Eco-conception web : comment et pourquoi créer un site écologique ?

Décembre 2016

Ce n'est pas forcément facile à imaginer, mais les sites web polluent. Pour y remédier et réduire leur impact environnemental, il est possible de créer des sites plus légers et moins énergivores en ayant recours aux grands principes de l'éco-conception web.


Définition

L'éco-conception web consiste à bâtir des sites Internet en obtenant le meilleur compromis entre performance et réduction de l'impact sur l'environnement.
En effet, un site web sollicite des ressources : consommation d'électricité par le serveur, affichage sur un navigateur, fabrication d'appareils et de terminaux, etc. Selon l'étude Web Energy Archive, soutenue par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les 100 premiers sites français consomment autant que 3077 foyers soit 8,3 Gwh par an.

Intérêts de l'éco-conception web

Avoir recours à l'éco-conception web et choisir un site écologique permet notamment de :
  • réduire la consommation d'énergie générée par un site web,
  • diminuer les requêtes aux serveurs,
  • afficher le contenu plus rapidement,
  • limiter le téléchargement de données,
  • obtenir un site durable et facile à modifier,
  • lutter contre l'usure des appareils.

Comment créer un site écologique?

Un site web éco-conçu repose sur plusieurs aspects et fait appel à plusieurs compétences :
  • hébergement,
  • conception fonctionnelle,
  • conception graphique,
  • conception technique,
  • développement,
  • ergonomie,
  • contenu.

Ils regroupent une centaine de bonnes pratiques listées sur cette page et développées dans le livre « Eco-conception web : les 115 bonnes pratiques ». Le dénominateur commun de toutes les actions proposées est d'aller à l'essentiel sans perdre les performances.
Pour un site optimal, il est recommandé de prendre la décision en amont. Il existe des agences dédiées à l'éco-conception, spécialisées dans la création de sites écologiques.

Les grands principes de l'éco-conception web

Opter pour un hébergement vert

Cela passe par le choix d'un hébergement peu éloigné des utilisateurs géographiquement.
Si possible, utiliser les énergies renouvelables pour alimenter les serveurs.

Choisir une technologie économe

Il ne s'agit pas ici de choisir la technologie la moins énergivore possible. Pour proposer un site aussi écologique que performant pour les utilisateurs, il convient de sélectionner une technologie économe mais à la fois adaptée aux besoins.
Un site statique réalisé avec un éditeur de code ou un logiciel spécifique tel que Dreamweaver est par exemple plus vert qu'un site créé avec un CMS. En effet, plus un outil comprend de fonctionnalités, plus il contient d'options potentiellement inutiles.

Concevoir un site épuré et responsive

Pour alléger un site, il est possible d'agir sur le graphisme et l'ergonomie. Un site web éco-conçu est un site sobre au design épuré, sans forcément le dépouiller : là aussi il s'agit de respecter les besoins et les contraintes tout en supprimant le superflu.
Un site écologique est également responsive : l'affichage s'adapte au support utilisé (ordinateur, tablette, smartphone). Pas seulement pour le confort de l'utilisateur, mais aussi pour afficher des contenus plus légers en fonction des appareils.

Supprimer les fonctions inutiles

Le développement d'un site joue sur sa consommation d'énergie : 45% des fonctionnalités demandées ne sont jamais utilisées. Aussi, il est conseillé d'éviter toutes les fonctions inutiles comme les effets de survol ou les animations. Si elles sont déjà créées, réfléchir à des alternatives et à la possibilité de les supprimer.
Alléger le développement permet aussi d'optimiser le recours aux moyens humains, eux aussi énergivores.

Privilégier des contenus légers

Les contenus très longs contribuent à la consommation d'énergie générée par un site web. Mieux vaut privilégier les textes courts et concis, en découpant éventuellement les articles trop longs en plusieurs parties pour alléger les pages. En somme, respecter les principes de l'écriture web, qui ne servent pas uniquement au référencement.
Les contenus media doivent également être optimisés sans pour autant perdre leur qualité : compresser les images en effectuant un enregistrement « pour le web » (possible dans Photoshop par exemple). Un conseil également valable pour les fichiers PDF et autres documents téléchargeables. Qui dit site web écologique ne dit pas forcément abandon des vidéos. Il suffit simplement de les proposer dans plusieurs tailles en fonction de l'appareil utilisé : les vidéos doivent être plus légères lorsqu'elles sont consultées sur un appareil mobile.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © ArtemSam - Fotolia.com

A voir également :

Ce document intitulé «  Eco-conception web : comment et pourquoi créer un site écologique ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.