Adapter son site d’e-commerce pour mieux vendre

Décembre 2016

Au cours de son existence en ligne, un site internet peut connaître une ou plusieurs refontes. Ce sont des étapes essentielles pour que le contenu soit adapté aux nouvelles technologies et aux changements d’habitudes des internautes.

Cette adaptation est particulièrement justifiée pour les sites d’e-commerce, dont le chiffre d’affaires est impacté par le taux de conversion sur le site. Quelles sont les modifications techniques nécessaires pour accompagner les internautes dans le processus d’achat ?


Quelles tendances pour l’e-commerce en 2015-2016 ?

Dans un dossier sur les tendances du e-commerce en 2015, le site ecommercemag.fr relève notamment la montée en puissance du commerce mobile (le m-commerce) et celle du cross-canal.

Le m-commerce, un enjeu pour les sites de vente en ligne

Entre 2013 et 2014, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance note une augmentation de 54 % du chiffre d’affaires réalisé dans le m-commerce. La tendance s’est poursuivie en 2015, avec une estimation de + 60 % sur l’année.

Néanmoins, d’après la FEVAD, seuls 24 % des acteurs de la vente en ligne disposent d’un site mobile ou d’une application mobile qui permet de recevoir des commandes.
Source (document pdf)

Ils ne sont que 53 % selon Ecommercemag.fr à disposer d’un site accessible sur mobile, et 10 % de plus chaque année à passer leur site en version mobile.

Les enjeux sont donc notables : il s’agit pour les e-commerçants
  • De s’adapter aux nouvelles habitudes de navigation mobile des internautes,
  • De proposer un support où les mobinautes peuvent passer commande,
  • De répondre aux nouveaux standards de la navigation depuis un support mobile.


A noter : depuis avril 2015, Google a modifié son algorithme afin de donner plus de visibilité aux sites internet accessibles depuis un smartphone ou une tablette. Les sites qui répondent aux critères de navigation sur mobile peuvent ainsi bénéficier d’un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.
En savoir plus sur l’algorithme mobile-friendly de Google

Des avantages à la stratégie cross-canal sur son site d’e-commerce

Mettre en place une stratégie cross-canal consiste à ouvrir tous les canaux de communication au client ou au prospect. La stratégie de communication est alors réfléchie dans son ensemble, quel que soit le support sur lequel s’exprime l’entreprise (site e-commerce, réseaux sociaux, places de marché…).

Avantages :
  • Un meilleur accompagnement du client dans son processus d’achat,
  • Une synergie entre les différents canaux, voire entre la boutique en ligne et la boutique physique,
  • Une image modernisée de l’entreprise, et de la relation clients.


Lors d’une refonte du site de vente en ligne, cet aspect peut favoriser une croissance du taux de conversion. Il s’agit alors d’intégrer l’ensemble des canaux de vente ou de communication au projet de refonte.

Dans son étude sur les tendances de l’e-commerce 2015, Ecommercemag.fr estime que 38 % des sites de vente en ligne ont déjà mis en place une stratégie cross-canal, et 1 e-commerçant sur 4 a initié une réflexion.

Augmenter le taux de conversion de sa boutique en ligne

Mieux comprendre le taux de conversion

Le taux de conversion désigne le pourcentage d’internautes ayant effectué une action précise sur un site internet. Dans le cas des sites de vente en ligne, il s’agit du pourcentage de visiteurs qui ont finalisé une transaction en ligne, par rapport au nombre de visiteurs total.

Pour augmenter son chiffre d’affaires, un site d’e-commerce dispose de plusieurs leviers :
  • Augmenter le nombre de visiteurs,
  • Améliorer son taux de conversion,
  • Augmenter le panier d’achat moyen de ses visiteurs.


A noter : améliorer le taux de conversion et le panier moyen d’achat sont les leviers les plus sûrs. Une augmentation du nombre de visiteurs ne garantit pas en effet un taux de conversion similaire ou supérieur.

Comment améliorer son taux de conversion ?

Il s’agit de mieux répondre aux attentes du consommateur, aussi bien sur le produit en lui-même que sur l’expérience de navigation proposée sur le site.

Dans cet objectif, plusieurs pistes à explorer lors d’une refonte de site :
  • Visualisation des fiches produits depuis un support mobile,
  • Améliorer la vitesse de chargement des pages,
  • Ergonomie de navigation quelle que soit la plateforme,
  • Mise en avant des informations essentielles,
  • Améliorer le design et l’apparence du site,
  • Réduction du nombre d’étapes avant de finaliser la commande,
  • Intégration des moyens de paiement adaptés…

Quelques chiffres

Le baromètre des performances e-commerce de Kantar Media Compete et Google réalisé en 2014 livre quelques chiffres sur les principaux secteurs du e-commerce. Ils portent notamment sur les taux de conversion références pour ces secteurs :
  • Prêt-à-porter : taux de conversion par visite 3 %,
  • Chaussures : 2,7 %,
  • High-tech : 3,8 %,
  • Ameublement : 1,8 %...

Source

Organiser la refonte de son site e-commerce

La refonte d’un site d’e-commerce peut porter sur divers aspects :
  • Mise à jour du système de gestion de contenu (CMS),
  • Changement de CMS (pour passer d’un support Wordpress à un support Magento par exemple),
  • Mise à jour des catalogues ou des contenus,
  • Passage à un site responsive,
  • Refonte ergonomique ou graphique…


Elle s’organise de la même façon que la refonte d’un site classique. Le risque de perte de chiffre d’affaires est néanmoins plus important, dans le cas où le site serait indisponible plus longtemps ou dans le cas d’une perte de référencement.

Les changements doivent être anticipés et réfléchis, et l’ergonomie du site pensée de façon globale. Il s’agit d’intégrer la nouvelle version du site dans la stratégie globale de vente de l’entreprise.

La refonte peut être réalisée en interne selon les moyens techniques et humains de l’entreprise, ou confiée à un prestataire extérieur. Elle peut également intégrer un système de gestion de contenu dédié au e-commerce (Magento, Prestashop, Woocommerce…).

En savoir plus

Mettre à jour le site internet de son entreprise : comment, pourquoi ?
E-commerce : les boutiques clés en main
E-commerce : choisir le bon moyen de paiement

A voir également :

Ce document intitulé «  Adapter son site d’e-commerce pour mieux vendre  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.