Passer son site internet en « mobile‑friendly »

Décembre 2016

La part des internautes qui se connectent depuis un support mobile est de plus en plus importante. Pour lui offrir une bonne expérience de navigation, les sites doivent être « mobile-friendly ». Ce n'est pas la seule justification : depuis avril 2015, Google en a également fait un critère majeur de référencement.

Cette compatibilité mobile passe par différents critères. Plusieurs solutions techniques permettent de les adopter.


Qu'est-ce qu'un site « mobile-friendly ? »

Le terme « mobile-friendly » s'applique aux sites internet qui sont lisibles et accessibles sur des supports mobiles, de type smartphone ou tablette. Il s'agit de sites qui proposent une bonne expérience de navigation aux mobinautes.

Google définit le « mobile-friendly » selon plusieurs critères. D'après la firme américaine, il s'agit de sites :
  • Qui évitent les contenus incompatibles de type « flash »,
  • Qui proposent un texte lisible et accessible sans utiliser la fonction zoom,
  • Qui affichent un contenu adapté à la taille de l'écran sans scroll horizontal (de droite à gauche ou de gauche à droite sur l'écran),
  • Qui proposent des liens suffisamment larges et espacés pour que l'internaute puisse cliquer sans erreur.


source

Plusieurs techniques peuvent être adoptées pour passer un site en version mobile :
  • Décliner un sous-domaine du site en version mobile, vers lequel sera dirigé le mobinaute,
  • Mettre en place un design « responsive » qui s'adapte au type de support mobile,
  • Mettre à jour le CMS (Joomla, Wordpress...).


La compatibilité avec les mobiles répond aussi à des enjeux pour les éditeurs de sites. Il s'agit de suivre les nouvelles habitudes des internautes et de prendre en compte une évolution du référencement.

« Mobile-friendly » : des enjeux pour les éditeurs de sites

Répondre aux nouvelles habitudes des internautes

Selon Médiamétrie, 55,7 % des Français se connectent chaque mois à l'internet mobile, soit un internaute français sur deux.

Entre novembre et décembre 2014, l'augmentation a été particulièrement marquée sur les sites marchands généralistes. Médiamétrie estime que la part des mobinautes sur ces supports est passée de 32,5 à 43,5 %, soit 11 % d'augmentation.

Les internautes privilégient un accès nomade. Le contenu proposé doit donc être en adéquation avec les attentes des mobinautes et avec leurs nouvelles habitudes de lecture.

L'internaute est désormais actif 7 jours/7, à toute heure du jour. Il est susceptible de réaliser des achats en ligne ou de consulter un site spécialisé lors d'un trajet en métro ou avant de se coucher, depuis un smartphone ou une tablette.

Satisfaire le mobinaute : bonnes pratiques
  • Favoriser une bonne ergonomie mobile : taille de contenu, taille de police, fenêtre d'affichage...,
  • Eviter les contenus polluants de type pop-up.

Favoriser un bon référencement sur Google

Depuis le 21 avril 2015, Google a modifié son algorithme. Le moteur de recherches souhaite donner plus de visibilité aux sites qui sont accessibles en version mobile depuis un terminal mobile.
Revers de la médaille, Google a également annoncé que les sites qui ne bénéficient pas d'un label « mobile-friendly » pourront être impactés de manière négative sur leur référencement.

Il s'agit d'une évolution majeure pour le moteur de recherche. Avec cette mise à jour, la firme californienne cherche à pousser les éditeurs de sites personnels et professionnels à décliner leur plateforme dans une version mobile.
  • Meilleur positionnement dans les résultats de recherche pour les sites considérés comme « mobile-friendly »,
  • Signalement d'un site compatible pour les mobiles auprès des utilisateurs (mention « site mobile »).



Le terme « mobilegeddon » a été évoqué par les professionnels du référencement. Dans les quelques jours qui ont suivi la mise en place de ce nouvel algorithme, le référencement de certains sites a été impacté. Les Français Leboncoin.fr (-10,9 %) et Premiere.fr (-25,7 %) ont ainsi été impactés.
Source

Google Webmaster Tools propose un outil en ligne pour tester la compatibilité mobile d'un site internet.
Effectuer le test en ligne


Comment passer un site internet en version mobile ?

Le site mobile

Il s'agit d'un site spécifique, dont l'ergonomie est pensée pour une navigation depuis un support mobile. L'url est généralement précédée d'un « m. ».

Avantages :
L'ergonomie est spécifique à la navigation sur mobile,
Le contenu peut être original pour les mobinautes, différent de la version « desktop » : des produits, un catalogue...

Inconvénients :
Le développement d'un nouveau site entraîne un surcoût pour l'entreprise, sans compter qu'il faudra prévoir d'éventuelles évolutions dans les résolutions d'écrans (exemple : résolution d'écran des phablets),
Cela demande de nouvelles actions de référencement pour positionner le site mobile dans les résultats de recherche sur mobile,
Tout contenu copié sur la version « desktop » peut entraîner une pénalisation de la part de Google.

Le responsive design

Le responsive design utilise les propriétés de CSS 3 (media queries...) pour adapter l'affichage du site web selon les résolutions d'écran. Les colonnes et les images sont ajustées et redimensionnées de façon automatique selon la résolution du support mobile.

Avantages :
La structure et les contenus du site sont similaires à la version « desktop »,
Les urls restent les mêmes, ce qui évite la duplication des contenus,
Le coût de développement est moins important qu'un site mobile dédié.

Inconvénients :
Les images lourdes peuvent ralentir la navigation,
L'affichage sur mobile doit être vérifié et retravaillé pour éviter toute erreur d'ajustement (images larges qui nécessitent un scroll horizontal, chemin de navigation compliqué pour l'internaute....)

En savoir plus sur le responsive design : avantages et inconvénients.

Les systèmes de gestion de contenu

Les systèmes de gestion de contenu intègrent une version mobile dans leurs dernières mises à jour (Joomla à partir de sa version 3, Wordpress selon le thème choisi....). Le téléchargement et l'installation d'une extension dédiée peuvent également permettre une adaptation du site sur mobile.

La compatibilité peut être vérifiée en utilisant l'outil Webmaster Tools.

Adapter son site selon le CMS :

En savoir plus

Référencement : les critères de Google
Le référencement d'un site mobile

Image ©Fotolia.com - Grudig

A voir également :

Ce document intitulé «  Passer son site internet en « mobile‑friendly »  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.