Professionnels : limiter ses frais de roaming à l'étranger

Décembre 2016

Les communications téléphoniques et l'utilisation de l'internet mobile depuis l'étranger entraînent des frais parfois importants. Comment baisser ces coûts liés à l'itinérance mobile ou « roaming » ? Le point sur les tarifs pratiqués dans l'Union Europénne et quelques astuces pratiques pour diminuer sa facture téléphonique lors d'un déplacement temporaire ou de longue durée à l'étranger.


Qu'est-ce que le roaming (itinérance) ?

Le roaming (itinérance mobile) est un service proposé par les opérateurs mobiles à leurs abonnés qui permet d'appeler et être appelés depuis l'étranger, ou encore d'utiliser l'internet mobile, sans restriction.

Le roaming est rendu possible grâce aux accords passés entre les opérateurs français et différents opérateurs internationaux. Ces accords permettent à l'utilisateur de se connecter à un réseau (selon le cas : GSM, GPRS, UMTS) lors d'un déplacement dans la plupart des pays du monde.

Les communications téléphoniques en roaming entraînent des frais supplémentaires (souvent hors forfait) qui sont très variables selon les opérateurs (voir plus bas) et selon les pays de destination.

Voir également notre article :

Les frais de roaming dans l'Union Européenne

L'Union Européenne a récemment plafonné les frais de roaming facturables par les opérateurs de téléphonie mobile à leurs abonnés pour tout type de consommation téléphonique à l'intérieur de l'UE (appel/data/SMS).

Depuis le premier juillet 2013 et jusqu'au premier juillet 2014, le opérateurs peuvent facturer au maximum :

Pour l'internet mobile : 0,45 € par MB téléchargé (contre 0,70 € auparavant)
Pour les appels émis : 0,24 € par minute (0,29 € auparavant)
Pour les appels reçus : 0,07 € par minute (0,08 € auparavant)
Pour les SMS : 0,08 € (0,09 € auparavant)

A partir du premier juillet 2014 :
  • Internet mobile : 0,20 €/MB
  • Appels émis : 0,19 €/minute
  • Appels reçus : 0,05 €/minute
  • SMS : 0,06 €


Ces nouveaux seuils tarifaires sont valables dans les pays suivants : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

En mars 2015, le Conseil européen a décidé de repousser à 2018 l'examen de l'abolition du roaming en Europe. Il table sur une alternative à la suppression du roaming, en proposant un mécanisme de fixation des tarifs. Les taxes devraient être plus faibles que les taxes actuelles, a annoncé le communiqué du Conseil européen.

Source

Astuces pour réduire ses frais de roaming

Vérifier les frais liés à l'itinérance auprès de son opérateur

Les opérateurs mobiles pratiquent des prix différents pour l'utilisation du téléphone en itinérance. Il est important de connaître tous les frais associés au roaming avant de partir (appel, SMS, data).

Les tarifs d'itinérance proposés par les différents opérateurs :

Faire évoluer son forfait, choisir une option internationale

Les opérateurs proposent différentes options/offres à des prix avantageux pour communiquer depuis l'étranger, dans le cadre d'un séjour court ou de plus longue durée.

Ces offres sont généralement adaptables à ses besoins (internet mobile, appel, SMS).

Utiliser le WiFi à l'étranger

Utiliser le WiFi à l'étranger permet de contourner les frais de roaming pour surfer, émettre ou recevoir des appels (voir plus bas).
  • Penser à désactiver l'internet mobile via la 3G (« données mobiles ») dès que possible.
  • Les hotspots WiFi sont généralement payants, il faut en tenir compte. L'accès gratuit au WiFi est toutefois mis à disposition gratuitement dans certains hôtels.
  • Cette limite peut être levée en téléchargeant certaines applications mobiles, comme FreeZone, qui cartographie les hotspots WiFi gratuits et prêts à utiliser dans le monde (plus de 7 millions) et permet de les géolocaliser.

Utiliser des applications de VoIP

Une fois connecté à un réseau WiFi, utiliser ou télécharger un application de VoIP, comme Skype.

Comme sur la version desktop, l'application mobile Skype permet d'émettre des appels et envoyer gratuitement des messages de compte Skype à compte Skype. Elle permet également, en achetant des crédits Skype, d'envoyer des SMS et de téléphoner (vers lignes fixe/mobile) dans le monde entier à des tarifs relativement bas (par rapport au roaming).

Quelques applications qui permettent d'émettre des appels ou communiquer par IP (via connexion WiFI)
- Roam Free Ready: Free roaming
- Forfone Android) et iPhone (appels gratuits et messages gratuits vers d'autres utilisateurs Forfone).
- Viber (même principe) : Android et iPhone
- Wicall : Android et iOS

Utiliser les solutions de visioconférence

Plusieurs outils de visioconférence offrent également des alternatives à la VoIP. Ils peuvent être accessibles depuis une application installée sur un smartphone ou une tablette connectée en Wi-Fi. Ils peuvent également être hébergés sur un navigateur web, accessible depuis un ordinateur portable ou un terminal mobile.
Ils facilitent à la fois la communication et le travail collaboratif à distance.

L'une des solutions les plus répandues est Skype, mais d'autres applications peuvent également être utilisées dans un contexte professionnel : Google Hangouts, Join.me, Anymeeting ou encore Glowbl.

Cartes SIM internationales

Certains prestataires proposent des carte SIM pré-payées qui permettent de communiquer depuis plusieurs pays, sans frais de roaming. Dans la plupart des cas, le principal inconvénient est qu'il faut utiliser un nouveau numéro de téléphone. Ces cartes sont proposées par des opérateurs de réseau mobile virtuel :

Parmi ses prestataires :
  • Lebara mobile
  • Lycamobile
  • Elyatel


A noter : le prestataire « Roamly » propose des cartes SIM qui s'appliquent sur la carte SIM de son smartphone : ce système destiné aux utilisateurs d'entreprise permet de conserver son numéro de téléphone en bénéficiant d'une tarification avantageuse sur les consommations téléphoniques en roaming.

Travailleurs frontaliers : surveiller ses communications en itinérance

L'application Roaming Alert (Android) notifie visuellement l'utilisateur dès que son téléphone utilise un réseau en itinérance au lieu de son réseau domestique.

A voir également :

Ce document intitulé «  Professionnels : limiter ses frais de roaming à l'étranger  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.