Gestion des erreurs

Décembre 2016

Par défaut, en Pascal, la gestion des erreurs est assurée par le compilateur. C'est pour cette raison que le programme s'arrête en affichant un message commençant par Runtime error suivi par le numéro de l'erreur ...
Alors si le programmeur désire gérer lui même les erreurs il faut qu'il désactive l'option de vérification des erreurs par le compilateur, en utilisant le menu Option et la commande Compiler ... ou bien d'utiliser les directives de compilation directement dans le code source du programme.

Par exemple, si dans un programme donné, nous voulons ouvrir un fichier par la procédure ReSet et que ce fichier n'existe pas, un message d'erreur est affiché et le programme est arrêté.
Pour éviter ceci, nous pouvons tester l'existence ou non d'un fichier et puis agir en conséquence en utilisant la directive de compilation $I est la fonction IOresult qui renvoie le résultat des opérateurs d'entrée / sortie. Avec la directive {$I-}, le programmeur doit gérer lui même ce type d'erreur.
Ceci est un programme qui permet de saisir le nom physique d'un fichier et de l'ouvrir. Si le fichier n'existe pas il sera créé sans arrêt du programme sur l'erreur : Runtime error 2 at ... (fichier inexistant).
Program Ouverture; 
Uses WinCrt; 
Type 
    Fichier = File; 
Var 
f : Fichier; 
nom : string; 
Begin 
     Write ('Nom du fichier : '); Readln (nom); 
     Assign (f, nom); 
     {$I-} 
     Reset (f); 
     If IOresult <> 0 then Rewrite (f); 
     {$I+} 
end.


A voir également :

Ce document intitulé «  Gestion des erreurs  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.