Les aides aux entreprises en ligne

Décembre 2016


Les aides aux entreprises en ligne


La création ou le développement d'une entreprise pose forcément la question des moyens. Si les porteurs de projets se tournent presque toujours vers les banques, il existe un grand nombre d'aides publiques ou privées proposées par des acteurs très différents. De l'Europe à la commune, il est difficile de savoir vers qui se tourner lorsque l'on veut se faire aider. Internet a l'avantage de regrouper la majeure partie des acteurs de l'aide aux entreprises et permet de savoir vers qui se tourner.

Sommaire :


Les aides publiques

Le dispositif Sémaphore


Pour aider l'entrepreneur, les CCI proposent un moteur de recherche gratuit, le dispositif Sémaphore. Il permet de cibler sa recherche dans la jungle d'aides existantes. Sémaphore est donc une base de données munie d'un outil de recherche.

Aides à la création


Plusieurs dispositifs existent pour aider les porteurs de projets à créer leur entreprise.

Le site du gouvernement dédié aux PME propose une liste d'aides accessibles.

Certains établissements comme l'APCE proposent, en plus d'une aide financière, d'accompagner l'entrepreneur dans sa démarche afin qu'il puisse bénéficier de compétences particulières : juristes, comptables, marketing, management... Ces dispositifs ont l'avantage de donner de bons résultats. Toutefois, ils demandent que le chef d'entreprise accepte d'être entouré et conseillé.

Les aides européennes


L'Europe s'engage également auprès des entreprises. On trouve beaucoup d'informations à ce sujet sur le site de la Commission européenne qui liste les organismes susceptibles de financer les entreprises.

Ce document, édité par la Direction Générale Entreprise et Industrie présente la politique européenne en matière de subventions, ainsi que les organismes qui traitent les demandes.

Les Jeunes Entreprises Innovantes


Le statut de JEI est soumis à plusieurs conditions et offre des avantages comme des exonérations sociales, des allègements fiscaux et des crédits d'impôts. Le site du gouvernement dédié à la recherche permet d'en apprendre beaucoup plus.

Les aides à l'export


Le site exporter.gouv.fr réunit les acteurs institutionnels qui peuvent aider les petites entreprises à conquérir de nouveaux marchés.

Les aides privées


Les pouvoirs publics ne sont pas seuls à pouvoir aider les responsables d'entreprises et le secteur privé peut également être vecteur d'aides.

Ces entreprises qui peuvent vous aider


Certaines entreprises ou groupements d'entreprises ont des politiques d'aide à la création ou au développement d'entreprises tierces. Quelques exemples :

Deloitte, dans le cadre du Fast 50, accorde des subventions de création ou de développement aux entreprises les plus prometteuses.

L'AFIC est une association ayant pour objectif de dynamiser le capital investissement en France. Pour cela, elle met en relation les investisseurs et les entreprises demandeuses.

Retis : développement de la coopération économique en faveur des entreprises innovantes. Aide à la création ou au développement de ces entreprises.

Dans le même ordre d'idée, pour une PME française souhaitant se lancer à l'export, il existe le portage. Les PME qui souhaitent s'investir dans une démarche mais sont bloquées par le manque de moyens peuvent obtenir le soutien de grands groupes comme Carrefour ou Alcatel-Lucent qui mettent gratuitement à la disposition de ces PME leur logistique sur place. Le site partenariat-france.org permet d'en apprendre beaucoup sur cette méthode et ses acteurs.

Les business angels


Encore peu développés en France (10 fois moins qu'en Grande-Bretagne), les business angels sont des particuliers fortunés et présents dans le monde des affaires, qui financent des projets innovants ou dans lesquels ils croient, sur leurs fonds propres. Le plus souvent, ils s'investissent eux-mêmes dans la vie de l'entreprise en apportant leurs compétences, leurs carnets d'adresses ou leurs connaissances des marchés.

Des réseaux de business angels existent en France et en Europe et facilitent le contact entre l'offre et la demande :

franceangels.org
eban.org
gate2growth.com

La reprise d'entreprises en ligne


Le moment de céder son entreprise est particulièrement important pour un entrepreneur comme celui d'en acheter une pour un porteur de projet. Plusieurs sites permettent de mettre en relation acheteurs et vendeurs :

La page dédiée sur Oseo.fr
L'interface industrielle des CCI
Par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat
L'interface commerciale des CCI

A voir également :

Ce document intitulé «  Les aides aux entreprises en ligne  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.