette action. J'ai peur d'être de nouveau confrontée à l'amer constat que seuls les salops s'en tirent toujours à bon compte. Et je ne sais pas si je vais être capable de supporter une nouvelle injustice. Mais en même temps, je rage à l'idée que Kelly se fasse de l'argent sur mon dos, je rage à l'idée de marcher au pas, de courber l'échine, sans essayer de lever la tête et de me battre. Je pense que je vais donc commencer la procédure en envoyant déjà une lettre de mise en demeure à Kelly. Je vous informerai sur leur réaction, et en fonction de cette dernière, j'irai ou non aux Prud'hommes (par contre, si je vais aux Prud'hommes, est-il vraiment nécessaire de passer sous silence cet accord verbal?). Encore merci pour tout. Salut à vous, Moon 79.
Utilisateur anonyme - 9 août 2007 à 23:00
Bonsoir Moon,


Crois-tu que si Kelly te faisait une promesse verbale d´une augmentation salariale et ne tenant pas parole il aurait reconnu sa faute devant un tribunal ? Encore une fois Moon, nous vivons dans un monde totalement bouleversé par le profit et le manque de scrupules. C´est devenu de plus en plus difficile pour ceux qui sont guidé par l´intégrité morale. Donc, face à cet état et sans pour autant entrer dans les mêmes travers il ne faut surtout pas courber l´échine. Au contraire, c´est faire honneur que de les affronter.

Bien au plaisir de te lire.
Moon79 Moon79 - 11 août 2007 à 20:53
Bonjour,

Comme promis, voici les dernières nouvelles de mes démêlés avec Kelly.
Sur vos conseils, j'ai donc envoyé une lettre de mise en demeure en recommandé avec accusé de réception à Kelly, afin de réclamer les indemnités de fin de mission que l'agence me devait.
J'ai effectué cette démarche mercredi soir, et dès le lendemain, Kelly me faisait un virement bancaire de mes IFM!
Vous pensez bien que l'agence ne m'a pas appelé pour me prévenir, pour s'expliquer, ou s'excuser (ne rêvons pas non plus!) : en fait j'ai découvert que l'agence m'avait payé mes IFM en consultant mes comptes sur Internet. Et là, j'ai totalement halluciné de voir que Kelly m'avait payé si vite, sans broncher! J'ai reçu aussi une nouvelle attestation assedic et un bulletin de salaire attestant du paiement de mes IFM deux jours plus tard.
Donc Maas avait raison, la lettre de mise en demeure a suffi pour que l'agence me paye immédiatemment mes IFM.
Lorsque je commence à interpréter cette réaction de Kelly, je me dis que si l'agence m'a payé aussi vite, c'est qu'elle ne sentait pas vraiment dans son bon droit : quand même j'ai été payé dès réception de ma lettre de mise en demeure ! C'est peut-être aussi parce que l'agence n'avait aucune envie de se retrouver aux Prud'hommes pour une simple histoire d'IFM non payées. Je ne saurai jamais ce qui a motivé exactement leur réaction, mais je pense quand même que l'agence se sentait en faute, sinon, elle n'aurait pas payé si rapidement mes IFM.
En tout cas, je ne peux que me satisfaire de vous avoir écoutés et d'avoir effectué cette démarche. Ainsi, j'ai pu récupérer mes IFM, ce qui va m'aider financièrement à joindre les deux bouts, et surtout, justice a été rendue, et qu'est-ce que ça fait du bien! ça fait du bien, car en refusant de me laisser faire, j'ai prouvé et je me suis prouvé à moi-même qu'il était possible de vaincre l'injustice, qu'il était possible de ne pas se laisser baiser par le système, qu'il était possible de changer le cours des choses. Et ce grâce à un élan de solidarité incarné par les réponses et les conseils que vous m'avez donnés.
Solidarité, justice, espoir...Merci de m'avoir aidé à croire de nouveau en tous ces mots, à leur redonner du sens.
Je sais que ce qui m'est arrivé n'est pas en soi vraiment dramatique, malheureusement, il y a des situations o combien plus difficiles à vivre que ce que j'ai eu à affronter, mais en réussissant à clouer le bec au grand capital, j'ai senti en moi une grande vague d'espoir revenir. Et cet espoir m'a redonné toute l'énergie qui me sera nécessaire pour m'investir dans d'autres luttes, afin d'aider cette fois d'autres personnes que moi-même.
Encore merci pour votre aide.
Bien à vous,
Moon79
Utilisateur anonyme - 12 août 2007 à 23:05
Bonsoir Moon,

Très heureux pour toi ! Et surtout ravi d´avoir fait ta connaissance.

Bonne continuation et surtout ne change pas !!
Annonces
 
moins plus
Réponse
+0
moins plus
ben ecoute bien joué pour ton attack ^^ moi c pas mieux j'ai bosser en tant k'attaché de direction dans une boite qui ne m'a toujours pas payer un mois de salaire. L'erreur fu de signer un contrat indiquant ke si demission avant fin de periode du mois en cours, il faut attendre un an avant de toucher ses commissions. Donc l'année est passée , j'ai conserver mon carnet client chez eux et les contrats clienteles ( ke l'on nous interdisait formelement de conserver, mais g bien fait je trouvais cela douteux!) Donc j'enclenche la procedure dès demain en leur faisant parvenir un courrier recommandé + mise en demeure avec a de reception j'espere qu'ils auront l'intelligence de repliquer rapidement car je n'aurai aucun scrupule a allez au prud'hum et porter plainte si il le faut car a mon avis et c'est d'ailleurs pour cela que jme suis echapé dce boulot ils ont un tas de choses a se reprocher. Voila donc jdemande conseil si kkun a des info concernant ce type de contrat qui etait signé en temps partiel ( alors ke les journées se prolongeait mais evidement pas moyen de prouver sauf sur les contrats ou j'ai pris soins de marquer les horraires de signature !) de plus ce systeme me parait assez bidon merci de vos reponses

Annonces
 
moins plus
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir,

Il faudrait, en premier lieu, que tu donnes plus de précisions sur ton contrat et ceux (peut-être ?) que tu as passé avec les clients.
As-tu gardé un double ? Ou bien te souviens-tu de quelques clients que tu as prospecté et qui sont devenus clients par la suite ? Ce sont des éléments importants que tu devras produire pour justifier tes revendications. Par ailleurs, la conservation de ton agenda professionnel et les mentions insérées sont très utiles. Enfin, il me semble que la clause dans le contrat et stipulant que les commissions ne pourront être perçues que un an après la démission est abusive.

Réponse
+3
moins plus
Hello !
J'ai un soucis du même ordre : je suis illustratrice et mon client de m'a pas payé les 6 dernières illustrations parues dans son journal, Mon problème c'est que je n'arrive pas à trouver de modèle de lettre de mise en demeure devant les prud'homme...est ce que quelqu'un peut m'aider ? mille mercis

Réponse
+2
moins plus
"lettre de mise en demeure devant les prud'homme" a taper dans google oO

Réponse
+0
moins plus
Hola Moon,

Moi, je viens de finir ce vendredi un contrat de 1 mois chez kelly Services.
Dan smon contrat, il est stipulé que je dois faire 34h de travail pour la société X. En réalité,j'en fais 45h qui me sont bien payées.
Comme on a m'avait dit que ce poste allait vers un CDI, je m'investissais pas mal même si un job d'assistante de direction ne me vide pas bcp la tête. Mais il y a 10 jours, j'ai mis un rendez-vous pour une des boss pour lesquels je travaille avec un cabinet de recrutement spécialisé dans l'assistanat de direction pour les meilleurs entreprises. J'adresse un mail à un de mes 2 boss qui m'explique qu'ils anticipent au cas où je ne conviendrai pas (pour imprimer un agenda, faire du café et imprimer des documents, je crois qu'il faut Bac +10).

J'appelle Kelly Service pour les en informer. Ma resposnable s'en contrefout.
Moi, je décide alors que mon contrat va se terminer dans quelque jours d'aller droit au but avec managers par mail.
Je leur explique que compte tenu du fait que ce job ne va pas vers 1 CDI, un renouvellement de mon ocntrat de travail d'1 mois ne m'intéresse pas.... dans l'espoir d'en discuter.

Cela s'est fini par une convocation de la DRH qui m'a dit que je terminai vendredi 28/09.
Moi, bête et discipliné, j'ai bien fini vendredi aux alentours de 13h avec 34h de travail.
Sauf que comme mes boss étaient en voyages,ils n'ont pas pu me signer mon relevé d'heures et Kelly Services est en train de me dire qu'elle ne paiera pas cette semaine, que puis-je faire alors que j'ai déjà été payé en retard du fait d'un pproblème informatique qu'elles avaient ! Je ne suis pas sûre de toucher mes 20%.

Peut etre que tu peux m'aider.

Moon79 3Messages postés mercredi 1 août 2007Date d'inscription 5 octobre 2007Dernière intervention tierradefuego - 5 oct. 2007 à 20:46
Bonjour Tierradefuego,
Je t'invite à consulter les différents échanges que j'ai eu en août dernier sur ce forum, qui te permettront de connaître les démarches à suivre dans le cas où tu considères que tu as été victime d'une injustice et que l'agence Kelly te doit une partie de ton salaire, et qu'elle refuse de te payer.
Grâce aux conseils avisés que j'ai reçus ici, et que tu pourras lire dans le cadre de cette discussion, j'ai pu rendre justice et aussi récupérer auprès de Kelly les IFM que l'agence m'avait injustement et illégallement retirées.
Ces conseils étaient d'une part de te rendre à l'inspection du travail (sur google tu peux trouver les coordonnées de l'inspection du travail près de ton domicile), afin de leur exposer ton problème et de leur demander conseil. Je les ai trouvés très gentils, à l'inspection du travail.
Ensuite, tu peux aussi envoyer une lettre de mise en demeure à Kelly (recommandée avec AR) afin de réclamer la partie du salaire que l'agence refuse de te payer. Tu peux trouver des modèles de lettres de mise en demeure sur la toile, via google (il y en a qui sont accessibles gratuitement, mais il faut chercher plus longuement du coup).
Enfin, si la lettre de mise en demeure ne produit pas d'effet, et que Kelly refuse toujours de te payer tes heures, tu peux aller aux Prud'hommes, ce que je n'ai pas eu à faire, donc je ne pourrai pas t'en dire plus à ce sujet, hormis ce qui a été dit dans les précédents échanges.
Et avant tout cela, essaye de discuter avec ton agence, de remettre les choses à plat, afin de voir s'il y a une issue possible à ce problème, sans passer par la lettre de mise en demeure etc. Pour ma part, j'ai tenté de discuter et d'expliquer mon point de vue, en vain...
Et aussi j'y pense, vois avec l'entreprise pour laquelle tu travaillais en intérim, s'ils ne peuvent pas signer ta feuille d'heure, avec quelques jours de retard, ou s'ils ne peuvent pas te faire une lettre certifiant que tu as bien travaillé 34h pour eux cette dernière semaine.
Voilà, j'espère que ce que je t'ai dit t'aidera un peu dans ta démarche,
Bon courage à toi,
Moon 79
Réponse
+0
moins plus
Bonjour, relevé d'heures ou pas les heures travaillées sont dues.
De toute façon ce qui est inscri sur le contrat est du meme s'il n'avait pas ete effectué par cause de l'employeur (par exemple l'entreprise utilisatrice n"a plus de travaile a vous fournir mais vous serait quand meme payé car l'employeur s'engage sur son contrat a vous founir du travail en contre parti d'une remunération.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour, Moon79

Objet : Litige sur salaire et accé a l'emploie + malversation et menace
Preuve : 6 fiche de paie + enregistrement telephonique
Lieux : RANDSTAD Inhouse service a TOURCOING

Malheuresement j'ai le regret de te souhaiter la bienvenue dans se pays ou la baguette n'est pas obligatoire au "Precaire Assisté" .
J'ai etait outrer par ta situation. j'ai connut quelque fois aussi en Interim ce cas la, le dernier en date remonte en Juin-Juillet 2007
j'ai effectuer un contrat de 64 Heures a la DIAM TG3 La Redoute via l'agence RANDSTAD Inhouse Service a tourcoing . Les paie s'effectue en semaine donc 2 fiche de paie. Mais a mon grand malheur Ont ma rajouter 50% d'augmentation de salaire donc j'appelle pour dire qu'une erreur c'est dissimuler. La responsable d'agence me dit aucun probleme vous serais deduit a la prochaine paye, mais je remarque aussi que les taux horaire de nuit et les prime panier ont etait sous-evaluer alors la responsable me dit pas grave sur la prochaine fiche vous aller a la fois devoir et recevoir les impayer....pretextant une erreur informatique.

Une semaine plus tard je recoit ma derniere fiche de paie et la quelle cadeau ils mont effectivement deduit le trop percut mais en plus ils ont enlever 8 heure pour je ne sait quoi, ont ma encors plus sous-evaluer mes primes de nuit qui sont passer en journer. je telephone et la responsable encore...m'insulte d'idiot parceque je ne sait pas lire une fiche de paie elle me dit qu'ils ne me doivent rien du tout..
je laisse paser ne journer au cas ou j'essaye de rentrer dans l'agence interim pour presenter ces fameuse erreure mais ils mont refuser l'accee a l'entrer je telephne encore elle me dit d'arreter le harcelement pour 1 euro..pfff

Finalament je percoit le samaine suivante la derniere fiche de rappel de salaire (3eme) je recoit juste mes 8 heure impayer et sans fin de contrat ni de conge payer alors que ma mission se terminer au bout de 64 heures.

Encore je telephone elle me dit passer le lendemain matin doc je me rend comme prevut je sonne a l'interphone ont me dit que j'ai rien a faire ici ont ma pas demander de passer pretextant que c'est pas une agence interim c'est du priver ... ? lol

Encore je telephone et la elle m'anonce que je suis licencier de l'agence pour avoir trop reclamer mon salaire+raccrochage sauvage
le lendemain je ruse je sonne a la sonnete da coter pour pouvoir rentrer dans se local d'entreprise et paf comme par hasard ont mattend devant la porte donc je presente calmement toute les erreur commise par eux et je redige moi meme la fiche de paie global de se que j'aurais dut avoir .la responsable d'agence inspect tout cela elle nie tout montant indu (40 euro). pretextant que du passage au brut c plus 19.6%mais plutot 20.6% pour elle sa fesait 1 euros et non 40 comme javait calculer a 19.6 %

ensuite ont me jette dehors a moitier polit dans la rue en me disant ne revenais plus......

5 jour plus tard je recoit ma 6 eme et derniere fiche de paie pour 64 H

En ayant connaissance du systeme je ne desespere pas je continue a rechercher du travail, je prend un offre ANPE je telephone et quelle surprise la meme agence et la ont me dit " Monsieur vous n'ets pas virer mais je ne vous donnerais plus de travail volontairement" quoi comment sa ? lui dit-je deja de 1 je n'est commit aucune faute proffessionnelle et de 2 c'est moi qui postule a l'offre.

Etant choquer par toutes ces aventure je decide d'ecrire a la presidence de la republique...SISI :o) je recoit une reponse 10 jour apres :o) ont me donne l'occasion d'etre aider par la prefecture.
Donc je telephone a la prefecture j'indique mont numero de dossier pour apprendre que l'etat ne peut sinitier dans les affaires priver mais pas de soucit je vait avoir un RDV a l'anpe......4 MOIS SONT PASSER ET TOUJOUR RIEN APRES RELANCE
Je me rend a l'ANPE je discutte avec une responsable adjointe elle dit que ya plein de gens comme moi et qu'il ne peuvent rein faire.

Au Final : 64 Heures en interim payer en 1 mois avec 6 fiche de paie+emploie perdut suite a sa+depression+faim
PS: Jai essayer d'etre clair en sautant des etapes ma sinceriter et grande et mon prejudice et encore present

ALORS Moon79 je te souhaite bon courage car sa va pas etre la derniere. contacter-moi si vous le souhaiter...

Réponse
+0
moins plus
Mon concubin dans son ancien taf faisait des mois de 240h voir 300h et il a été payé pour 152h on a les fiches de paies comme preuves et les plannings.On a fait convoquer son employeur devant une formation de référée mais on pas les moyens de prendre un avocat il va donc se défendre tout seule .est ce que vous pensez qu'il a une chance de gagnée ?un avocat que j'ai eu au téléphone m'a dit que les plannings n'étais pas des preuves,et j'ai peur que si il se défend pas correctement on doivent payer l'avocat de la partie adverse.

Réponse
+0
moins plus
A Nany......

"Travailler Plus Pour Gagner plus"........................300 Heure lol fallait pas travailler autant apres c'est normal que la boite extorque le salaire.......meme si c'est tres courageux de travailler autant

Vaut mieux faire une demande d'aide juridictionnelle mais vut vos revenue vous faite partit d'une classe moyenne voir plus....alors paye ton avocat et fait une demande de prise en charge par la partit adverse.

OU alors balance tout les escroquerie de l'"entreprise (ne serais-ce pas La Redoute ) ?

Moi depuis le debut de cette annee j'ai travailler que 64 Heure voir le post plus haut et je pleure pour travailler encore. Alors quand ont dit que les poste de travail et les contrat sont partager MDR avec tes 300 Heures fallait laisser de la place a d'autre qui ont faim aussi.

Oui a moi ont me dit c'est pas grave que tu travail pas tu na pas d'enfants.......par avarie ils me volent ma place et ensuite sa rage sur les RMISTE qui ont l'aide juridictionnelle, des primes, des remises sociales, des sou a rien faire , la CMU, les voyage gratos......

Desoler de parler comme un rageux mais les gens me force a montrer cela.

Drame Social Quand Tue Nous Tient..................

PS: Les Anti-Rmiste je vous EN............

Réponse
+0
moins plus
Nanny est-tu sure que ton concubain na pas une maitresse ? ou une 2eme vie ?

Réponse
+0
moins plus
salut hazed,merci pour ta reponse qui ma servi a rien.non mon concubin n'a pas de maitresse il faisait ce taf avec mon frere ils faisait tout les 2 des gros mois parce que leur patron ne voulait justement pas embaucher.c'etait ca ou la porte et quand on a des soucis financier et 3 enfants a nourir on peut pas ce permetre de partir comme ca sans rien avoir derriere.C'est un taf dans la securite tu bosse de nuit tu croi que ca lui faisait plaisir des mois de 300h pour un salaire de 1500e.si tu veut un taf comme ca yen a plein les rues.

Réponse
+0
moins plus
au fait,depuis le temps il a changer de taf si tu veut je demanderai a ce fameu patron de t'embaucher quand on le verra au prud'hum lol!!
mais maintenant il a plusieurs prud'hum en cours il a compris donc tu bossera 152h de nuit dans la securite avec les risques que ca comporte avec juste une lampe et une bombe acrimogene pour te defendre mais tu sera content t'aura 1100e de paie.Tu crois vraiment que c'est un bon taf?moi je suis pas anti rmiste ca peut arriver a tout le monde cette situation et dans ma famille yen a !en plus c'est des vrai qui cherche pas de travail alors je n'ai pas de lecon a donner chacun fait ce qu'il veut et surtout comme il peut.Ne croi pas qu'on roule sur l'or une fois tout payer il nous reste que 450e pour manger,medecin et tout autre imprevus et on est quand meme 5.

Réponse
+0
moins plus
C'est La Galere Pour Tout Le Monde Maintenant les Ecart Se Creuse

Réponse
+1
moins plus
bonjour,
.Qlq'un peut il me donner un exemple de lettre de mises en demeure de payer un salaire ,ou me conseiller un site où je pourrais trouver ça. Par avance merci.

Utilisateur anonyme fano1 - 16 déc. 2007 à 21:40
Tu peux trouver des modèles de lettres de mise en demeure sur la toile, via google (il y en a qui sont accessibles gratuitement, mais il faut chercher plus longuement du coup).
Réponse
+0
moins plus
bonjour j ai pas etai payer en descembre en sachant ke je suis payer tout les 22 de chake mois je suis a decouvert de 600 e et j ettends toujour ma paie e pense que c pas normal j ai dis ke j allai demissioner a mon chez de depot et il a telephoner a la boite a presciser que je voulais demissinner je dis sa a mon chez de depot mais c etais pas sur je devais avant trouver un autre taf non il me dis fais ta lettre je lui dis non pas avant d avoir mon nouveau contrat et donc ma boite ou je taf decide de broquer mon salaire pour fin de mois on t il le drois merci de me repondre

Réponse
+0
moins plus
J'ai signé un cdd de 3 mois que j'ai entierement fini e terminé depuis le 22 decembre.(du 1ER octobre 07 au 22 decembre 07)
22decembre date de fermeture de l'etablissemnt pour congés annuel pour précision.
Courant fin octobre le cuisto a du se faire hospitaliser assez rapidement pour quelque chose de vital donc le patron a décidé de fermer le resto pour "cause de maladie" car il ne voulais pas remplacer l'actuel cuisto.
A préciser que je l'ai su le soir de fermeture avant l'hospitalisation du cuisto et ne sachant meme pas la date de retour.
Mon mois d'octobre été payé normalement (normal c'etait je pense un chomage technique)
Le 22 decembre , au moment de signer mon solde de tt compte, mon employeur me dis que mes congés payés des 3 mois ne m'etait pas payées etant donné qu'il avais du fermer le resto, et qu'il ne me payais pas intégralement le mois de décembre comme il me l'avais annoncé au début...
La prime de précarité corrsepond a quoi exactement sur le bulletin?
Il m'a envoyé bouler que je devais m'estimer heureuse qu'il m'ai déjà payé tout octobre, il s'est enervé m'a fait signer les papiers et m'a dégagée du resto !!
Je n'ai jamais été absente, ni fauté, mes collégues en sont témoins.

Pouvez vous me dire s'il en a le droit ?Le droit de me retenir mes 3 mois de cp, ne pas me payer le salaire meme s'il s'y etait engagé oralement?
je pense qu'il a voulu m'enfler pensant que je n'irais pas jusqu'aux prud'hommes juste pour çà...mais il est question de près de 1000€,il sait que je suis en position de faiblesse etant mere célibataire
Merci pour votre aide

Réponse
+0
moins plus
bonjour,

Veuillez m'excuser, mais je suis novice sur les forum de discussion. Voilà ma situation : j'ai pris un job fin octobre de commerciale sédentaire ou le salaire annoncé était de 4000€ par mois. Une fois en poste la réalité est toute autre...Le fixe est de 1400€ brut par mois et pour commencer a toucher ses primes, il faut rentrer dans un tableau trés complexe. La promesse étant un premier CDD de 2 mois, puis un deuxième, et bien entendu un CDI. Donc je m'investi sans compter pour décrocher ce job. Mais il s'avère que le mecanisme est trés long et qu'il faut déjà compter plus de 1 mois pour que les ventes puissent être comptabiliser. Fin décembre, mon responsable m'annonce que je suis renouvellé pour 2 mois. Je passe de bonne fêtes car cela s'annonce bien...Après son retour de vacances, il m'annonce (ainsi qu'a ma collègue) que le contrat se terminera le 25 janvier. Le jour d'après que finalement il se terminera le 31 janvier. Bref les doutes commencent à germer car visiblement il s'avère que depuis plus de 1 an, il n'y a eut aucune embauche. Par contre des recrutements a tour de bras avec les même promesses. Bilan des courses, je leur ai fait rentrer pour plus de 65000€ sur lesquelle je ne percevrais rien du tout. L e problème, est que j'ai des contrats en cours qui vont rentrer, je rentre dans leur fameux tableau et que j'ai un portefeuille d'environ 2500€ a recevoir. Mais le discours est que je ne les ait pas fait rentrer à temps. Evidemment puisqu'il m'a raccourci mon contrat. Et pour courronné le tout mi janvier encore un recrutement de 8 personnes. Tout cela me laisse perplexe car j'ai travaillé d'arrache pied durand 3 mois. Visiblement cette entreprise résorbe un trop plein de publicité et fait des promesses uniquement dans le but de faire fructifié leur coupons. Merci de me dire quel sont mes recours...

Réponse
+0
moins plus
bonjour, j'espere que votre probleme est resolu, mais dans le cas contraire une solution efficace: s'inscrire a un sindicat de travaille temporaire, pour mon cas, j'ai travailler pas mal de temps avec VEDIORBIS, et il m'est arriver d'avoir quelques problemes avec les "entreprises utilisatrices" genre: je fait des horaires postes: 5h/13h, et le responsables de l'atelier( ou autres) , vous previens que vous devrais terminer plus tard votre journee! vous dites ok! parce que vous avez besoins d'argent! ,vous demandez, si ils ont appeller la boite d'interim, l'entreprise utilisatrice vous dit oui "il n'y a pas de probleme"!! Mais quand vous recevez votre fiches de payes et que vous constater que les "heures supplementaires" ne sont pas remuneres!" vous aller voir l'agence d'interim pour avoir une explication et ont vous repond " jamais l'entreprise utilisatrice nous a prevenu que vous avez effectuer des heures supplementaires!!" donc cela m'est arriver de faire "5 heures du matin et finit a 18 heures du soir!!!' sans que, bien sur, les 5 heures supplemùentaires ne me soit payer!! donc c'est pour cela que je me suis syndicaliser , car quand ont sait que vous vous defendez "ont ne fait plus le "con" avec vous! que se soit de la part des boites d'interims ou des entreprises utilisatrices. Personnellement j'ai arreter l'interim car j'ai trouver un job en cdi , mais le combat ,ne s'arrettes pas la , BON COURAGE!!

Réponse
+0
moins plus
bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse. Le problème est que cette entreprise recrute rarement par les interims. Leur méthodes est de faire des offres plus qu'aléchente sur des sites d'emploi. Et il s'agit de primes sur des ventes. Donc trés difficile je pense à récupérer. De plus pensez vous que ce syndicat, pourrais m'aider à enrailler ces méthodes???

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.