Sublimer les yeux, de la prise de vue à la retouche

Décembre 2016


Portrait - Sublimer les yeux, de la prise de vue à la retouche



Le portrait est un exercice difficile : prendre la pose, trouver la bonne lumière, déclencher au bon moment... L'oeil y tient une place plus qu'importante, c'est lui qui transmet une émotion. Mais il n'est pas toujours simple d'avoir le rendu que l'on souhaite. Le photographe est souvent confronté soit à un reflet trop présent, soit au contraire à un oeil trop terne. Pour trouver le bon compromis, il doit être attentif à la lumière, au décor et surtout à son sujet qui ne doit pas être ébloui.

La lumière



La lumière reste le principal élément à travailler. C'est lui qui va déterminer l'éclairage de votre sujet, qu'il soit bien exposé, avec des ombres peu présentes notamment autour des yeux. En décor naturel, il est presque impossible de contrôler la lumière sauf si vous avez un équipement adapté : flashs, boîtes à lumière, réflecteurs. Partons du principe que vous n'avez pas tout cet équipement. Regardez où se trouve votre source de lumière, le soleil dans notre cas, et adaptez vous au décor. Choisissez un fond peu éclairé, ou en tout cas moins que votre sujet, afin qu'il n'attire pas l'oeil du spectateur. Pour votre sujet, évitez le soleil direct : il l'éblouira au risque de lui faire fermer les paupières, les ombres disgracieuses seront trop présentes (ombre du nez sur les lèvres par exemple, de l'arcade sur les yeux, etc).
Utilisez la réflexion de votre décor qui se trouve face à votre sujet : un mur blanc ou clair fera très bien l'affaire. En intérieur, utilisez la lumière naturelle provenant d'une fenêtre. Mettez vous dos à celle-ci et placez votre sujet face à elle. Vous aurez cependant l'encadrement de la fenêtre en reflet dans ses yeux.

La pose


Nous n'aborderons pas toutes les poses possibles en portrait, mais uniquement celle qui mettra en avant ses yeux : le regard fixe face à l'objectif.
Orientez votre sujet face au mur qui l'éclaire par réflexion. Ne le placez pas trop près de votre arrière-plan si vous voulez qu'il se détache. Faites votre cadrage, soyez attentif à tous les détails : mimique de la bouche, sourire, parlez à votre modèle pour qu'il soit plus détendu, orientez-le vers ce que vous cherchez à avoir (rires, mélancolie ou colère, etc).

Pour mettre en avant les yeux, rappelez bien plusieurs fois à votre modèle de bien ouvrir les yeux. Tout le monde ferme légèrement ses paupières: juste en le rappelant, sans vraiment forcer non plus, les yeux du sujet sont bien plus visibles.
Déclenchez quand vous pensez avoir le meilleur instant, ne prenez pas non plus 50 photos en rafale : non seulement vous aurez 50 photos à trier qui prennent de la place, mais vous diminuez vos chances d'avoir une bonne photo.

La retouche


Votre photo est prise, vous avez obtenu ce que vous vouliez. Vous pouvez encore sublimer les yeux en post-traitement grâce à Photoshop par exemple. Le but n'est pas de changer la couleur des yeux, de les rendre irréels, mais juste de les éclaircir légèrement comme si vous aviez utilisé une source de lumière supplémentaire uniquement sur les yeux.
Nous allons simplement utiliser l'outil "Densité - " avec une dureté très faible afin d'agir par tâtonnement.
  • Ouvrez votre photo, dupliquez votre calque afin de travailler sur une copie plutôt que sur l'original.

  • Allez dans votre boîte d'outils, faites un clic droit sur l'outil qui ressemble à une loupe noire (une main ou une éponge si l'un de ces deux outils a été utilisé avant). Sélectionnez "Densité-".
  • Zoomez sur l'oeil de votre sujet : [CTRL] + [ALT] + [+], ou [ALT] + molette de votre souris. Faites un clic droit sur votre image. Une petite boite de dialogue s'ouvre. Ajustez le diamètre principal à la taille de votre oeil, même légèrement un peu plus petit afin de ne pas dépasser sur la peau. Mettez la dureté sur 1%.
  • Avec votre souris, faites un clic gauche sur le premier oeil, il devrait s'éclaircir. Cliquez plusieurs fois jusqu'à obtenir ce que vous souhaitez. Comptez bien le nombre de fois que vous avez appliqué l'effet. Faites la même manipulation sur le deuxième oeil.


A voir également :

Ce document intitulé «  Sublimer les yeux, de la prise de vue à la retouche  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.