Méthodes et outils de brainstorming

Octobre 2017

Des réunions de groupe émergent les meilleures idées pour l’entreprise, que ce soit pour solutionner un problème ou trouver de nouvelles idées. Le brainstorming favorise la créativité des collaborateurs, à condition de bien le mener. Pour éviter que les propositions finissent à la corbeille, l’entreprise a recours à des méthodes efficaces et des outils collaboratifs qui permettent de consigner, d’organiser et de pérenniser toutes les bonnes idées.


Objectifs et avantages du brainstorming

Le brainstorming - littéralement “tempête d’idées” - consiste à faire appel à la créativité des collaborateurs dans un laps de temps limité, pour trouver une solution à un problème, de nouveaux produits ou prospects, ou encore pour définir la trame d’un nouveau projet. C’est une méthode particulièrement prisée en entreprise pour les résultats qu’elle permet d’obtenir en un minimum de temps, parce qu’elle est collective et aussi parce que c’est un moment où chacun peut donner libre cours à son imagination et à sa créativité.

Étapes du brainstorming

Une séance de brainstorming suit généralement le schéma suivant :
- Énoncé du thème et des règles.
- Première phase du brainstorming : émergence et proposition d’idées, puis mise à plat sur un support (papier, tableau, post-its…).
- Seconde phase du brainstorming : par jugement différé, les idées et propositions sont ensuite évaluées et triées.
- Pérennisation des idées et solutions retenues. Cette dernière étape est cruciale pour la future mise en production, réalisation, application des idées et solutions proposées au cours du brainstorming.

Préparation et déroulement du brainstorming

“Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement” disait Nicolas Boileau au XVIIe siècle. Cette maxime est valable aussi bien pour la phase préparatoire que finale d’un brainstorming.
L’animateur du brainstorming (dirigeant, manager, collaborateur…) définit d’abord le thème et le cadre de la séance. Plus le laps de temps est court (15 minutes maximum), plus il favorise la créativité.
L’animateur énonce ensuite la méthode et les règles : supports utilisés (tableau, outils collaboratifs...), sujets à aborder ou au contraire à éviter, tours et temps de parole de chaque intervenant…

Dans un souci d’efficacité et afin de ne pas briser la créativité, Alex Osborn, le gourou du brainstorming, préconise d’éviter toute critique durant la phase d’émergence d’idées.

Méthodes

Lors de la première phase où l’on recueille les idées, la méthode du métaplan est souvent utilisée. Elle consiste à consigner les idées sur des post-its et à les classer par catégories de réponses : leviers, avantages, freins, risques... Chacun se lève pour coller ses idées sur un tableau : 100% interactif et ludique !

Le mindmapping est un concept basé sur le principe de l’organigramme. Les idées sont organisées de façon logique sous forme de cartes ou arbres à idées, également appelées cartes heuristiques. L’avantage du diagramme est qu’il permet de visualiser les connexions entre les idées énoncées durant le brainstorming et de les hiérarchiser.

Outils collaboratifs

Plusieurs types d’outils collaboratifs permettent de consigner, partager et ainsi pérenniser les idées échangées lors du brainstorming.

OneNote

OneNote est un outil collaboratif livré avec le Pack Office de Microsoft. Il se présente comme une page Word, avec les mêmes fonctionnalités de base. Il permet de consigner et d’organiser toutes les idées en un bloc-notes découpé en sections, par page, sous-page, etc.

Les Google Docs

Parmi les outils collaboratifs pour entreprise, les Google Docs sont de plus en plus prisés, notamment pour leur simplicité et leur accessibilité. Ils permettent de partager des fichiers Word ou des tableurs Excel en ligne avec toute ou une partie de l’entreprise ou des clients.

MindManager

MindManager est l’outil de mindmapping par excellence. Avec des fonctionnalités très étendues, c’est une solution complète qui va bien au-delà du brainstorming, c’est un véritable outil de gestion de projet.

Klaxoon

Klaxoon est un outil basé sur le jeu. Par le biais d’activités simples et ludiques, l’outil s’inscrit plus largement dans la gestion de projet tout en intégrant des quiz, des sondages et des brainstormings. Les Networks développés par Klaxoon ouvrent des espaces de travail collaboratifs en ligne, dédiés à ces séances.

En savoir plus

Le mind mapping : applications pratiques et logiciels

A voir également


Publié par Delphine Lalande.
Ce document intitulé «  Méthodes et outils de brainstorming  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.