Guide d'achat processeurs 2017

Mai 2017

Le processeur (CPU) est plus que jamais le cerveau du PC, notamment depuis que la plupart des fonctions autrefois attribuées à la carte mère lui soient finalement revenues. Il reste l'élément central de votre configuration excepté pour l'animation graphique dont l'affichage est géré principalement par la carte graphique. Il faut évidemment lui associer une quantité de mémoire vive adaptée à votre utilisation.

Dans cet article, sont uniquement abordés les modèles pour unités centrales fixes, les composants mobiles pour PC portables et tout-en-un n'étant pas directement comparables à cause des contraintes qui leur sont associés. Ceux-ci font donc l'objet d'une autre publication.
Depuis longtemps maintenant, AMD et Intel sont les deux seules firmes présentes sur ce marché. Comme tout bon guide d'achat qui se respecte, les processeurs sont rangés par rapport à leur tarif mais leur choix est aussi et surtout conditionné par l'utilisation qui est faite du PC.

Les lettres K et X mentionnées à la fin des désignations signifient que le modèle en question est overclockable. Avec une carte mère et un système de refroidissement adaptés, il sera donc possible d’augmenter leurs fréquences de fonctionnement (par l’intermédiaire du BIOS de la carte mère) afin de gagner en efficacité. Revers de la médaille : ils sont plus coûteux que leurs homologues sans cette mention. Attention, certains de ces modèles sont vendus sans ventirad.



Autour de 50 €

Ne vous méprenez pas, les processeurs d’entrée de gamme ne sont pas mauvais, ils sont simplement adaptés à une utilisation légère comme la bureautique, la navigation ou la création sur internet, la programmation ou l'infographie légère comme la retouche photographique. Pour tous ces usages, installer son système et ses applications sur un SSD à la place d'un disque dur ordinaire est préférable à un investissement supérieur pour ce composant. Vous lui associerez idéalement une barrette de 4 Go de mémoire vive.


Pour ~50 €, on trouve chez Intel le Celeron G3930, idéal pour ce type d’utilisation. Chez AMD, un A6-7400 fera tout aussi bien le job. Si vous disposez déjà d’une carte graphique PCI-Express issue de votre ancien PC, dans ce cas pour le même prix vous trouverez un Athlon X4 845 un peu plus polyvalent grâce à ses 4 cores. Si vous envisagez une évolution de ce composant dans les prochains mois, la plateforme Intel est alors beaucoup plus intéressante.

Autour de 100 €

Pour à peine plus cher, on trouve des modèles permettant de s’ouvrir aux joies du multimédia. En particulier les jeux vidéo profitant de plus en plus de la gestion de 4 threads par le CPU. Chez Intel, le G4560 est le seul Pentium recommandable grâce à l’exclusivité du support de l’hyperthreading dont il jouit actuellement. Il représente la solution idéale pour jouer à petit prix si vous l’associez à une petite carte graphique à base de GPU Nvidia GTX1050(TI) ou AMD RX550 / 560 puis installez 8 Go de RAM dans votre configuration. Il rend aussi le choix d'un plus performant Core i3-7100 discutable à cause de la différence importante de prix.

En face, le concurrent AMD propose des Athlon X4 870K et 880K en fin de vie commerciale et dépourvus de chipsets graphiques intégrés. Ils sont surtout intéressants si vous souhaitez transformer un PC premier prix équipé d’un faible processeur de la série A4 (sur socket FM2) en machine de jeux d’entrée de gamme.

Toujours en fin de cycle chez AMD, on peut continuer de citer l’APU A8-7600, qui pour un prix modique, vous permettra de faire tourner des jeux vidéo légers sans avoir besoin d’investir dans une carte graphique dédiée.

Autour de 200 €

La nouvelle plate-forme AM4 d’AMD fait définitivement oublier le vieux socket AM3+ à la durée de vie commerciale trop longtemps prolongée. Il en sera bientôt de même pour le socket d’entrée de gamme FM2+ lorsque des processeurs plus abordables débarqueront sur AM4. Les références « Ryzen » actuelles s’avèrent souvent le meilleur choix possible pour le traitement de fichiers lourds même si on regrette dans ce cas-là l’absence de chipset graphique intégré obligeant l’achat d’une carte graphique dédiée.


Autour de ce tarif, on trouve donc le Ryzen 5 1400 et son concurrent le Core i5-7400 d’Intel, deux processeurs quad-cores capables de satisfaire l’utilisateur moyen de par leur polyvalence. Pour les fanas d'overclocking, le Core i3-7350K est plutôt efficace dans les jeux mais médiocre dans les applications de calculs bruts à cause de la limitation infligée par ses deux cores.
Plus efficaces encore, les Ryzen 5 1500X et Core i5-7500 qu’on associera volontiers à une GTX1060 ou RX570 / 580 dans le cadre d’une utilisation vidéoludique.

Autour de 300 €

Les gamers souhaitant exploiter au mieux les possibilités de leur grosse carte graphique GTX1070 / 1080(TI) se tourneront vers les Core i5-7600K et Ryzen 5 1600X aux fréquences de fonctionnement paramétrables, le second faisant preuve d’une plus grande polyvalence dans le domaine de l’applicatif grâce à ses 6 cores et 12 threads. Dans le haut de gamme pour le jeu, prévoyez 16 Go de RAM.

Autour de 400 €

Le Core i7-7700K sur socket 1151 est un processeur intéressant si vous pratiquez à la foi le jeu vidéo et l’infographie lourde. Si vous faites uniquement du jeu, vous vous contenterez d’un CPU de la tranche tarifaire précédente, plus rentable. Si au contraire, vous faites uniquement de l’infographie lourde et que vous avez donc besoin d’une puissance de calcul très importante, un Ryzen 7 1700(X), Core i7-6800K ou un modèle de la tranche tarifaire supérieure sera plus adapté. Le tarif déraisonnable de la plateforme 2011-3 d’Intel fait quelque peu pencher la balance en faveur de l’offre AMD. Prévoyez une grosse quantité de mémoire vive (au moins 32 Go de RAM). Attention, ces derniers modèles n’ont absolument aucun intérêt pour les jeux vidéo, ils peuvent même dans certains cas s’avérer moins performants qu’un Core i5 ou Ryzen 5 !

Autour de 500 €

Actuellement, le Ryzen 7 1800X jouit d’un rapport prix/efficacité imbattable pour l’utilisation de logiciels et la manipulation de fichiers nécessitant une puissance de calcul importante. Il rend actuellement son concurrent Core i7-6900K, au tarif bien plus élevé, inintéressant. Là encore, ne mettez pas 500 € dans ce composant pour jouer.

A voir également


Publié par FeLynX.
Ce document intitulé «  Guide d'achat processeurs 2017  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.