On peut utiliser comme on veut les polices de caractères

Septembre 2016


Mythe

On peut utiliser comme on veut les polices de caractères (TrueType, TTF...)

Réalité

FAUX.

Explications

Non, vous ne pouvez pas.
Comme tout travail d'artiste, l'auteur d'une police de caractères doit être rémunéré pour son travail.
C'est un travail important et loin d'être trivial.

Par exemple, Apple a payé une fortune pour faire créer une police rien que pour eux: La police "Apple Garamond" (basée sur la Garamond de la société Adobe).
De même, Microsoft prend un soin tout particulier à faire créer des polices pour ses produits (Trebuchet MS, Times New Roman, etc.) afin d'avoir des polices de qualité dans Windows.
Il existe de nombreuses entreprises qui vendent ces services: Adobe, Monotype, Linotype, etc. ainsi qu'un grand nombre d'artistes qui vendent directement leurs créations (Ray Larabie, etc.)

Donc pour avoir le droit d'utiliser une police dans une de vos publications, vous êtes censé acheter les droits d'utilisation de la police à l'auteur.

Bon à savoir: La grande majorité des polices qu'on trouve sur les sites de polices (comme DaFont) ne sont en réalité pas gratuites. Ce sont souvent des copies illégales (mais il est difficile de faire le tri). En faire une utilisation professionnelle est risquée.

Conseil: Pour toute utilisation professionnelle, il est conseillé de s'acquitter des droits d'utilisation des polices pour éviter les problèmes.

Comment utiliser des polices gratuites et ne rien risquer

Il y a plusieurs voies:
  • Peu risqué: Utiliser des clones gratuits de polices connues (Dans la pratique, il est quasi-impossible pour les auteurs originaux d'attaquer les cloneurs en justice.)
  • Sans risque: Utiliser des polices gratuites.
  • Sans risque: Utiliser des polices libres de droit ou avec des droits ouverts.



Vous trouverez des polices libres, dans le domaine publique ou gratuites à ces adresses:
  • DejaVu : Famille de polices gratuites, supportant très bien les caractères internationaux. (Meilleur hinting que Vera dont elle est issue)
  • Free Font Manifesto: Un mouvement de typographe qui ont décidé de donner certaines de leurs polices (on y retrouve les centaines de polices gratuites du prolifique Manfred Klein)
  • Open Font Library : Un site qui recense les polices à licences libres.
  • Font Squirrel : Moteur de recherche par critères de polices à licences libres, particulièrement adapté pour l'utilisation en polices web.
  • Misprinted Type : Quelques polices gratuites de style "grunge".
  • UCS Free Fonts : Polices clones de Times (et autres) sous license GPL, mais très mal "hintées".
  • Ray Larabie: Ce typographe distribue gratuitement une partie de ses fontes (pour les télécharger, il est malheureusement obligatoire de s'inscrire sur myfonts.com et de les "commander gratuitement" pour pouvoir les télécharger.)
  • WC Fonts, graphistes français distribuant quelques polices gratuitement.


Attention à bien lire la licence de ces polices: Elle sont gratuites mais certaines ne sont utilisables que sous certaines conditions.
(Par exemple pour Manfred Klein: Gratuit pour une utilisation non commerciale ; Pour une utilisation commerciale, il est obligatoire de faire un don à des ONG telles que Médecins Sans Frontières.)


(Note: Le "hinting" est une opération consistant à améliorer l'apparence des polices à l'écran dans les petites tailles. Une police non-hintée ou mal hintée sera très pénible à lire à l'écran, mais la qualité sera toujours optimale à l'impression. A l'impression, il n'y a aucune différence entre une police hintée et une police non/mal hintée.)

Précisions concernant les pages WEB

  • Si vous utilisez une police dans une image, une animation Flash ou un document PDF, vous devez payer la license de la police. En effet c'est vous qui avez directement utilisé la police.
  • Si vous utilisez une police dans un format HTML, un style CSS, vous n'avez pas à payer, car vous ne faites qu'exprimer le souhait que la police X soit utilisée, mais c'est sur l'ordinateur de l'internaute que la police sera réellement utilisée (si elle est présente.). Attention, les règles
    @font-face
    de CSS3 permettent le chargement de polices depuis un serveur, et le fichier entier de la police est transmis: les mêmes règles que pour les images/Flash/PDF s'appliquent.

A voir également :

Ce document intitulé «  On peut utiliser comme on veut les polices de caractères  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.