Le geofencing, publicité et sécurité

Décembre 2016


Définition et chiffres

Le geofencing, géorepérage, se définit comme le repérage sur cartographie numérique de la position et du déplacement d'un objet, d'un animal ou d'une personne et le déclenchement d'une action en fonction de cette position ou de ce déplacement. Il utilise le signal reçu via le satellite (GPS) par un appareil mobile.

Il agit sur une flotte de téléphones mobiles identifiés et sur un périmètre géographique défini. Si un événement survient par rapport à ce périmètre, comme par exemple l'entrée ou la sortie de l'appareil dans le périmètre, cela déclenche une action.

Une personne ainsi repérée doit au préalable avoir donné son consentement.
Les applications du geofencing sont de plusieurs ordres : surveillance de véhicules, d'animaux ou même d'enfants, mais aussi marketing. En effet l'action déclenchée peut-être l'envoi d'un message publicitaire en fonction des lieux approchés. En approche d'une station balnéaire ? La personne reçoit un SMS avec une réduction sur les accessoires de plage. Pas loin du restaurant On y mange bien ? L'enseigne pousse un message pour se faire connaître directement sur le mobile.

La technologie est aussi utilisée pour géolocaliser des employés utilisateurs de véhicules, comme des routiers.

Dans cette astuce, nous allons nous concentrer sur la mise en pratique de cette technique dans le cadre marketing et publicitaire. En effet, la dernière étude marketing du SNCD (syndicat national de la communication directe) révèle que 28% des internautes se sont déplacés en magasin suite à la réception d'un mail.

Connexe, et plus prospective encore, la sérendipité promet d'être capable d'analyser non seulement la proximité d'un client potentiel mais aussi son appétence du moment pour passer à l'acte d'achat. Elle se matérialise dans les Serendipity Apps. Un exemple avec Search'XPR qui voudrait transformer l'errance des consommateurs en ligne ou en magasin en acte d'achat.

Apports pour l'entreprise

Le geofencing est une façon de proposer à ses clients le bon message, au bon moment, avec une précision inégalée et en temps réel.
Il permet, comme on l'a dit plus haut, d'envoyer des messages directement sur le mobile du client, lorsqu'il est à proximité d'un lieu ou un d'un magasin, voire à l'intérieur du magasin : il sert donc les stratégies web-to-store.

Ainsi, les vendeurs gagnent en cohérence dans leur stratégie multi-canal : store, site web et m-commerce sont pensées de façon globale et non plus brique par brique. Et c'est essentiel quand on connait les nouvelles façons de faire du shopping des consommateurs. Notamment le showrooming qui a fait beaucoup de mal aux enseignes.

Ainsi, le consommateur est dans le magasin physiquement et numériquement.
Le geofencing sert aussi le drive locator : sur une carte type google maps, l'utilisateur voit les magasins à proximité de sa situation géographique.

Comment ça marche ?

Le geofencing est basé sur la définition d'une zone sur une map virtuelle. Sur Android et l'iOS, elles se nomment respectivement geofencing et region monitoring.
La zone est définie par deux points, ce qui en fait donc un cercle. Si la zone que vous souhaitez surveiller est plus complexe, il faudra utiliser d'autres applications.

Il faut savoir aussi que ces outils n'offrent pas une précision absolue, loin de là. La zone doit être largement dépassée pour qu'une notification soit envoyée. Une simple sortie de la zone ne sera pas notifiée. Un service professionnel est donc vivement conseillé pour du geofencing.

Quelques acteurs-clés du geofencing

Je localise
Le service professionnel de jelocalise.fr s'applique pour la surveillance et la protection des flottes de véhicules, des travailleurs isolés, de la logistique, la sécurité et le gardiennage. Pro.jelocalise.net

Pole-star

Technologie in-door, sa solution NAO-Campus® permet de géolocaliser dans des bâtiments et de visualiser en 3D. Utilisé via un terminal mobile, notamment par les pompiers Chongqing en Chine pour assurer leur sécurité dans des bâtiments à risques
Polestar

L'ibeacon
Apple et l'ibeacon, qui détecte l'appareil grâce à la technologie Bluetooth. Avec un mobile et le bluetooth activé, l'utilisateur peut détecter les points ibeacons à proximité et ainsi recevoir des informations de leur part. La technologie est présentée comme innovante bien sûr et surtout comme une arme contre le showrooming.

Fidup
Plus startup, cette technologie fonctionne avec du son et est spécialisé dans l'analyse de points de vente. Un son inaudible à l'oreille humaine permet aux outils de détecter la présence d'un mobile possédant l'application et d'envoyer un message publicitaire sur cet appareil.
Fidzup

A voir également :

Ce document intitulé «  Le geofencing, publicité et sécurité  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.