TV, jeux vidéo : où trouver les meilleurs contenus 3D ?

Décembre 2016



Nouveau fer de lance des acteurs de l'électronique, la 3D (que certains préfèrent appeler relief) est devenue un argument marketing auquel il est difficile d'échapper. La haute-définition commence tout juste à s'imposer dans les foyers français que la 3D débarque et relance la course technologique entre les constructeurs.



Introduction


Depuis la sortie des premiers téléviseurs compatibles 3D en 2009, force est de constater que l'offre en matière de 3D s'est étoffée. Elle se répand d'ailleurs chez tous nos appareils : téléviseurs, PC, lecteurs, consoles, tablettes, smartphones, appareils-photo, etc. Sur le plan technique en tout cas, car en matière de contenus, c'est moins réjouissant. Ce dossier est l'occasion de faire le point sur l'offre actuelle, sur le plan technologique bien sûr, et plus encore sur les contenus développés pour nous permettre de profiter pleinement de la 3D. On commence d'ailleurs par ce dernier point, qui est au coeur de ce dossier, à travers les différents médias existants.

Il va sans dire que pour profiter des contenus 3D il vous faudra un équipement compatible. Veillez donc à ce que vos appareils soient certifiés « 3D », qu'il s'agisse de votre téléviseur, votre lecteur, et éventuellement appareils photos, caméscopes, etc., si vous souhaitez produire vous-même votre contenu 3D.

Résumé technique



La 3D, on en entend tous parler, mais beaucoup se sentent perdus face aux différentes technologies présentées. On en dénombre en réalité trois : l'anaglyphe, la 3D passive, et la 3D active, la plus performante.
  • la 3D anaglyphe : il s'agit de la méthode la plus connue, et la plus ancienne, qui consiste à superposés deux images de couleurs différentes (à partir du mode RVB - Rouge, Vert et Bleu) afin de donner une impression de relief lorsque l'on regarde à travers des lunettes de couleurs identiques. Souvent rouge et cyan, il en existe aussi en magenta et vert ou encore jaune et bleu. Très courante jusqu'alors, elle tend à disparaître car trop imprécise, au profit de la 3D passive et surtout active.
  • la 3D passive : elle utilise le principe de polarisation, qui consiste à projeté une image via deux filtres polarisant sur un écran métallique. La lumière projetée arrive jusqu'à une paire de lunette munie de verres également polarisés, avec deux ondes différentes pour l'oeil gauche et pour l'oeil droit. Les filtres laissent passer qu'une seule onde par oeil, ce qui crée au final l'impression de relief. Malgré ses atouts, elle divise la résolution par deux (540p au lieu de 1080p) et crée un léger voile noire par-dessus l'image, ainsi qu'un angle de vision assez faible.
  • la 3D active : la plus en vogue en ce moment car la plus efficace. Des images sont diffusées à haute vitesse (144/seconde), et passent par des lunettes à cristaux liquides dont chaque verre se ferme en alternance. On utilise pour cela un signal envoyé lors du film vers un récepteur infrarouge situé dans les branches. Chaque oeil reçoit ainsi la bonne image, le résultat étant une image bien plus propre et lumineuse que pour la technologie passive.

Voici une vidéo qui illustre très bien ces différentes technologies.

La 3D à la télévision


L'offre en la matière reste modeste à l'heure actuelle, car le marché est encore en phase de balbutiements. Mais en l'espace d'un an à peine, la part des contenus 3D a progressé de manière visible avec la multiplication des offres chez les fournisseurs d'accès. Si les progrès observés sont louables, ces nouveaux services sont également censés encourager l'adoption de la fibre optique, aujourd'hui développée par tous les principaux FAI français. Cette technologie, comme on le sait, permet des débits théoriques de 100 mégabits/s voire plus, un débit vivement conseillé pour l'adoption de la 3D, dont les flux réclament une bande passante élevée (entre 20 et 90 mégabits) pour une utilisation optimale.

1. Numéricable


Numéricable est un des principaux défenseurs de la 3D, et pour cause. Le FAI est en première ligne dans le déploiement de réseaux à très haut débit sur le territoire français, et fut parmi les premiers à proposer des contenus 3D dans ses offres Internet.



Depuis le 9 novembre 2010 vous pouvez accéder à « Ma Chaîne 3D », qui est un catalogue de contenus 3D, payants, disponible via le canal 19 du bouquet Numéricâble. Vous avez ainsi accès à des documentaires, des animations, des courts-métrages, gratuits ou à 0,99€ l'unité. Des films sont également disponibles moyennement 6,99€. Pour en profiter il faut disposer de la NCBox Power HD disposant des dernières mises à jour.

En parallèle le fournisseur a développé une offre VOD 3D : NumeriPlay 3D, dont l'offre reste encore bien faible. Vous y trouverez quelques films, documentaires et même... sport et météo diffusés en 3D. On trouve aussi quelques films d'animations pensés pour tirer parti de la 3D (voyage dans l'espace, courses sur jets, etc.). Un partenariat avec GameOne vous permet également d'accéder à des « game clips », des extraits de jeux vidéo en musique, et bien sûr en 3D. Mais Numéricable pense à tout le monde et propose une rubrique « Dorcel3D », un nom évocateur qui vous donne effectivement accès à des contenus adultes, avec les avantages de la 3D. Une offre au final assez maigre mais qui a le mérite d'exister, et surtout de s'étoffer au fil des mois.

2. Orange


Orange fait également partie des premiers à avoir développé des services 3D parmi ses offres, avec le lancement d'un service de VOD 3D fin 2010 destinés à ses abonnés. Le catalogue est plus alléchant que chez Numéricable, avec la présence de nombreux programmes exclusifs en 3D (Roland Garros, Coupe du monde de football, concerts), ainsi que des films grâce à plusieurs partenariats. Citons notamment Paramount (Shrek 4, Dragons, Le Dernier Maître de l'air), disponibles au prix de 7,99€ par film.

Orange a également lancé sa chaîne de TV, disponible gratuitement sur le canal 30 de la TV d'Orange pour tous les abonnés disposant de l'option « Haute Définition ». On y trouve des programmes sportifs, des concerts et des films.

3. Free


Le fournisseur a lui aussi déployé son offre 3D depuis septembre dernier, avec quatre chaînes TV et deux services de VOD. Pour ce qui est des chaînes on a droit à NRJ12 3D, WildearthTV 3D, Brava 3D et Penthouse 3D, les deux dernières étant sous option payante. Les services VOD sont quant à eux exclusivement centrés sur les contenus adultes, avec FHV 3D et, là encore, Marc Dorcel 3D. Le tout disponible à partir de la Freebox HD (avec abonnement HD à 2,99€/mois) via le menu des programmes.

4. SFR


Moins axé que ses concurrents sur la 3D, SFR s'est tout-de-même lancé dans une offre VOD 3D avec actuellement une vingtaine de programmes proposés (films, animations, concerts, documentaires), de 5,99€ à 7,99€ pour une location de 48h. Une offre destinée à tous les propriétaires d'une Neufbox avec un forfait HD.

5. Canal+


La Chaîne s'est elle aussi essayée à la 3D en diffusant la dernière coupe du monde de football. Depuis longtemps axée sur le sport, Canal+ continue sur sa lancée et concentre son offre 3D sur les programmes sportifs. Egalement connue pour ses films en exclusivité, la chaîne propose un nouveau film 3D par mois sur « Canal+ 3D », accessible sur le canal 18 de Canalsat ainsi que sur les TV de free et SFR pour les abonnés de la chaîne.

6. Sony 3D Experience


Terminons avec l'initiative de Sony, qui vient d'annoncer un service à la demande gratuit destiné aux possesseurs de téléviseurs de la gamme Bravia disposant de l'option « Bravia internet video ». Y sont présents films, programmes sportifs, documentaires et clips musicaux via des partenariats avec Youtube, Eurosport ou encore M6. En parallèle, Sony annonce la diffusion de Wimbledon 2011, du 20 juin au 3 juillet, en 3D.

Cinéma et Blu-Ray : un catalogue 3D étoffé

1. Un catalogue plutôt fourni


Les Blu-ray 3D existent depuis un peu plus d'un an maintenant, et ont depuis largement investi les rayons des supermarchés. Au cinéma comme en Blu-Ray, tous les blockbusters profitent logiquement d'une version 3D, et on observe de nombreuses rééditions de plusieurs films à succès, notamment chez Disney. James Cameron a par exemple annoncé une version 3D pour Titanic, et on sait aussi que la saga Star Wars sera disponible en 3D.

Sur la quantité de Blu-ray 3D vendus, les films d'animations sont globalement les plus appréciés en termes de qualité d'image, et obtiennent les meilleures notes dans les tests techniques. De nombreux films tirent bien parti de la 3D aujourd'hui, citons notamment Avatar, Tron Legacy, Resident Evil Afterlife ou encore Destination Finale 4, Sanctum, Saw 3D, l'âge de glace 3, Le drôle de Noël de Scrooge. Parmi les films les plus attendus, Le Roi Lion (aout 2011), Tintin et le Secret de la Licorne (octobre 2011) ou encore Green Lantern (aout 2011).

2. Visez le « 3D ready » !


Si l'immersion est bien sûr plus impressionnante dans les salles de cinéma, les Blu-Ray 3D offrent une qualité d'image parfois très impressionnante, pour peu que l'on possède le matériel adéquat. Si ce n'est pas déjà fait, il faudra donc penser à l'achat d'un lecteur Blu-Ray compatible (« 3D Ready »), ou d'un vidéoprojecteur, et bien sûr d'un écran 3D (avec lunettes), le tout raccordé en HDMI 1.4. La PS3 est capable de lire les contenus 3D depuis une mise à jour en septembre dernier.

Les analystes prévoient une centaine de titres Blu-Ray 3D d'ici fin 2011, et le double en 2012. Une expansion qui va de pair avec l'augmentation des ventes des lecteurs Blu-Ray 3D, ainsi que des écrans 3D, bien que ces derniers représentent aujourd'hui moins de 5% des ventes sur le secteur.

// Le jeu vidéo : vitrine pour la 3D


Ici aussi on n'est pas déçu. La 3D est aujourd'hui très présente dans le jeu vidéo, surtout sur PC. Les consoles sont globalement absentes sur le secteur, à l'exception de la PS3 de Sony, qui est comme on le sait propriétaire du support Blu-Ray.

1. La PS3 en première ligne


Une trentaine de jeux sont aujourd'hui disponibles en 3D sur PS3, dont quelques rééditions. Plusieurs grosses licences prévues profiteront de la 3D, comme God of War : Origins Collection, Ico&Shadow of the colossus Collection, Ratchet&Clank : All 4 one, Resistance 3, Splinter Cell Trilogy et Uncharted 2, pour ne citer qu'eux.

Sony ayant fait de la PS3 une avant-garde technologique, la console s'avère être un excellent lecteur Blu-Ray, et gère très bien les flux 3D (n'oubliez pas de la brancher en HDMI 1.4).

2. Nintendo et Microsoft très hésitants


La Wii est totalement absente du marché, mais Satoru Iwata, PDG de Nintendo, a précisé lors d'une interview pour Mercury News que la Wii U, leur prochaine console, aura les capacités techniques pour l'affichage 3D, bien que ce ne soit pas au coeur de la stratégie de Nintendo.

Quant à la Xbox 360, très peu de jeux sont disponibles en 3D actuellement (Top Spin, Black Ops). Microsoft précise que seuls les modèles HDMI sont compatibles, les premiers modèles possédant une connectique analogique.

3. Le PC : saint graal du jeu 3D


Le jeu PC, en perte de vitesse il y a quelques temps, est de nouveau très dynamique, en partie grâce aux solutions 3D développées. La plus connue et la plus au point est celle proposée par Nvidia, à savoir la 3D Vision, lancée en 2009.

Celle-ci comprend le kit Nvidia 3D Vision (lunettes + récepteur branché en USB), d'un moniteur 3D Ready et d'une configuration adaptée dont vous pourrez trouver les détails sur la page officielle. Les résultats obtenus sont souvent très satisfaisants, notamment sur certains jeux. Nividia publie d'ailleurs une liste de jeux classés selon la qualité du rendu 3D.

On remarquera le très grand nombre de jeux compatibles, notamment dans la catégorie « excellent », parmi lesquels Mafia 2, Batman Arkam Asylum, Metro 2033, Bioshock 2 etc. Nvidia suit d'ailleurs de très près la conception des jeux estampillés 3D afin d'obtenir de bons rendus, avec des jeux parfois impressionnants.

Le kit est vendu à 109,49€ (sans récepteur) sur le site de Nividia, mais est présent chez de nombreux vendeurs. On trouve le kit complet pour 122,90€ chez Pixmania.

AMD a également développé sa solution 3D, appelée HD3D, mais les jeux compatibles sont encore peu nombreux. On remarque tout de même plusieurs gros titres comme Modern Warfare 2, Batman Arkam Asylum, Left 4 Dead 2, Resident Evil 5 et Mass Effect 2. La liste complète est sur le site officiel, ainsi que le matériel compatible.

4. Nintendo 3DS : la 3D portable sans lunettes, oui mais...


Si la console de Nintendo a subi bon nombre de critiques quant à la qualité de son affichage 3D, on ne peut que saluer l'initiative et l'innovation de la société. La 3DS est par ailleurs soutenue par plusieurs grosses licences : Metal Gear, Street Fighter IV, PES 2011, Zelda, Kid Icarius, et d'autres. Depuis peu, Nintendo a déployé un service vidéo 3D pour sa console, avec bandes annonces, concerts et animations, à partir du Nintendo e-shop (mettre à jour la console si nécessaire).

Si l'affichage 3D reste bien souvent source de fatigue et maux de tête pour certains, on peut régler la profondeur via une molette sur le côté pour profiter de ses jeux sans gêne.

// La 3D arrive doucement sur tablettes et smartphones


Les appareils nomades sont encore très peu tournés vers la 3D. Malgré les dépenses en recherche et développement de beaucoup d'industriels, seuls deux constructeurs sont passés à l'acte et proposent une fonction 3D sur leurs produits. LG est le principal acteur du marché, avec deux produits 3D : le LG Optimus 3D, un Smartphone embarquant un double capteur pour des photos et vidéos en 3D, ainsi qu'un écran 4,3 pouces, 3D sans lunettes. 3 jeux 3D sont embarqués, en tout 17 sont disponibles via un partenariat avec Gameloft. L'Optimus 3D est vendu 549€ nu.

LG a également sorti un équivalent tablette : le LG Optimus Pad, usant cette fois-ci de la 3D anaglyphe, une 3D bas-de-gamme qui nécessite l'utilisation des fameuses lunettes rouge et cyan. La tablette est vendue 599€.

L'autre constructeur de smartphones 3D n'est autre que HTC avec son Evo 3D, dont la sortie est imminente en France, et qui se trouve en précommande chez RueduCommerce moyennant 699€. L'appareil dispose lui aussi d'un double capteur ainsi qu'un écran gérant l'affichage 3D sans lunettes, et quelques jeux 3D embarqués.

En conclusion


L'offre en matière de 3D s'est largement étoffée depuis l'apparition des premiers téléviseurs compatibles. En termes de contenu, cela reste malheureusement très inégal selon les secteurs. Le jeu vidéo est largement fourni en jeux 3D, du moins sur PC, et souvent très réussis techniquement. Pour les consoles, il faudra attendre la prochaine génération qui devrait être bien plus tournée vers la 3D. L'offre Blu-ray est également plutôt complète, avec une réalisation 3D quasi-systématique pour tous les films à gros budget et de nombreuses rééditions.

Seuls les contenus télévisuels restent en retrait, malgré la multiplication des offres par les FAI. La pauvreté de ces contenus reste encore un frein à l'adoption d'un équipement compatible, encore assez cher surtout pour les nombreux foyers qui viennent de s'équiper d'un matériel « HD ». La 3D n'en reste pas moins une technologie pleine de potentiel, avec un contenu toujours plus riche, des progrès rapides - la TV3D sans lunettes est déjà en marche - et des prix qui baissent rapidement.

Témoignage d'un testeur de jeux vidéo


Xavier Allard est journaliste dans le secteur des jeux vidéo depuis près de 20 ans. Rédacteur/testeur chez Eurogamer.fr depuis les débuts du site, il a également officié pour de nombreux magazines papier, dont Joystick. Il a accepté de répondre à nos questions sur les désagréments mais surtout les avantages de la 3D, avec un enthousiasme non dissimulé.



CCM - La 3D dans les jeux vidéo a-t-elle un véritable intérêt selon vous ?

X. Allard - Oui clairement. Cela fait un an que je teste des jeux en 3D et je suis vraiment convaincu par les apports de la 3D dans le jeu vidéo. Pas tant en termes de gameplay, où les apports de la 3D sont minimes, qu'en termes d'immersion. Adepte de la solution 3D Vision de Nvidia, j'ai pu tester un grand nombre de jeux exploitant la technologie, et j'ai eu plusieurs bonnes surprises. Pour de nombreux jeux, la 3D rehausse vraiment l'expérience du joueur, elle le plonge dans l'action, lui donne un regard différent sur le jeu, et peut même changer sa manière de jouer.

CCM - Quels sont les jeux qui selon-vous exploitent le mieux la 3D ?

J'en ai beaucoup en tête. On parlait de gameplay, j'ai beaucoup apprécié l'implémentation de la 3D dans Test Drive Unlimited 2, où les détails et le relief de la route vous poussent vraiment à adapter votre manière de conduire. D'autres jeux comme Batman Arkam Asylum, Mafia 2 ou Bad Compagny 2 sont un vrai régal en 3D. Les détails explosent tout en restant très propres. Je ne repère aucun effet de flou ou de dédoublement désagréable, c'est une vraie réussite. Mais il y en a beaucoup d'autres. Nvidia dresse d'ailleurs une liste sur son site web, et je peux vous assurer que les jeux les mieux notés méritent vraiment leur note.

CCM - Vous ne voyez donc aucun désagrément à l'utilisation de la 3D ?

Si bien sûr. Etant passionné de jeu vidéo, je vois surtout les avantages de la 3D, et c'est ici un avis personnel. On parle souvent de maux de tête, moi je n'en ressens pas, à l'exception de mes premiers essais. Je parle évidemment ici des jeux qui exploitent correctement la 3D. On trouve bien sûr beaucoup de jeux mal adaptés, avec des dédoublements très désagréables. Il faut tomber sur le bon jeu, mais il y en a beaucoup. Ce que je regrette surtout, c'est que la très grande majorité des effets 3D joue sur la profondeur à l'écran, et non pas sur le « z positif » [ndlr : l'axe Z, la dimension de profondeur], quand on l'impression que les images sortent de l'écran. A ce niveau-là on n'est pas encore au niveau de ce qu'il se fait au cinéma. Mais ça viendra j'en suis sûr.

CCM - Au final, est-ce que ça vaut le coup d'investir dans un équipement compatible ?

Oui totalement. Mais chacun possède sa propre sensibilité vis-à-vis de la 3D. Avant tout achat, je recommande vivement de se rendre en boutique pour tester par soi-même les jeux en 3D, de se faire sa propre idée, et bien sûr d'en tester plusieurs. Sur PC en tout cas, les coûts restent très accessibles, pour peu que l'on possède déjà une configuration relativement musclée. Mais si vous êtes un gamer dans l'âme, je vous pousse vivement à vous équiper pour profiter des jeux en 3D, c'est vraiment une expérience incroyable.

S'équiper pour la 3D


Si le catalogue dressé par Nvidia laisse déjà un large choix, la rédaction vous livre les meilleurs offres dénichées sur le web pour que vous puissiez profiter de la 3D sans vous ruiner.
  • Téléviseurs

http://www.amazon.fr/dp/B004QGY3BQ/ref=asc_df_B004QGY3BQ3648354?smid=A1X6FK5RDHNB96&tag=shoppingcom_ce_param_rt-21&linkCode=asn&creative=22782&creativeASIN=B004QGY3BQ

http://www.cdiscount.com/high-tech/image/3d/choix-par-taille/81-cm/sony-kdl-32ex720baep/f-10626150104-SONYKDL32EX720.html?cm_mmc=shoppingshopping-_-Image+et+Son-_-Image-_-SONY+KDL_32EX720BAEP&cid=comp

http://www.vpcboost.com/samsung-le-40-c-750-r-2.html?xtor=AL-50&utm_source=lcdcompare&utm_medium=perf&utm_campaign=TV-VIDEO%3ETeleviseurs-lcd-de-37-a-42-pouces&utm_term=8808993764747-LE40C750R2

http://www.pixmania.com/fr/fr/9578083/art/samsung/televiseur-led-3d-ue46d65.html
  • Moniteurs

http://www.priceminister.com/offer/buy/107850812/samsung-syncmaster-2233rz-ecran-lcd-ecran.html

http://www.priceminister.com/offer/buy/111508526/viewsonic-v3d241wm-led-ecran-lcd-ecran.html

http://www.pixmania.com/fr/fr/2709456/art/samsung/ecran-tft-22-wide-syncmas.html

http://www.pixmania.com/fr/fr/9855198/art/samsung/syncmaster-s23a750d-ecran.html
  • Lecteurs Blu-ray

http://www.pixmania.com/fr/fr/6806886/art/samsung/lecteur-blu-ray-3d-bd-c59.html

http://www.pixmania.com/fr/fr/5640458/art/lg/lecteur-blu-ray-3d-bx580.html

http://www.pixmania.com/fr/fr/5533931/art/philips/lecteur-blu-ray-3d-bdp750.html

A voir également :

Ce document intitulé «  TV, jeux vidéo : où trouver les meilleurs contenus 3D ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.