Protéger mes enfants...et leur talent : les solutions de protection de données ou de détection de plagiat

Décembre 2016

Artistes, intellectuels, étudiants, chercheurs et inventeurs sont concernés par la protection de leurs oeuvres, d'autant plus sur internet où il est facile de voler du contenu. Quels recours existe-t-il ? Est-il facile de protéger une oeuvre, un travail, une invention ?


Protéger son contenu en amont

Pour n'importe quel type de contenu que ce soit :
  • Faire des copies papier dans la mesure du possible, des enregistrements datés,
  • Les conserver dans un ensemble de contenu de même style,
  • Conserver les traces de votre travail (ébauches, maquettes, plans...) avant sa version définitive.


Avec toutes ces ressources, il est plus aisé de prouver un plagiat quand celui-ci est avéré.

Les droits d'auteur dès création de l'oeuvre

Le droit d'auteur désigne l'ensemble des prérogatives dont jouissent les créateurs d'oeuvres littéraires et artistiques.
Dès sa création, une oeuvre, de par son originalité, bénéficie du droit d'auteur. Il n'y a donc pas de formalité de dépôt à accomplir pour les oeuvres suivantes : littéraires, cinématographiques, audiovisuelles, chorégraphiques, créations publicitaires, plans, logiciels, croquis de mode...
Les idées, les concepts et les méthodes ne sont pas protégés par le droit d'auteur.

Déposer un copyright

Pour renforcer cette protection, il est toutefois possible de déposer son oeuvre chez un notaire, un huissier, une société d'auteur, ou sous enveloppe Soleau, en vente à l'INPI.

Pour détecter le plagiat

Il existe des logiciels capables de détecter le plagiat

Pour l'écrit

« Google est ton ami »
Copier quelques mots-clés représentatifs, voire des phrases entières du contenu original
Les coller dans le moteur de recherche Google, sans oublier les guillemets.
Les résultats de la recherche devraient apparaître dès les 10 premières pages si copie il y a et que les extraits sont bien choisis.

Il existe aussi des logiciels qui peuvent éviter de fastidieuses recherches sur Google.
En voici quelques-uns, gratuits :

Les images

TinEye est un moteur de recherche d'image inversé.
Il permet de savoir si une création picturale originale a été reprise sur d'autres sites sans demande d'autorisation. On télécharge directement l'image depuis son ordinateur ou son url si elle est enregistrée à une adresse. TinEye détecte ensuite les sites qui l'ont reprise.

A voir également :

Ce document intitulé «  Protéger mes enfants...et leur talent : les solutions de protection de données ou de détection de plagiat  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.