Maîtriser son identité numérique sur le web

Septembre 2016

Comment construire son identité numérique sur le web ? Plusieurs actions simples permettent de soigner le positionnement de son patronyme sur les moteurs de recherche : une démarche essentielle pour se présenter à son avantage dans le cadre de la vie professionnelle notamment, à l'heure où de plus en plus de recruteurs sont adeptes du « name googling » pour chercher des informations sur des candidats. Voici quelques conseils pour se lancer.


Apprendre à gérer son identité numérique : pour quoi faire ?


Trois chiffres importants :
  • 90% de la recherche en ligne passe aujourd'hui par Google, qui est l'outil de référence pour mener ses recherches, et donc sur lequel il est crucial d'optimiser sa présence, plus particulièrement sur la première page de résultats.
  • Le « name googling » (chercher le nom d'un candidat) est pratiqué par 7 employeurs sur 10 environ (voir ici). Cette méthode de recoupement permet de vérifier les informations mentionnées sur un CV, et d'évaluer l'influence d'un candidat dans son domaine d'expertise sur le web, si ce critère est pertinent du point de vue des compétences professionnelles.
  • Une étude réalisée aux Etats-Unis par Jobvite, et publiée en juin 2012, montre que près 9 recruteurs sur 10 intègrent les réseaux sociaux dans la recherche de nouveaux talents (voir ici).


Dans certains domaines, la présence sur Google est un pré-requis pour les recruteurs : le web et la communication bien sûr mais aussi le conseil, les hautes technologies et le marketing.

Etre « absent du web » peut donc être particulièrement handicapant.

Identité numérique : réaliser un benchmark à partir de Google


La première étape consiste à faire un état des lieux de sa présence sur le web, en passant par Google.
Voici le résultat d'une recherche à partir du nom « Patrick Smith »
centre


Celui-ci révèle plusieurs informations importantes sur cette requête :
  • Les requêtes contenues dans un nom de domaine apparaissent généralement en premier dans les résultats de recherche, devant (pas nécessairement dans l'ordre) les résultats issus de Wikipedia (si cela s'applique), puis les profils issus des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google Plus), et les vidéos sur Youtube.
  • La SERP (page de résultats) de Google affiche une sélection d'images relatives à la requête. Celle-ci peut apparaître en premier, ou intercalée entre des résultats.



Plusieurs questions à se poser :
  • Votre nom et informations professionnelles associées sont-ils visibles sur le première page de Google ?
  • Des images/vidéos ressortent-elles ? Si oui sont-elles neutres, apportent-elles des informations sur votre parcours, et en quelle position figurent-elles?
  • Votre nom apparaît- sur des pages sans intérêt du point de vue de la valorisation de votre parcours professionnel ?

Que faire si j'ai un nom très courant ?


Si votre patronyme est très commun, il peut être difficile de le positionner sur les moteurs de recherche.

Dans la mesure où le nom de domaine demeure l'un des critères les plus importants pour le référencement, il peut être utile d'acheter son nom de domaine (www.nom-prenom.fr), puis à partir de celui :
  • Créer son propre site web/blog , en utilisant un système de gestion de contenu si vous n'avez pas de connaissances HMTL/CSS (ex : moteur de blog Wordpress). L'avantage de ce dispositif est que vous enregistrez vous-même votre nom de domaine chez un registar, et pouvez ensuite le faire évoluer comme vous le souhaitez (ex : migration).
  • Lier le nom de domaine à un service payant (ex : Blogger de Google, plateforme d'hébergement de CV DoYouBuzz), ce qui permet de bénéficier rapidement d'un espace adapté pour mettre en avant votre parcours professionnel.

Sélectionner les bons réseaux sociaux, personnaliser ses URL


Sur la base du benchmark effectué, sélectionner les réseaux sociaux et sites les plus pertinents où développer votre identité numérique.
  • Attention, toutes les plateformes ne sont pas référencées de la même manière. Certaines seront plus visibles que d'autres (ex : LinkedIn, Twitter)
  • Privilégier les sites sur lesquels vous serez actif : en d'autres termes, créer un compte simplement pour une question de référencement n'est pas pertinent. D'autant que les mises à jour comptent pour beaucoup dans le positionnement des pages sur Google.
  • Dans le même ordre idée : créer vos profils le plus tôt possible, pour ne pas avoir à les créer en urgence à des fins de positionnement. Un profil nouvellement créé sur Twitter compte peu de followers, ce qui peut également être contre-productif.


Les plateformes et sites sociaux à privilégier :
Une fois inscrit, ne pas oublier de de personnaliser vos URL afin d'optimiser le référencement de son profil.

Blogs, profils sociaux : être régulier pour bien se positionner


La régularité des mises à jour est un critère important pour bien positionner un blog/un compte Twitter sur Google. Il est donc important d'animer très régulièrement ce type de comptes, surtout s'ils se sont liés à votre identité réelle (dans l'URL, le nom du profil)

Séparer ses contenus pro et perso en créant plusieurs profils


Pour ne pas être lésé dans l'utilisation des réseaux sociaux, créer plusieurs profils : l'un pour une utilisation personnelle (avec un pseudonyme), l'autre pour une utilisation professionnelle, avec votre identité réelle. Cette pratique est courante sur Twitter notamment, et permet de bien délimiter l'usage de votre compte « visible ».

Verrouiller les paramètres de confidentialité de ses profils sociaux


Ces remarques sont particulièrement importantes si vous partagez des photos sur Facebook ou depuis vos albums photos Picasa, si ceux-ci sont rattachés à votre nom ou adresse email (nom.prenom@gmail.com).

En effet, les photos taguées avec votre nom, ou associées à votre profil Picasa ressortent dans le moteur d'images de Google, si vos comptes ne sont pas correctement paramétrés.

A ce sujet : Paramètres de confidentialité Facebook.

Enrichir son identité numérique avec des réalisations professionnelles


Si vous avez participé à des groupes de travail, ou avez réalisé des présentations professionnelles, ou encore publié un mémoire/une thèse, pourquoi pas partager ces contenus/réalisations sur le web?

La plateforme Slideshare permet notamment de partager des publications au format PDF, qui seront bien référencées par Google.

Supprimer certains profils sociaux


Vous pouvez choisir de faire disparaître certains comptes sociaux bien positionnés sur les moteurs de recherche, mais qui peuvent vous desservir en termes d'image.

Voir notamment :
Supprimer son compte Facebook

Faire des demandes de suppression


Rien ne vous empêche d'envoyer aux administrateurs de sites web une demande de suppression de mentions personnelles pouvant vous desservir.

Tous les sites web proposent une « formulaire de contact » permettant de joindre un interlocuteur susceptible d'accéder à votre demande.

Pour aller plus loin


Le Personal Branding : c'est vous la marque !

A voir également :

Ce document intitulé «  Maîtriser son identité numérique sur le web  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.