Posez votre question »

Exposition : attention au tout automatique

Mai 2015



La plupart des gens utilisent leur appareil en tout automatique pour faire leurs photos. Si pour certains réglages comme la balance des blancs, cela fonctionne bien, pour l'exposition il faut comprendre les risques que cela induit.

Gris Moyen et Indice de Lumination

Gris moyen


Le gris moyen est un gris particulier dont la réflectance est de 18%. C'est-à-dire qu'il renvoie 18% de la lumière incidente, celle qui lui arrive dessus.

Fondamentalement, la réflectance de 18% est la favorite de l'oeil humain : ni trop claire pour nous éblouir, ni trop foncée pour qu'on force avec nos yeux. C'est pourquoi la plupart des cellules des appareils photo sont basées sur ce gris moyen pour calculer l'exposition des photos.

Indice de Lumination


L'indice de lumination, ou IL pour les habitués, est un système permettant de jauger la luminosité relative d'une photo. Une photo prise dans les condition standard, c'est-à-dire sans correction d'exposition, aura un IL nul (IL = 0).

On peut ensuite augmenter ou diminuer cet IL en jouant sur les 3 paramètres d'exposition (sensibilité, diaphragme, temps de pose, voir notre article sur Les bases de l'exposition). Un IL correspond à la modification d'un seul paramètre sur une valeur entière (exemple : temps de pose de 1/500e à 1/250e ; diaphragme de f/5,6 à f/4 ; sensibilité de 100ISO à 200ISO...). Actuellement les appareils gère les IL par demi voire par tiers, en modifiant les paramètres par valeurs intermédiaires (exemple : 320 ISO ou f/2,2).

Dans certains cas il faudra donc augmenter l'IL ou le diminuer pour obtenir une exposition réaliste, qui n'est pas forcément celle donnée par l'appareil...

Le piège du gris moyen


Mais même si les photo ainsi réalisées sont agréables à regarder, elles sont parfois éloignées de la réalité. En effet, prenons 2 exemples flagrant : une feuille à moitié noire et à moitié blanche.
  • Si l'on effectue une mesure spot sur la partie blanche, on se rend compte que le noir est bien noir, mais que le blanc est gris (moyen).
  • Si l'on effectue une mesure spot sur la partie noire, on se rend compte que le blanc est blanc, mais que le noir est gris (moyen aussi).

Instinctivement notre cerveau nous informe qu'il s'agit de blanc ou de noir, puisqu'il a l'habitude de ce genre de cas (exemple : un mur de maison blanc à l'ombre nous apparait blanc, mais il est en fait gris).

De même si vous prenez en photo un scène de rue nocturne, l'appareil va surexposer et la photo sera claire comme en plein jour... Adieu donc l'ambiance nocturne !

Que faire ?


C'est simple : utiliser la correction d'exposition de votre appareil.
  • Si votre sujet est gris moyen : aucune correction à apporter.
  • Si votre sujet est plus clair qu'un gris moyen : surexposer un peu ou beaucoup selon le cas (exemple : +1/3IL ou +2/3IL pour un visage d'une personne blanche, +2IL pour une feuille blanche).
  • Si votre sujet est plus foncé qu'un gris moyen : sous-exposer selon le sujet (exemple : -2/3IL pour une personne à la peau foncée, -2IL pour une feuille noir, -1IL pour une scène de ville nocturne, etc...)

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Exposition-attention-au-tout-automatique.pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

A voir également

Dans la même catégorie

La exposición: cuidado con el modo automático
Par Carlos-vialfa le 24 août 2012
Publié par Mihawk. - Dernière mise à jour par SypayV
Ce document intitulé «  Exposition : attention au tout automatique  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.