Posez votre question »

Le financement participatif ou « crowdfunding » sur le web

Juin 2015

Les bonnes idées ne se transforment pas toujours en projets... Faute d'investisseurs, de nombreux porteurs de projets de tous secteurs (high-tech, e-commerce, création artistique) ne peuvent franchir le pas de l'entrepreneuriat, ou plus modestement, concrétiser une idée « innovante ». Pour pallier cette difficulté et aider les indépendants, startups ou encore les associations à se lancer, les plateformes de financement participatif -ou de « crowdfuding -» ont essaimé sur le web depuis le succès de « Kickstarter », l'un des précurseurs dans ce domaine. Qu'est-ce que le crowdfunding ? Quels sont les avantages de ce procédé ? Notre éclairage, avec une liste de plateformes accessibles pour les porteurs de projets, quelque soit leur secteur d'activité.


Qu'est-ce que le crowdfunding ?


Le crowdfunding, ou « financement participatif », est une méthode qui s'appuie sur les réseaux sociaux et les plateformes communautaires sur le web. Elle permet à un entrepreneur (au sens large) de financer le lancement/la mise en oeuvre de son projet, grâce aux apports financiers individuels de « participants » convaincus par l'intérêt dudit projet.

Selon la nature du projet et la plateforme, plusieurs types de contre-parties sont proposées aux investisseurs : remboursement avec intérêt sur le prêt initial, perception d'un pourcentage des bénéfices une fois que le projet est sur pied, ou plus simplement des services ou produits liés au projet (ex : bons d'achats, invitations à des événements, exemplaires d'une production littéraire, CD, etc.).

Les initiatives privées (création de start-up) peuvent s'appuyer sur le crowdfunding (via des plateformes spécialisées) pour trouver des sources alternatives/complémentaires aux formes d'investissements classiques (ex : société de capital-risques, banque), dans le cadre d'une levée de fonds par exemple.

Le financement participatif : pour qui?


Les plateformes de financement participatif hébergent des projets correspondant aux activités et secteurs suivants (certaines étant spécialisées) :
  • Activités de création (design, arts, musique, projets cinématographiques)
  • High-Tech et E-commerce (plus particulièrement les concepts d'e-boutique innovants)
  • Web (développement d'applications, réseaux sociaux thématiques)
  • Mode
  • Sport
  • Edition (presse, presse en ligne, bandes dessinées, documentaires etc.)
  • Services innovants aux personnes
  • Projets associatifs et à vocation sociale ou humanitaire
  • Voyages
  • Environnement


Dans tous les cas, les critères de sélection de projets se fondent généralement sur trois critères :

- Leur caractère innovant
- Leur utilité
- Leur aspect collectif ou « communautaire » (pouvant bénéficier au plus grand nombreux)
- Leur description, qui doit être très complète

Les avantages du crowdfunding sur internet


Pour les porteurs de projets :
  • Investissements pas ou peu coûteux (intérêts faibles pour les prêts)
  • Droit à l'erreur : les projets qui « échouent » (généralement par manque d'internautes « financeurs ») peuvent être recommencés (en modifiant le descriptif, ou le business plan s'il y a lieu)
  • Accès direct à une communautés impliquée dans le processus de création (ce qui facilite la recherche de prospects, permet d'obtenir des recommandations, etc.). Le marketing peut donc débuter avant la mise en oeuvre réelle du projet (ex : mise en place d'une campagne de « story-telling » pour tenir les internautes informés de la maturation du projet)
  • Le support web pré-existant permet de relayer son projet transversalement sur les réseaux sociaux (Fan Page Facebook, Twitter).
  • Possibilité de financer des « side projects » (projets parallèles) liés à un projet plus global.


Pour les investisseurs :
  • Pas de risque si le projet n'est pas collectivement soutenu (celui-ci n'est validé que sur la base d'un montant global atteint, qui est la somme des apports individuels).
  • Possibilité de diversifier ses initiatives de soutien à des projets innovants
  • Investissement dans des actifs non liés aux marchés financiers
  • Le projet étant « co-produit » avec d'autres internautes investisseurs, il est (en principe) possible de suivre de manière transparente son évolution. Un risque existe néanmoins que le projet échoue après la collecte des fonds (sachant que le capital investi peut être faible, il est fixé par chaque participant)
  • Certaines plateformes (soutien aux startups) mettent en place des outils de reporting permettant aux entreprises de donner des informations aux investisseurs ayant décidé de les soutenir.
  • Grande variété de contre-parties généralement corrélées au montant de l'investissement (intérêts, services, etc.)

Les montants investis par les participants


Il sont très variables et modulables, selon le dimensionnement de chaque projet et les plateformes les hébergeant.

Les participations minimales commencent à partir de quelques dizaines d'euros, sachant qu'il est possible de financer des projets à hauteur de plusieurs milliers d'euros.

Quelques plateformes de crowdfunding

Pour les entreprises et startups


Plateformes de crowdfunding généralistes


Ulule : voir notre présentation sur CCM
Kisskissbankbank La présentation de cette plateforme sur CCM

Arts, cinéma, musique, projets artistiques


Myshowmustgoon.com : Présentation sur CCM
Yourmajorstudio Présentation sur CCM
Mymajorcompany
Kickstarter

Mode


Myfashionline.com (soutien aux stylistes)

Production numérique et événements culturels


Mutuzz

Pour les développeurs de jeux vidéo


Gamesplanet Lab, créé par la plateforme de distribution digitale indépendante de jeux vidéo Gamesplanet.com, et la plateforme de financement participatif de projets Ulule, est un incubateur dédié aux développeurs de jeux vidéos.

Fondé sur le financement participatif, il leur permet de bénéficier -si leur projet en cours de développement est sélectionné- de trouver des outils nécessaires à la réalisation et à la distribution des jeux. La rémunération des auteurs est également garantie, de même que la conservation des droits sur leurs créations.

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Le-financement-participatif-ou-crowdfunding-sur-le-web.pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

A voir également

Dans la même catégorie

La financiación participativa o "crowdfunding" en la Web
Par Carlos-vialfa le 17 septembre 2011
Publié par CommentCaMarche.
Ce document intitulé «  Le financement participatif ou « crowdfunding » sur le web  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.