Emmener un périphérique mobile professionnel à l'étranger : bonnes pratiques et sécurité

Septembre 2016

Dans certaines situations, un professionnel peut être amené à se déplacer à l'étranger avec un ordinateur portable ou une tablette, qui facilitent le travail en mobilité. De nombreuses applications rendent d'ailleurs accessibles les données de l'entreprise à distance.

Mais cette facilité peut aussi poser des questions de sécurité. Pour éviter le vol de données et protéger la confidentialité de l'entreprise, certaines bonnes pratiques doivent être observées. Des réflexes à adopter avant même le déplacement.


Prévoir un déplacement professionnel à l'étranger

Quels supports mobiles privilégier ?


Plusieurs supports mobiles permettent un accès à des données spécifiques (mails professionnels, agenda, projets de l'entreprise....). Ordinateur portable, tablette ou même smartphone : chacun de ces périphériques a ses avantages et ses inconvénients.

Pour choisir le périphérique le mieux adapté, prendre en compte les conditions de déplacement, définir ses besoins à l'étranger et se renseigner sur les conditions de travail sur place.
  • Smartphone : accès aux mails, aux documents partagés, à des applications de type cloud, à une communication visuelle (par exemple avec Skype),
  • Tablette : mêmes accès qu'un smartphone, mais avec un confort visuel plus important,
  • Ordinateur portable : tous outils collaboratifs et de communication, un bon confort de travail mais un encombrement plus important.

Recharge et connectique


S'assurer du bon fonctionnement des appareils avant le départ. Vérifier la connectique et les batteries. Dans certains pays, un adaptateur peut être nécessaire pour recharger ses appareils électroniques. C'est le cas par exemple aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie...

Attention, il est conseillé de recharger un ordinateur, une tablette ou un smartphone avant un vol à destination des Etats-Unis, sous peine de confiscation de l'appareil.

A noter : smartphones et tablettes peuvent être rechargés depuis un PC avec un câble USB.

Installer les bonnes applications pour travailler à distance


Plusieurs applications favorisent le travail collaboratif à distance et facilitent l'accès aux fichiers. Il est conseillé de les installer et de les tester avant un déplacement.

Choisir des applications qui peuvent être utilisées facilement par les collaborateurs depuis un ordinateur de bureau. C'est le cas par exemple de Skype, un outil de visioconférence qui peut être utilisé sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone. L'utilisation de ce type de solution permet également de limiter les frais de roaming à l'étranger.

En savoir plus sur les applications mobiles pour le travail à distance

Se connecter à l'étranger

Protéger les accès aux périphériques mobiles


Les smartphones et les tablettes peuvent aussi être la cible de tentatives de piratages. Ils sont en général moins protégés que les ordinateurs portables. Ils contiennent pourtant des données sensibles.
Quelques bonnes pratiques peuvent prévenir les intrusions malveillantes. La sécurisation des connexions en wifi d'abord (lire ci-dessous), mais également la protection du périphérique par un mot de passe sécurisé sont primordiaux. La sécurité passe aussi par la vigilance : attention à ne pas télécharger une application inconnue et aux tentatives de phishing par sms.

Sur un périphérique mobile, les données peuvent également être chiffrées. Des applications sont dédiées au chiffrement et à la protection data sur iOS, Android, Windows Phone et Blackberry.

En savoir plus sur les applications de sécurité et de chiffrement pour périphériques mobiles.

En savoir plus sur le choix d'un mot de passe sécurisé.

Sécuriser ses connexions en wifi


Lorsqu'il est connecté en wifi, un périphérique mobile est plus sensible au piratage. Il est donc essentiel de sécuriser ses connexions en wifi, encore plus quand le périphérique contient des données confidentielles ou sensibles pour l'entreprise.
  • S'assurer que l'ordinateur est doté d'un pare-feu : un Firewall peut éviter des tentatives d'intrusion,
  • Vérifier l'authenticité et la fiabilité de la connexion wifi,
  • Bloquer la possibilité d'une connexion « client-client », c'est-à-dire depuis un autre périphérique mobile directement sur son propre périphérique,
  • Dans la mesure du possible, éviter la connexion depuis un hotspot ou un point de connexion ouvert, proposé par exemple par un restaurant ou un café : ils sont pratiques, mais très peu sécurisés !


Dans le cas où on utilise une tablette ou un smartphone en wifi, il est également conseillé de s'assurer de la fiabilité du réseau. Déconnecter le mode wifi de tout appareil dès lors qu'il n'est plus nécessaire.

Sécuriser les données de l'entreprise

Protéger les données sensibles


Les données les plus sensibles ou confidentielles de l'entreprise doivent être particulièrement protégées à l'étranger.
  • Verrouiller l'accès à tout périphérique mobile avec un mot de passe,
  • Si nécessaire, installer un logiciel qui permet de désactiver l'appareil à distance en cas de vol, ou d'effacer l'ensemble des données, par exemple Cerberus Antivol ou Android Device Manager pour les appareils sous Android,
  • Désactiver le partage de répertoire et de fichiers sur un ordinateur portable, afin d'éviter une connexion par un tiers en mode wifi,
  • Désactiver le bluetooth et le wifi lorsqu'ils ne sont pas utilisés.


Il est également possible de chiffrer les données transmises par un ordinateur, en utilisant le tunnel VPN proposé sur certains systèmes d'exploitation.

Verrouiller les accès au cloud


Le stockage de documents en ligne permet un accès plus facile à toutes les données de l'entreprise. Mais l'utilisation du cloud doit s'accompagner d'une sécurité renforcée, pour éviter que ces données ne soient accessibles au piratage.
  • Choisir des solutions de cloud avec une authentification renforcée, par exemple avec une validation par le biais d'un code sécurisé envoyé sur mobile,
  • Opter pour le transfert de données chiffrées,
  • S'assurer que l'accès au cloud peut être bloqué à distance en cas de vol du périphérique mobile.


Photo ©Fotolia

A voir également :

Ce document intitulé «  Emmener un périphérique mobile professionnel à l'étranger : bonnes pratiques et sécurité  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.