Intégrer la gamification dans l’entreprise

Juillet 2017

Après des débuts balbutiants et avec parfois quelques ratés, la gamification opère aujourd’hui un véritable retour en force dans la stratégie commerciale et RH des entreprises. Le succès de Pokémon Go l’atteste, la gamification est un outil d’engagement imparable. L’application du jeu vidéo à tous les champs de l’entreprise a évolué, voici comment réussir son expérience de gamification auprès du client ou du salarié.


Définition de la gamification

La gamification est un processus permettant de rendre ludique n’importe quel domaine sous forme de jeu vidéo. Son champ d’application est vaste : RH, acquisition et fidélisation client, formation, médical…

Basée sur un système de récompense (cadeaux, points, badges, barre de progression…), la gamification vise à engager une audience en l’impliquant à la fois de manière active et ludique.


Outil d’apprentissage, de formation, de responsabilisation, vecteur d’acquisition et de fidélisation de clientèle... les applications de la gamification sont très nombreuses et prisées, que ce soit par les consommateurs ou les salariés, dont 80% souhaitent plus de gamification au travail (étude EI Design).

Très attractif, le marché de la gamification, estimé à plus de 420 millions de dollars en 2013, devrait représenter 11,1 milliards de dollars en 2020 (source Markets&Markets).

Avantages de la gamification

L’engagement est l’avantage le plus important de la gamification pour plusieurs raisons.
Les joueurs, impliqués et concentrés, sont plus réceptifs aux messages de la marque par le biais du jeu vidéo.

En outre, la marque récupère le vaste marché des gamers qui est aussi la génération des « millenials » (née dans les années 90), une cible marketing prisée.

La gamification permet d’offrir une nouvelle expérience aux clients, hors des sentiers battus tout en créant une addiction à la marque par le biais du jeu. C’est donc un vecteur fort de fidélisation client.

L’advergame au service des marques

Pour qu’une solution de gamification fonctionne, il faut en définir les objectifs et la cible. Faire un jeu pour faire un jeu ne suffit pas. L’univers des jeux vidéo est bien plus compétent dans ce domaine. La gamification est payante lorsque le jeu proposé est ludique, innovant, non contraignant, avec un bon storytelling, que l’image de la marque est engageante et la récompense attrayante. « L’advergame » (jeu vidéo publicitaire) doit être cohérent avec l’image de la marque.


« Milka Biscuits Saga » est un exemple de gamification particulièrement réussie. La marque, en 5e position des ventes de biscuits en France en 2012, décide de gagner en visibilité. Pari plus que réussi en termes d’images avec 1,2 million de téléchargements en 2015 (l’application la plus downloadée en 2014) et 20 millions de parties jouées. Milka Biscuits a en outre augmenté ses ventes de 17% dans la foulée.

Certes, la notoriété de la marque est déjà présente et bénéficie à la base d’un capital sympathie énorme auprès du consommateur, avec ses deux vaches violettes et sa marmotte. Mais l’application gamifiée a en outre repris des standards universels du jeu vidéo comme Tetris avec des biscuits Milka en items.

L’autre exemple de gamification réussie est Pokemon Go de Nintendo. En quelques mois seulement, l’application de géolocalisation en réalité augmentée est en passe de devenir le jeu le plus populaire sur mobile. En termes de gamification, l’innovation est doublement performante car elle repose sur la 3D et oblige les joueurs à sortir de chez eux pour localiser des Pokémons. En termes de notoriété et d’acquisition, la marque a réussi son pari en touchant un nouveau public et en augmentant ses ventes. Du divertissement au magasin, il n’y a qu’un pas !

Comment appliquer la gamification

Pour qu’un gaming d’entreprise dédié à l’achat fonctionne bien, il doit être innovant et bien conçu. C’est pourquoi les grandes marques confient le développement de leurs jeux à des géants de la publicité (comme Havas ou Publicis) qui se sont spécialisées dans la gamification. Selon les experts, le retour sur investissement d’un gaming d’entreprise dédié à l’achat est garanti à partir de 50 000 d’investissement, jusqu’à 200 000 euros pour les jeux les plus innovants.

Mais de façon moins ambitieuse, la gamification peut être le fruit d’une collaboration entre la marque et son client, en lui faisant par exemple tester une nouvelle offre sous forme de jeu. Cela permet de réduire les coûts et d’avoir un vrai retour d’expérience du client tout en le fidélisant.

Particulièrement prisée dans la force de vente, la gamification s’applique désormais aussi aux solutions de CRM pour motiver les équipes et améliorer leurs performances par le jeu et la récompense. Un procédé qui fonctionne plutôt bien en interne et que propose l’agence Efficy.

En savoir plus

La gamification : applications pour l'entreprise

A voir également


Publié par Delphine Lalande.
Ce document intitulé «  Intégrer la gamification dans l’entreprise  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.