Sécuriser et prévenir votre PC des menaces du Web

Décembre 2016

Crédit photo : © HaywireMedia - Fotolia.com
Si un utilisateur très précautionneux pouvait se passer d'un anti-virus il y a quelques années, c'est loin d'être le cas aujourd'hui. Les menaces ont évolué avec les logiciels de protection, et s'infiltrent désormais de manière bien plus discrète (virus, chevaux de Troie, rootkit, spam, phishing, etc.) et peuvent causer des dégâts parfois irréversibles.

Contre ces menaces, il existe un grand nombre d'anti-virus, gratuits ou payants, et certains s'avèrent très efficaces, soutenus par des mises à jour régulières et des fonctionnalités innovantes et puissantes.
Dans le domaine du gratuit, Avast fait partie des références du genre, et à raison. La version 6 amène de nombreuses nouveautés très appréciables, que nous détaillerons plus bas. Quant aux logiciels payants, ils disposent aujourd'hui de toute une armada de fonctionnalités qui dépassent le cadre strict de l'anti-virus. On y retrouve ainsi divers fonctions de pare-feu, filtrage, sécurisation ainsi qu'un module virtuel, popularisé par le Cloud, pour une plus grande sécurité.

Si vous ne disposez pas d'une suite complète, mais d'un antivirus simple, vous pouvez l'accompagner d'un logiciel pare-feu qui bloquera les intrusions vers votre machine, ce qui, couplé à l'anti-virus, vous réserve très peu de chances d'être infectés, pour peu que vous soyez un minimum attentif. On dit souvent que le meilleur antivirus est l'utilisateur...


Avast 6 : la référence gratuite


Téléchargeable sur cette page

Bien connu du grand public, Avast dispose de toutes les fonctions de base ainsi que d'une protection résidente, et d'un bouclier web. Il se décline aujourd'hui dans sa sixième version, qui amène quelques nouveautés intéressantes telles que l'Auto-Sandbox et le blocage de sites, auparavant dans la version payante. L'installation, basique, est suivie d'un scan rapide au lancement du logiciel. Vous aurez le choix d'enregistrer gratuitement votre programme pour recevoir les futures mises à jour (sinon quoi la licence expirera sous 30 jours), ou d'acheter la version complète, payante (à partir de 20€ pour 1 an) qui ajoute plusieurs fonctionnalités intéressantes comme un bouclier web et un filtre anti-spam.


L'interface se divise en cinq catégories :

- le résumé, qui vous permet de voir l'état général de votre ordinateur, de passer en mode silencieux, et de visionner les statistiques d'utilisation, sur la journée, la semaine, le mois ou l'année.

- le scan, qui propose différents modes : rapide, minutieux, scan des médias amovibles ou de dossiers au choix. L'option réglage (en bleu sur la capture) vous permet de gérer les détails du scan, la sensibilité, les formats de fichiers à scanner, les actions automatiques au cours du scan, la quantité de ressource dédiée, les fichiers à exclure et la planification d'un scan. C'est également ici que vous pourrez consulter et gérer les rapports de scans.

- la protection résidente, qui vous permet de gérer très précisément les éléments sous la protection d'Avast grâce à huit agents différents. Vous pouvez ainsi analyser les fichiers lors de leur ouverture ou de leur enregistrement, de même que vos mails, les sites web sur lesquels vous naviguez, les logiciels de Peer-to-Peer, les chats, la liaison réseau, les scripts exécutés ainsi que les évènements suspects (comme un programme malicieux).


- les protections supplémentaires. C'est la nouveauté de la version 6 qui propose trois fonctions très appréciables, à commencer par la sandbox. Cette dernière identifie les applications suspectes et invite automatiquement l'utilisateur à les exécuter dans un environnement virtuel sécurisé. Un plus par rapport aux habituelles fonctions de suppression ou de stockage qui présentent un certain risque pour l'utilisateur. Vous pouvez également paramétrer de nombreux critères comme pour la protection résidente.

Seconde fonctionnalité, la « WebRep », qui s'exécute à la manière d'un plug-in sur votre navigateur (Internet Explorer, Firefox ou Chrome) et affichage la réputation des pages web que vous visitez (dangereuse, à risque ou inoffensive). Elle s'illustre par une petite jauge à droite de la barre d'adresse, et des résultats de recherche, qui change de couleur selon la réputation (vert - orange - rouge). Activée par défaut, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité en cliquant sur « désactiver ». Enfin, Avast propose une option de blocage de sites, il vous suffit de cocher la case en haut de l'interface et de copier l'url à bloquer.


- La maintenance, qui vous renvoie vers les habituelles fonctions de mises à jour, enregistrement, descriptif logiciel ainsi que la quarantaine, où sont stockés tous les fichiers considérés comme infectés.
En pratique, l'interface est très simple à prendre en main, même pour les nouveaux utilisateurs. Les performances sont en rendez-vous, malgré un scan du disque dur sont un peu long (environ 30mn pour un scan rapide, ce qui peut doubler ou tripler pour un scan minutieux) mais qui repère efficacement les fichiers potentiellement dangereux. Surtout, Avast consomme très peu de ressources, même lors de l'exécution de scans. A vous de choisir de les supprimer ou non par la suite.

Avast offre donc d'excellentes prestations en tant que logiciel gratuit, et rivalise même avec certains logiciels payants, tant ses fonctionnalités sont nombreuses.

Bitdefender 2012 : une nouvelle version très au point


Téléchargeable sur cette page.

Bitdefender a longtemps souffert d'une mauvaise réputation. Considéré comme une vraie « passoire », peu convainquant face à ses concurrents et même face à certains logiciels gratuits, le logiciel a fait du chemin et s'est considérablement amélioré ces dernières années. Il a comblé ses lacunes : performances, consommation, interface, et propose une version 2012 très convaincante à un tarif toujours aussi agressif (30€ pour 1 an sur 1 PC, 40€ pour 3 PC).

Nous parlerons ici de la version « Internet Security » qui représente le meilleur compromis entre performances et prix.

L'installation est assez rapide, moins de 5 minutes, mais nécessitera une mise à jour une fois le logiciel lancé, avant de redémarrer votre ordinateur.


L'interface est très sobre, voire austère, mais a le mérite d'être très claire pour l'utilisateur. Vous aurez ainsi un panneau de contrôle pour chaque fonctionnalité : Antivirus, Pare-feu-, anti-spam, contrôle parental, confidentialité, mappage réseau (gestion de logiciel sur les autres PC disposant de Bitdefender sur un réseau domestique). On retrouve également un onglet de mise à jour ainsi qu'une option intéressante : Safego, qui est une protection destinée aux réseaux sociaux (Facebook étant le seul pris en charge pour le moment).

On retrouve ainsi un grand nombre de fonctionnalités : une protection contre toutes les formes de malwares, contre les intrusions avec son pare-feu bidirectionnel (contrôlant le trafic entrant et sortant), un anti-spam fonctionnant sur toutes les principales messageries actuelles, un contrôle parental paramétrable (enfant, ado, blocage d'applications particulières) ainsi qu'une fonction de « coffre-fort », qui protège des intrusions physiques ou menées à distance.

La principale nouveauté de cette version 2012 est son mode Auto-Pilot (désactivable en cliquant sur le bouton en haut à droite) qui exécute automatiquement les décisions sans interrompre l'utilisateur par des fenêtres pop-up qui peuvent s'avérer gênantes. En cela, Bitdefender 2012 se fait extrêmement discret, et ne consomme que peu de ressources.

Le logiciel dispose également de fonctionnalités anti-phishing (contrefaçons de sites destinées à récupérer des données personnelles), activées par défaut et désactivable via l'onglet « confidentialité ». On trouve aussi un module Searsh-advisor analysant les résultats de recherche qui se matérialise par une petite boule (verte si le site est considéré comme inoffensif) à gauche des résultats. Cloud toujours, on note également l'arrivée d'un mode Sand-box comme sur la plupart des anti-virus concurrents, et qui permet donc une analyse sécurisée. Un onglet s'affiche en haut de votre navigateur (sous la barre des favoris), cliquez dessus et lancez le mode « bac à sable » pour passer votre navigateur dans une session sécurisée.


L'analyse rapide, bien que relativement succincte, est réellement rapide, puisqu'elle prend moins de 5 minutes. Vous pouvez également lancer une analyse complète, personnalisée, de vulnérabilités (qui surveille les mises à jour des programmes Windows ainsi que les mots de passe pour détecter une éventuelle vulnérabilité). Un mode de secours est également présent, et peut s'avérer très utile lors de menaces importantes. La fonction redémarre le PC en accédant aux malwares détectés via un système Linux embarqué lorsque ces derniers ne peuvent être supprimés lors de l'exécution de Windows.


Bitdefender dispose également d'une gestionnaire complet qui stocke tous les rapports pour chacune des fonctionnalités, et vous avertit par une notification en haut de l'interface du logiciel lorsqu'une intervention utilisateur est nécessaire (mise à jour, suppression de menaces).

Vous pouvez bien sûr configurer toutes ces fonctions via l'onglet « configuration » en haut à droite, et gérer ainsi la sensibilité de l'antivirus, du pare-feu ou de l'anti-spams. Vous pouvez de même filtrer les éléments à analyser (en local ou sur le Net) ainsi que le niveau de discrétion du logiciel via l'onglet « mise à jour » en bas.

Comodo Firewall : un pare-feu gratuit et performant


Téléchargeable sur cette page.

Comodo, bien que moins connu que Zone Alarm, s'avère très fonctionnel à l'usage, et plutôt simple à utiliser grâce à une interface très aérée. C'est un très bon complément à Avast ou d'autres antivirus « basiques » ne disposant pas de module de pare-feu intégré comme sur les versions payantes.

A l'installation, vous aurez le choix de passer sous une connexion sécurisée Comodo qui changera automatiquement vos adresses DNS. Il vous sera également demandé de choisir entre la version avec le module Défense+, ou la version basique.

Seules 4 catégories sont présentes, « sommaire », « pare-feu », « défense + » et « Plus ».


Le sommaire vous exposera le nombre de connexions entrantes et sortantes, en détaillant les origines du trafic (le navigateur et le système étant les plus concernés). D'un seul clic sur « arrêter le trafic » (entouré en rouge) vous pouvez stopper les accès réseaux sur votre machine, en cas d'intrusion sérieuse par exemple.

L'onglet « pare-feu » vous permettra de décider des programmes fiables et bloqués, ainsi que le filtrage des paquets via l'option « stratégie de sécurité réseau ». Celle-ci permet d'optimiser le fonctionnement de votre pare-feu et vous évitera l'apparition d'un pop-up lors de l'exécution de programmes de confiance.


Le logiciel dispose lui aussi d'une fonction Sandbox, dans l'onglet « défense + » si vous souhaitez exécuter un programme particulier en mode virtuel, ce qui ne touchera donc pas votre machine. Dans cet onglet, le mode « paramètre » vous permet de régler la sensibilité du logiciel. Mieux vaut le laisser sur le mode « PC sécurisé » voire « PC sain » si vous êtes confiant dans votre utilisation.

Pour aller plus loin


Pour davantage de choix, nous vous invitons à vous rendre sur cette page listant tous les antivirus gratuits du marché. Concernant les antivirus payants, Kaspersky (version 2012) est l'alternative la plus intéressante du moment en termes de suite anti-virus, bien qu'un peu plus cher que Bitdefender.

A voir également :

Ce document intitulé «  Sécuriser et prévenir votre PC des menaces du Web  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.