Configurer URPMI sous Mandriva

Décembre 2016




Urpmi c'est quoi?


Urpmi ou plus précisément urpm (User RPM = le RPM de l'utilisateur ) est un outil de gestion de paquetages (logiciels) créé par Mandriva. Ses principaux avantages sont :
 
  • Installation très simple de logiciels
  • Résolution automatique des dépendances entre paquets
  • Mises à jour régulières et automatisées

Configurer urpmi


Après avoir installé Mandriva, la première chose à faire c'est de configurer urpmi (à condition de disposer d'une connexion internet) en ajoutant des dépôts (encore appelé media ou source) pour pouvoir faire les mises à jour et installer les logiciels facilement.

D'abord, il faut supprimer les médias amovibles, pour éviter que Mandriva réclame d'insérer un CD lors d'installation d'un paquetage. Ouvrez une console et tapez : urpmi.removemedia -a

Exemple:
[root@localhost ~]# urpmi.removemedia -a
enlever le média « "Mandriva Linux - 2007.1 (Free) - Installer" »
enlever le média « "Mandriva Linux - 2007.1 (Free) - Installer" (contrib) »


Ensuite, rendez-vous sur le site http://easyurpmi.zarb.org/?language=fr et suivez ces trois étapes :
 
  • Etape 1 : Précisez les caractéristiques de votre système.
  • Etape 2 : Cochez les dépôts depuis lesquels vous voulez pouvoir installer des logiciels. A propos des dépôts :
    • Official (dépôts officiels):
      • main - obligatoire (coeur du système)
      • contrib - recommandé (logiciels libres maintenus par la communauté)
      • non-free - facultatif (logiciels propriétaires)
      • main_updates (mises à jour de main) - seulement si vous avez coché main, donc obligatoire
      • contrib_updates (mises à jour de contrib) - si vous avez coché contrib
      • non-free_updates (mises à jour de non-free) - si vous avez coché non-free
      • main_backports - facultatif si vous avez coché main (logiciel récents mais peu testés)
      • contrib_backports - facultatif si vous avez coché contrib (logiciel récents mais peu testés)
      • non-free_backports - facultatif si vous avez coché non-free (logiciel récents mais peu testés)
    • Penguin Liberation Front - facultatif (logiciels à utilisation restreinte dans certains pays pour diverses raisons):
      • plf-free (logiciels ne pouvant pas être inclus dans les dépôts officiels pour des raisons légales)
      • plf-nonfree (logiciels ne pouvant pas être inclus dans les dépôts officiels pour des raisons de droits)
      • plf-free_backports - facultatif si vous avez coché plf-free (logiciels récents mais peu testés)
      • plf-nonfree_backports - facultatif si vous avez coché plf-nonfree (logiciels récents mais peu testés)
      • Etape 3 : Copiez le code obtenu et collez-le dans la console. Patientez pendant le téléchargement


Remarque
A l'étape 2 cochez toutes les cases, ceci vous permettra d'avoir un choix de logiciels beaucoup plus important. Cependant, certains seront propriétaires (nonfree), pas forcément tout à fait stables (backports), ou bien illégaux dans certains pays (plf - renseignez-vous sur les logiciels installés depuis ce dépôt).



Dès la fin du téléchargement vous pouvez vérifier la présence des nouveaux dépôts en tapant:urpmq --list-media ou urpmq --list-url

Exemple (tous les dépôts sont sélectionnés) :
[aruju@localhost ~]$ urpmq --list-media
plf-free
plf-free_backports
plf-nonfree
plf-nonfree_backports
contrib_backports
main
main_backports
contrib
non-free
non-free_backports
main_updates
contrib_updates
non-free_updates
Main Updates (Official2008.0-1)
Contrib Updates (Official2008.0-2)
Non-free Updates (Official2008.0-3)



Si par la suite vous souhaiterez supprimer un dépôt, utilisez la commande urpmi.removemedia nom_de_dépôt

Exemple:
[root@localhost ~]# urpmi.removemedia plf-free
enlever le média « plf-free »
[root@localhost ~]#


Pour rajouter un dépôt, on utilisera la commande urpmi.addmedia nom_de_dépôt_et_url

Exemple:
[root@localhost ~]# urpmi.addmedia plf-free ftp://ftp.easynet.fr/plf/mandriva/2008.0/free/release/binary/i586/ with media_info/hdlist.cz
ajout du média « plf-free »
    ftp://ftp.easynet.fr/plf/mandriva/2008.0/free/release/binary/i586/media_info/hdlist.cz
[root@localhost ~]# 

Les autres commandes de Urpmi


Bien sûr, urpmi permet bien d'autres actions, toutes faite pour pouvoir gérer vos logiciels en ligne de commande. Voici les principales:

Permet d'installer un paquet:
urpmi <nom_du_paquet>

Permet d'installer tous les paquets présents dans le répertoire courant
urpmi *.rpm

Permet d'installer la liste de paquets écrits dans une liste while read i:
do urpmi --auto $i ; done < mesrpm.txt

Permet de désinstaller un paquetage avec toutes ses dépendances:
urpme <nom_du_paquet>

Permet d'interroger la base de donnée urpmi:
urpmq <nom_du_paquet> 

Permet de retrouver dans quel paquetage se situe un fichier précis:
urpmf <fichier>

Mettre à jour le système:
urpmi --auto-update 

Liste les paquetages contenant <mot>:
urpmi -y <mot> 

Liste les paquetages sans dépendances:
urpmi_rpm-find-leaves 

Afficher les infos sur un paquet:
urpmq -i le_paquet 

Sauvegarder la liste des paquets installés dans un fichier:
rpm -qa | sort > mesrpm.txt 

Sauvegarder la liste des paquets installés dans un fichier sans les numéros de version:
rpm -qa --queryformat '%{name}\n' | sort > mesrpm.txt 

Mettre à jour une source:
urpmi.update nom_source 

Mettre à jour toutes les sources:
urpmi.update -a 

Retirer une source:
urpmi.removemedia la_source 

Supprime toutes les sources:
urpmi.removemedia -a

Installation de mises à jour :
drakrpm-update

RPM-get


Qu'est-ce que c'est que ça? En fait, c'est un clone de APTITUDE, fonctionnant sous mandriva. Pour plus d'informations, je vous renvoie à
$ man rpm-get

A voir également :

Ce document intitulé «  Configurer URPMI sous Mandriva  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.