Utiliser Google Webmaster Tools pour son site web pro

Décembre 2016

Google « Outils pour les webmasters » (ou Webmaster Tools), désormais appelé Google Search Console, est un outil pertinent et facile d'utilisation pour les éditeurs qui cherchent à optimiser le référencement naturel de leurs pages web.

De l'exploration des pages par les robots, à l'analyse des mots-clés, en passant par la qualité/quantité des liens retours et le positionnement des pages : il analyse de nombreux paramètres SEO décisifs pour améliorer la visibilité d'un site web sur Google. Petit guide pratique pour bien débuter avec cet outil gratuit.


Qu'est-ce que Google « Outils pour les webmasters » / Google Search Console ?

Google « Outils pour les webmasters » (Webmaster Tools), ou Google Search Console, est un outil dédié aux éditeurs de sites web qui donne accès à des informations utiles pour optimiser le référencement des pages web de son site.

Sur les bonnes pratiques en matière de référencement : voir le guide du référencement naturel de CommentCaMarche.

Google Webmaster tools : ajouter et valider son site

Ajouter un site

Ce service étant rattaché à la galaxie des services Google (ex : Gmail, Google Analytics), son utilisation nécessite un compte Google (créer simplement une adresse Gmail).
centre


A cette étape : vous pouvez déterminer la forme sous laquelle vous souhaitez que votre site soit indexé par Google et ressorte dans le moteur de recherche : notamment avec ou sans le préfixe « www » (il sera possible de modifier cette présentation par la suite).
  • Cliquer sur « continuer », il est alors nécessaire de valider son site

A noter :
  • L'ajout de blogs Blogger et de sites créés à l'aide de Google Sites font l'objet d'instructions spécifiques, qui sont détaillées respectivement ici et ici
  • Il est possible d'enregistrer jusqu'à 1000 sites web sur cet outil.

Validation du site

Plusieurs méthodes pour valider son site, c'est-à-dire, confirmer son statut de propriétaire.

La méthode recommandée par Google est l'insertion d'un fichier de validation HMTL :
  • Celui-ci est téléchargeable à l'étape de validation du site sur Google Webmaster Tools.
  • Le fichier HTML doit être transféré vers le serveur de son site web. A noter : cette étape nécessite d'accéder au panneau d'administration mis à disposition par son hébergeur pour gérer son site web. Vous pouvez confier cette tâche à un utilisateur expérimenté/à votre prestataire si vous n'êtes pas certain de la marche à suivre.
  • Une fois cette action réalisée, la confirmation s'effectue ensuite directement via l'interface du service.


Les autres méthodes de validation :
  • Insertion d'une balise Meta sur la page d'accueil du site. Elle doit être placée dans la section <head>, avant la première section <body>.
  • En utilisant son compte Google Analytics
  • Par l'intermédiaire de son fournisseur de nom de domaine

centre

Les principaux outils et fonctionnalités de Google Search Console

Une fois le site validé, vous pouvez accéder à tous les outils de diagnostic fournis par Google Search Console.

Le tableau de bord

Il offre une vue synthétique des principaux indicateurs de santé de votre site web du point de vue de l'indexation et du référencement des pages :
  • Erreurs d'exploration (DNS, état de connexion du serveur, fichier robot.txt).
  • Informations sur l'évolution des requêtes de recherche ayant renvoyé vers des pages de votre site .
  • Sitemap : pour voir cet indicateur, vous devrez au préalable envoyer un fichier Sitemap sur votre espace Webmaster Tools, afin d'indiquer à Google l'ensemble des pages de votre site, ou encore les fréquences de mises à jour.


A noter : le fichier Sitemap (XML) est très important pour l'indexation des pages de votre site web (site dynamique, ou un site récent avec peu de liens entre les pages).

Celui-ci est généré par votre prestataire à la création du site. Il est également possible de le générer automatiquement, par l'intermédiaire d'un plugin Wordpress, si vous utilisez ce CMS.

Le tableau de bord permet également de surveiller d'éventuels messages d'alerte en relation avec l'état d'indexation/l'accès aux pages web du site.

Configuration

Parmi les outils disponibles :
  • « Liens de site » : ces liens sont présentés automatiquement dans les résultats de recherche où votre site web (racine) apparaît. Vous avez la possibilité de rétrograder un lien si vous ne voulez pas qu'il soit mis en évidence dans les résultats de recherche de Google.

centre
  • Utilisateurs : cet outil vous permet d'ajouter un utilisateur, qui aura accès aux informations et options de configuration de Google outils pour les webmasters.

Etat de santé

Cette partie permet d'accéder à différentes informations concernant l'état d'exploration des pages web du site :
  • Erreurs d'exploration type « erreur 404 ».
  • Statistiques sur l'exploration : et notamment le temps de chargement des pages en millisecondes : un critère important, car il a une incidence sur le taux de rebond, et la fréquentation du site.
  • Etat de l'indexation : nombre d'URL sur votre indexées par Google.
  • Logiciels malveillants : présence de codes malicieux sur vos pages.

Trafic

Dans cette partie, plusieurs informations importantes en vue de l'optimisation de votre référencement : analyse des mots-clés, du positionnement de vos pages sur ceux-ci, et des liens retours.
  • Requêtes de recherche : cette partie fournit des informations sur les requêtes (mots-clés) tapées sur Google qui ont renvoyé des pages (elles sont affichées dans les résultats, mais n'ont pas nécessairement mené aux pages de votre site).


Cet outil donne donc une indication précise des mots-clés sur lesquels vos pages sont positionnées sur Google, et le classement approximatif des mots-clés renvoyant vers une page de votre site sur Google. Vous pouvez ainsi voir sur quelles requêtes vos pages sont bien positionnées, et sur quelles autres elles le sont moins, selon les objectifs fixés.
  • Liens vers votre site : les backlinks (« liens retours ») sont une composante essentielle du référencement de vos pages. Grâce à cet outil, vous pouvez identifier les sites qui vous référencent par l'intermédiaire de liens, et visualiser les pages les plus référencées par le biais de liens.

Conseil : vérifier si des sites d'autorité (avec un bon PageRank) font des liens vers vous. C'est un indicateur de popularité de votre site.
  • Liste des liens internes : permet de visualiser les pages qui bénéficient du meilleur maillage de liens en provenance d'autres pages de votre site. Utile pour corriger, le cas échéant, un « mauvais maillage ». Par ex : dans le cas où une page importante est insuffisamment ciblée par un lien.

Optimisation

  • Sitemaps (voir plus haut)
  • URL à supprimer : outil permettant de supprimer une page web des résultats de recherche de Google
  • Améliorations HTML : permet d'apporter des correctifs à certaines balises Meta. Par ex : les balises Title en double .
  • Mots-clés de contenu : permet de voir les mots-clés les plus présents sur votre site (densité)

Associer un compte Google Analytics à la Google Search Console

Une propriété Google Analytics peut être liée à un compte sur la Google Search Console. Cette démarche permet de consulter les données issues de la Google Search Console directement sur son compte Google Analytics.

L’association des comptes peut être demandée depuis une interface dédiée.
  • Sélectionner une propriété qui a déjà été validée dans la Google Search Console,
  • Choisir la propriété validée dans Google Analytics,
  • Cliquer sur enregistrer.


Les données issues de la Google Search Console sont accessibles dans la section Acquisition > Optimisation du référencement sur Google Analytics.
Lier les deux comptes permet d’avoir un meilleur aperçu des mots-clés utilisés par les internautes. L’analyse reste néanmoins limitée et la majeure partie des origines de recherche est signalée en « non définie » (« not provided »).

Depuis mai 2016, Google Analytics propose un rapport plus détaillé, qui intègre à la fois les données issues de la Google Search Console et celles de Google Analytics. Elles visent, entre autres, à mieux qualifier le comportement de l’internaute en fonction de certains mots-clés. La fonctionnalité est en cours de déploiement et n’est pas encore accessible sur toutes les interfaces.

Pour aller plus loin


A voir également :

Ce document intitulé «  Utiliser Google Webmaster Tools pour son site web pro  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.