Pokémon Go : des intérêts pour les entreprises et les marques

Décembre 2016


L’application phénomène Pokémon Go attire des millions d’utilisateurs dans le monde depuis son lancement. En France, quelques villes, comme Rouen ou Caen, mais également des marques (Monoprix…) profitent de cet engouement pour proposer des offres ou des événements spécifiques.

Comment les entreprises et les marques peuvent-elles profiter de cette nouvelle application ? Quels sont les enjeux pour les professionnels, et les étapes à ne pas manquer ?


Comprendre le phénomène Pokémon Go

Réalité augmentée et géolocalisation

Pokémon Go est une application de jeu, qui est déployée depuis mi-juillet dans le monde et disponible en France depuis la fin du mois de juillet 2016. Le jeu utilise la réalité augmentée et la géolocalisation pour permettre aux joueurs d’attraper des monstres virtuels.

Dès sa mise en service aux Etats-Unis et en Australie, et avant même que le jeu ne soit disponible partout dans le monde, l’application a connu un grand succès. Elle a rapidement dépassé Facebook, Twitter et Snapchat en termes de temps passé sur l’application. Le jeu a été plus téléchargé le jour de sa mise en service que la populaire application Tinder depuis son lancement.
Selon les estimations de Survey Monkey, Pokémon Go est en passe de devenir le jeu le plus populaire sur mobile.

Pokémon Go est développé par le studio Niantic, une ancienne filiale de Google, à qui on doit également le jeu en réalité alternée Ingress. Les fonctionnalités sont d’ailleurs basées sur les mêmes données.

Qui sont les utilisateurs de l’application ?

Selon un sondage SSI réalisée en ligne les 26 et 27 juillet 2016, les joueurs ont en majorité entre 15 et 34 ans. Ils déclarent utiliser l’application plusieurs fois par jour.

Quelles utilisations possibles pour les professionnels ?

L’application localise plusieurs éléments : les pokémons, des monstres virtuels plus ou moins rares ; les pokéstops, c’est-à-dire des points d’intérêt qui fournissent certains objets aux joueurs ; des arènes ou « gyms » qui permettent aux joueurs de s’affronter.

Ce sont ces éléments qui peuvent être mis à profit par l’entreprise ou la marque, afin de toucher un nouveau public ou de susciter un engouement.

Quelques exemples :
- Un magasin situé non loin d’un pokéstop ou d’une arène, proposant des réductions ou des offres spéciales pour les joueurs,
- Un lieu touristique ou un transporteur qui organise une chasse aux pokémons pour ses visiteurs ou ses utilisateurs, comme à Caen avec des chasses dans un « pokétrain » touristique, ou à Rouen avec l’office de tourisme,
- Un restaurant ou un bar proposant des événements spécifiques.

Quels enjeux pour l’entreprise ou la marque ?
  • Bénéficier d’une notoriété nouvelle auprès d’un public spécifique, en profitant de l’enthousiasme autour d'une application très innovante,
  • Augmenter ses volumes de ventes en attirant de nouveaux consommateurs, ou augmenter le nombre de visites de touristes,
  • Créer de nouvelles interactions entre réel et virtuel,
  • Mettre en place une stratégie liée à la réalité augmentée.

Pokémon Go pour l’entreprise : pré-requis

Utiliser le jeu

Pour proposer des offres spécifiques, par exemple la mise en place d’un leurre sur un pokestop afin d’attirer des pokémons pour les visiteurs d’un lieu, un accès à l’application est requis. Le compte peut être lié à une adresse gmail. L’application peut être téléchargée sur une tablette ou un smartphone professionnel, à condition de bénéficier d’une connexion 3G, 4G ou wifi.

Astuces pratiques :
Terminaux compatibles avec Pokémon Go
Comment jouer avec Pokémon Go en France

Suggérer des lieux d’intérêt

Les pokéstops et les arènes sont représentés virtuellement sur la carte de l’application. Un joueur peut y accéder s’il est localisé aux alentours, à quelques mètres de distance. Ces points d’intérêt sont basés sur les données recueillies sur l’application Ingress, alimentée pendant plusieurs années par les joueurs eux-mêmes. Ce sont des points essentiels du jeu.

Lorsque l’entreprise ne possède pas de point d’intérêt proche, elle peut en suggérer un auprès de Niantic, par le biais d’un formulaire sur le site du développeur. A noter : cette fonctionnalité peut être désactivée temporairement lorsque les demandes sont trop nombreuses.

Il est également possible de demander la suppression d’un point d’intérêt sur le site de Niantic. Cette démarche est possible lorsque le point se trouve sur une propriété privée, au mauvais endroit ou dans un endroit jugé dangereux.

Les pokéstops et les arènes sont placées en priorité à proximité des commerces. Ce sont en théorie des lieux publics.

Des points d’intérêt sponsorisés par l’entreprise pourraient faire leur apparition dans une prochaine mise à jour de l’application.

Interagir avec les joueurs

Dans sa version actuelle, l’application ne permet pas d’interagir avec les joueurs proches. Pour interagir avec les joueurs, l’entreprise peut donc mettre à profit ses canaux habituels de communication : réseaux sociaux, site internet, affichage en magasin…
  • Encourager les joueurs à partager leurs « prises » sur les réseaux sociaux avec un hashtag spécifique,
  • Proposer de nouveaux contenus sur les supports de l’entreprise : annonces d’événements sur le site corporate, vidéo d’une chasse organisée par l’entreprise…,
  • Affichage dédié pour signaler un pokéstop ou un pokémon rare.

En savoir plus

Les fiches pratiques Pokémon Go
Réalité augmentée : avantages et exemples d’utilisation

A voir également :

Ce document intitulé «  Pokémon Go : des intérêts pour les entreprises et les marques  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.