Cinq pratiques éco-responsables dans l'entreprise (Green IT)

Septembre 2016

L'impact environnemental lié à la fabrication et la gestion de la fin de vie des appareils électroniques est aujourd'hui très conséquent. Emission de Co2, pollutions chimiques, gaspillage des ressources non renouvelables : comment l'entreprise et ses collaborateurs peuvent-ils réduire leur empreinte environnementale ? Voici un guide des meilleurs pratiques Green IT (éco-responsables) à l'attention des professionnels.

Les bonnes pratiques Green IT dans l'entreprise

Gestion de l'impression

  • Préférer les imprimantes multifonctions,
  • éviter l'impression couleur,
  • imprimer sur du papier recyclé (certification FSC),
  • encourager l'impression recto verso,
  • réduire la taille des pages à imprimer en privilégiant " l'impression multiple " (ex : pour les travaux nécessitant un aperçu),
  • prévisualiser les documents avant l'impression,
  • sélectionner les intervalles de pages à imprimer,
  • paramétrer correctement la qualité d'impression (ex : brouillon),
  • recycler papier et toner : certains fabricants (ex : Canon) et entreprises proposent des programmes de recyclage gratuit des toners et cartouches jet d'encre.
  • Pour aller plus loin : réduire les coûts d'impression dans l'entreprise

Gestion des logiciels


Le renouvellement prématuré du matériel est notamment lié à la fin du support technique des logiciels et au besoin en ressources hardware des nouveaux logiciels (ex : RAM, espace disque).

Allonger la durée d'utilisation d'un logiciel permet d'ajouter la durée de vie du matériel (voir plus bas)
Illustration : selon le « guide pour un système d'information éco-responsable (WWF France) », il faut 70 fois plus de mémoire vive pour écrire le même texte sous Windows 7/Office 2010 que sous Windows 98/Office 97.

Parmi les bonnes pratiques de gestion des logiciels :
  • Mettre à jour les logiciels (installation de nouvelles versions) seulement en cas de nécessité absolue (impératif du point de vue de la sécurité). Ceci implique de sauter des versions non critiques ou qui n'apportent pas de fonctionnalités fondamentales.
  • Opter pour les logiciels dont les fonctionnalités peuvent être enrichies par l'intermédiaire d'extensions. C'est le cas de nombreux logiciels Open Source, qui présentent l'avantage de proposer des mises à jour gratuites.
  • Si possible : obtenir de l'éditeur d'un logiciel qu'il s'engage sur une durée de fonctionnement de celui-ci (compatibilité avec une configuration technique donnée sur un période de temps donnée).

Gestion du poste de travail


L'enjeu est d'allonger la durée de vie du poste de travail, pour limiter l'impact environnemental lié à la fabrication et la fin de vie du matériel (émission de Co2, consommation de ressources non renouvelables, pollutions chimiques)

La durée de vie de l'ordinateur peut être doublée (passant de 3 à 6 ans) par certaines actions :
  • Allonger le cycle de renouvellement des logiciels et OS, tant que le support technique est assuré (voir plus haut),
  • améliorer les performances de sa machine : défragmenter fréquemment son disque dur, supprimer les fichiers temporaires et les logiciels obsolètes et inutiles,
  • nettoyer annuellement le PC et les périphériques (tour, ventilateur et processeur, cartes, clavier, écran) pour diminuer le taux de panne,
  • opter pour du matériel d'occasion reconditionné, en choisissant par exemple les équipements labellisés « ordi 2.0 ». Ce label correspond à une filière nationale de collecte, de reconditionnement et de redistribution d'ordinateurs lancée par l'Etat dans une démarche d'économie solidaire et de qualité environnementale. Le site national Ordi 2.0.
  • Transformer les vieux ordinateurs en client léger pour des emplois limités : navigation internet, logiciels de base. Utiliser pour cela une distribution Linux (comme Ubuntu), qui consomme peu de mémoire vive. Notre astuce : Utiliser le logiciel libre en entreprise,
  • éteindre ordinateur et écran le soir,
  • configurer la mise en veille prolongée


Pour aller plus loin : réduire les coûts informatiques dans l'entreprise

Gestion des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)


Penser à collecter le matériel informatique en fin de vie pour en permettre le recyclage. Le revendeur (ou le fabricant si) a l'obligation légale de collecter et de retraiter les déchets d'équipements électriques et électroniques

Voir notre astuce complète :
le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques dans l'entreprise

Gestion de la flotte des téléphones mobiles


Depuis plusieurs années, les fabricants tendent à raccourcir le cycle de renouvellement de leurs gammes de smartphones pour des raisons commerciales. Cette orientation commerciale s'ajoute aux techniques dites « d'obsolescence programmée » qui visent à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement.

Selon le Guide pour un système d'information éco-responsable (WWF - France), « la fabrication d'un téléphone portable représente 79% de toute l'énergie consommée sur l'ensemble de son cycle de vie, contre seulement 19% pour la phase d'utilisation ».

Face à cette tendance :
  • A titre individuel : utiliser un smarpthone le plus longtemps possible, en évitant de céder aux effets de mode : mettre en rapport les fonctionnalités d'un smarpthone avec ses besoins "réels",
  • évaluer et comparer les performances environnementales d'un téléphone mobile avant d'acheter (en utilisant cet outil notamment),
  • collecter les terminaux usagés afin de les recycler (voir plus haut).

Le télétravail


La mise en place du télétravail permet de diminuer l'impact environnemental (émission de Co2) lié aux déplacements entre domicile et lieur de travail.

Ce mode d'organisation est un facteur d'économie, de gain de temps, et de productivité.

Nos astuces :

Articles connexes






A voir également :

Ce document intitulé «  Cinq pratiques éco-responsables dans l'entreprise (Green IT)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.