Comment utiliser efficacement les moteurs de recherche ?

Septembre 2016


Comment utiliser efficacement les moteurs de recherche ?


Si Internet représente une masse d'informations colossale, il peut être fastidieux de trouver le renseignement que vous recherchez.
Pourtant, il est possible d’optimiser ses requêtes pour des résultats plus précis.
De même, si Google domine le marché français, il n'est pas seul et d'autres recours peuvent être plus efficaces en fonction de ce que vous souhaitez.


Bien choisir son moteur de recherche

  • En effet, en plus des gros moteurs généralistes Google, Yahoo, Msn Search, Voila, il existe un grand nombre d'outils spécialisés sur certains sujets. Citons par exemple : ejustice.fr pour des recherches juridiques, francodoc pour tout ce qui concerne le knowledge management, spock.com pour des recherches sur des individus. Ces outils plus précis proposent donc des résultats ciblés et un gain de temps effectif.
  • Les méta moteurs peuvent également être une solution. Ils fonctionnent en questionnant plusieurs moteurs de recherche en même temps et offrent ainsi un plus grand nombre de réponses en tirant parti des avantages des différents robots. Citons par exemple : clusty.com, [zewol.net zewol.net] ou encore polymeta.com.
  • Pour des recherches internationales un geste simple peut ouvrir de nombreuses portes : effectuer ses recherches depuis le moteur dédié au pays ciblé : google.de pour l'Allemagne par exemple.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?


Connaître les bases du fonctionnement d'un moteur s'avère intéressant pour utiliser celui-ci au mieux. Les robots des moteurs de recherche trient et classent des milliards de pages Web lors d'une requête. De nombreux paramètres sont donc pris en compte.
  • La présence du mot clé dans la page : évidemment c'est le premier critère. Le classement diffère selon la présence du mot dans l'URL, dans le titre de la page, sa position dans la page mais aussi sa mise en avant : souligné, en gras, et sa récurrence.
  • Les balises méta : ce sont des champs dans le code de la page invisibles créés par les webmasters qui visent à améliorer l'indexation de leurs pages par les moteurs de recherche. Cependant, cette méthode est de moins en moins prise en compte par les robots.
  • La popularité de la page : le robot analyse également le nombre de liens entrants et sortants de la page en question. Plus le nombre de liens pointant vers la page est important plus celle-ci sera jugée comme populaire par le robot et meilleur sera son classement.



Ces critères sont dits in the page, c'est à dire qu'ils concernent le contenu de la page. Afin d'affiner leur classement, les robots utilisent également des critères off the page, qui eux, prennent en compte l'usage fait par les internautes de la page.

Le robot analyse donc la pertinence des résultats qu'il fournit pour une requête donnée en calculant le temps passé par l'utilisateur sur la page proposée par le moteur et son retour ou non en arrière vers la page de résultats.

Les résultats proposés par le moteur sont donc issus d'une équation prenant en compte tous ces paramètres.

Bien choisir ses mots clés


Les moteurs ne sont que de simples robots. Ils ne parlent pas notre langue et ne disposent pas d'un esprit de synthèse. Il convient donc de bien réfléchir aux mots clés à entrer avant de saisir à la volée ceux qui nous passent par la tête car si le rapport entre eux vous semble évident ce n'est pas le cas pour le robot.
  • Hiérarchiser ses mots clés :
  • Mots clés « larges » : ce sont des mots recouvrant des domaines étendus comme : commerce, cinéma, art, musique... Seuls, ils amènent un grand nombre de réponses très diverses et donc peu efficaces.
  • Mots clés « profonds » : ils permettent d'affiner la requête à effectuer en pointant un domaine en particulier du mot clé large. On peut en entrer plusieurs et ainsi obtenir des résultats précis. Il peut s'agir de dates, de lieux, de sous-genre...
  • Mots clés « exclus » : lors d'une recherche on peut également vouloir exclure un mot qui pourrait induire le robot en erreur et apporter des résultats non pertinents. Pour cela, il suffit de faire précéder le mot d'un signe – (moins).
  • Exemple pour une recherche sur vos concurrents :


Mot clé large : entreprises
Mots clés profonds : bâtiment, peinture, Essonne
Mot clé interdit : artisan

Il s'agît bien de rechercher des entreprises du bâtiment, spécialisées en peinture, dans le département de l'Essonne en excluant les artisans.

La syntaxe


Si prendre du temps pour bien sélectionner ses mots clés est déjà très efficace, cela ne suffit pas forcement au regard du nombre de réponses possibles. On a déjà vu comment exclure un mot d'une recherche mais beaucoup d'autres options sont disponibles.
  • Forcer à rechercher plusieurs mots dans la même page : en entrant plusieurs mots clés dans le moteur simplement séparés par un espace, le robot affiche comme résultats les pages contenant l'un ou l'autre des mots. Pour demander aux robots des résultats contenant les deux mots, il suffit de faire précéder du signe + chacun des mots en conservant un espace entre eux.


Exemple : pour rechercher politique et France dans la même page :

+politique +france
  • Recherchez une expression : si vous souhaitez que plusieurs mots apparaissent de manière contigüe, il faut encadrer l'expression de guillemets.


Exemple : pour rechercher vente à distance :

« vente à distance »
  • Recherche complexe : pour effectuer une recherche très précise, on peut multiplier les indications.


Exemple : pour rechercher un fournisseur d'accès à Internet hormis Orange:

« fournisseur d'accès » +Internet -Orange

De nouveaux moteurs de recherche


Google n'a pas de soucis à se faire, mais la concurrence développe tout même de beaux atouts en jouant sur d'autres terrains : précisions, personnalisation, services supplémentaires,... Voici ce qu'il ont de plus pour vous faire gagner du temps et de la précision dans vos recherches.

Ask
Dès la page d'accueil, vous pouvez orienter vos besoins : site, image, vidéo, blog. Au fur et à mesure de vos recherches, des suggestions apparaissent, via deux colonnes, une à gauche, l'autres à droite. En vous enregistrant, vous avez accès à d'autres services : sauvegarde des recherches, mots-clés. Point négatif : une grande place est accordée aux résultats commerciaux.

Exalead
Les résultats s'affichent sous forme d'aperçu en vignette des sites. A droite, un encadré vous permet de préciser votre recherche. Les options sont nombreuses : spécifier le type de fichier, le type de site, le pays hébergeur. Point négatif : les résultats ne sont pas toujours pertinents.

Yahoo France
C'est le moteur qui s'approche le plus de Google en terme d'ergonomie. Les résultats sont nombreux et bien présentés. Il est possible de les personnaliser en sélectionnant une séries de modules. Point négatif : les résultats ne sont pas aussi pertinents que ceux de Google.

Bing
Le moteur de recherche de Microsoft. Lancé en version bêta en juin 2009, il fonctionne avec le moteur sémantique Powerset. Dans les services de Bing à retenir : xrank qui affiche les recherches les plus fréquentes, la synthèse des contenus d’une page en survolant le résultat de recherche (idem pour les vidéos)…

A voir également :

Ce document intitulé «  Comment utiliser efficacement les moteurs de recherche ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.