Posez votre question »

Linux - Forcer la vérification des disques (fsck)

Août 2015


Forcer la vérification des disques


Finalité


Sous Linux la vérification des disques se fait grâce à la commande fsck. Toutefois, pour des raisons de sécurité des données présentes sur le disque, il est fortement déconseillé de lancer un fsck sur une partition montée. Or, il est généralement difficile de démonter les partitions nécessitant un fsck car elles sont utilisées par le système.

Solutions


1


L'astuce consiste ainsi à demander au système d'effectuer le fsck au prochain redémarrage. Pour ce faire il suffit de lancer la commande shutdown avec le paramètre -F :
shutdown -r -F now

2


Une alternative consiste à créer le fichier forcefsck à la racine du système :
touch /forcefsck


Lors du redémarrage suivant les disques seront alors analysés et le fichier /forcefsck détruit.

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Linux-forcer-la-verification-des-disques-fsck.pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

A voir également

Dans la même catégorie

Linux - Forcing disk verification using fsck
Par jak58 le 25 octobre 2008
Linux: Forzar la verificación del disco usando fsck
Par pablojorgesanguinetti1 le 20 juin 2013
Publié par Jeff. - Dernière mise à jour par christelle.b
Ce document intitulé «  Linux - Forcer la vérification des disques (fsck)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.