Impression 3D : quelles applications pour les professionnels ?

Novembre 2017

Pièces automobiles, bijoux, maquettes d'architectes, prothèses et peut-être un jour des tissus humains... Les utilisations de l'impression 3D sont extrêmement variées et peuvent s'appliquer à plusieurs domaines. Quels sont les avantages des imprimantes 3D et comment en tirer parti en entreprise ?


Définition

L'impression 3D est un procédé de fabrication dite additive : les couches de matière sont superposées à l'horizontale pour obtenir un produit fini. L'objet est d'abord conçu sur ordinateur, au moyen d'un logiciel spécialisé et d'un fichier 3D qui sert de moule.

Bien choisir son imprimante 3D

Utilisation

Il existe plusieurs types d'imprimantes 3D, à choisir en fonction du budget et des besoins de l'entreprise :
  • Les imprimantes 3D grand public, qui peuvent être utilisées à domicile pour créer de petits objets ponctuellement.
  • Les imprimantes 3D professionnelles, qui permettent d'obtenir rapidement des produits finis de bonne qualité. Le meilleur compromis entre l'appareil grand public et celui destiné à la production, particulièrement adapté au maquettage.
  • Les imprimantes 3D industrielles offrant la meilleure résolution possible tout en produisant en grande série. Celles-ci sont plutôt réservées aux grandes entreprises et aux grands groupes industriels, issus de l'aérospatiale ou de l'automobile par exemple.

Budget

Les imprimantes 3D domestiques sont les plus accessibles avec un tarif qui s'élève généralement à plusieurs centaines d'euros.
Pour les professionnels, l'investissement mérite réflexion : les modèles intermédiaires coûtent quelques milliers d'euros, quand les plus perfectionnés réservés à l'industrie dépassent les 100 000 euros.

Autres

Pour choisir la bonne imprimante 3D dans une entreprise, il convient également de tenir compte du procédé de fabrication et du logiciel 3D utilisé.

Avantages de l'impression 3D pour les entreprises

En tant que technique de fabrication additive, l'impression en 3D offre l'avantage d'optimiser les matériaux : elle n'occasionne pas de perte de matière. Elle ne nécessite pas non plus de gabarit ni de moule, ceux-ci étant en réalité les fichiers 3D conçus sur ordinateur.
La variété des matériaux est un autre point fort de l'impression en 3D. Il est possible d'employer :
  • différentes sortes de plastique ;
  • des métaux comme l'acier inoxydable, le titane et l'aluminium ;
  • de la céramique ;
  • des alliages de bois et de polymère ;
  • des ingrédients alimentaires.

Enfin, l'impression 3D se distingue aussi par sa rapidité d'exécution, pour gagner en productivité et en efficacité.

Domaines d'applications

Art et design

En mode, en décoration et même joaillerie, les imprimantes en 3D peuvent devenir de précieuses alliées dans le processus de fabrication de petits objets ou de vêtements. Plusieurs créateurs y ont déjà recours.

Architecture

Pour les cabinets d'architecture et les bureaux d'étude, l'impression 3D offre un gain de temps considérable. Cette technique permet d'exécuter des maquettes détaillées et de qualité plus rapidement qu'avec un procédé de construction classique. Elle offre la possibilité de visualiser rapidement un projet, et d'accélérer les processus de décision.
À noter également que les maquettes réalisées grâce à l'impression 3D sont généralement plus robustes et résistantes : un point fort pour d'éventuels transports et expositions.

Automobile

Dans le secteur de l'automobile, l'impression 3D peut être exploitée pour créer des prototypes, réaliser des pièces en plastique ou encore construire des outils. Elle sert donc à la production, mais pas seulement : sortir un modèle imprimé en 3D permet d'identifier des défauts de design plus difficiles à repérer en le visualisant sur un écran d'ordinateur.
Les secteurs aérospatial et aéronautique sont également de fervents utilisateurs de l'impression 3D.

Santé

Les principales applications de l'impression 3D dans le domaine médical résident dans la conception d'aides sur-mesure : prothèses auditives ou orthopédiques, par exemple. La technique de fabrication additive permet également de réaliser des outils et des prototypes pour des traitements d'orthodontie et des prothèses dentaires.
Les chercheurs réfléchissent déjà à la possibilité d'utiliser des imprimantes 3D pour reproduire des tissus et organes humains dans le futur.

Alimentation

Encore peu employée dans le domaine de l'alimentaire, l'impression 3D pourrait y avoir sa place à l'avenir. Les tentatives déjà engagées utilisaient le chocolat ou encore le sucre. Mais il subsiste encore quelques questions concernant cette application, notamment pour des raisons d'hygiène.

En savoir plus

Fonctionnement d'une imprimante 3D

Crédits photo : © AA+W - Fotolia.com

Publié par sophie Garrigues.
Ce document intitulé «  Impression 3D : quelles applications pour les professionnels ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.