Adapter un poste de travail à une personne handicapée

Septembre 2016

Si le secteur IT est l'un des domaines d'activités des moins contraignants pour les personnes handicapées, les postes de travail informatiques nécessitent tout de même des adaptations, en fonction du ou des handicaps des utilisateurs. Déficients visuels, moteurs ou personnes muettes doivent pouvoir exécuter leur travail normalement. Pourtant, l'adaptation d'un poste informatique et d'un bureau peuvent se révéler être un véritable casse-tête, lorsque que l'on connaît mal les possibilités d'aménagement d'un bureau ou les logiciels utiles. Commentcamarche.net vous donne un coup de pouce et des idées pour adapter un poste de travail informatique à une personne handicapée !

Analyser les besoin du personnel

Définir les besoins


Cette étape est primordiale... sans quoi vous pourriez complètement passer à côté de votre sujet. Pour aménager au mieux le poste de travail d'une personne handicapée, il va vous falloir connaître ses besoins en termes d'aménagements. Une personne à motricité réduite n'aura pas les même besoin qu'une personne déficiente visuelle. Il vous faudra faire le point avec la principale personne concernée par ces aménagements : votre collaborateur. Organisez-vous des points régulier avec lui, il a sans douté déjà été confronté à l'aménagement de son domicile, il arrivera donc avec des idées d'aménagement. N'hésitez pas non plus à travailler à l'aménagement de poste avec la médecine du travail, qui pourra vous distiller de précieux conseils pour adapter au mieux le poste de travail. Des associations pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées éditent des brochures ou pourront sans doute vous aiguiller dans votre démarche. N'hésitez pas à les contacter (voir la liste des associations et organismes plus bas).

Depuis le 1er janvier 2007, les maîtres d'oeuvre, les maîtres d'ouvrage et tous ceux qui entreprennent des travaux dans une entreprise sont tenus de respecter les règles d'accessibilité. « Les lieux de travail doivent être accessibles à tous, et notamment aux personnes handicapées, quel que soit le type de handicap (physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique) », peut-on lire sur le site de l'Agefiph.

Les leviers de l'aménagement du poste de travail


Pour aménager un poste de travail de manière optimale, vous pourront compter sur deux leviers : le matériel... et les logiciels. Du bureau à l'écran en passant par la souris ou le clavier, les aménagements pour optimiser le confort du travailleur handicapé sont nombreux. Selon le handicap du travailleur, des suites logicielles peuvent aussi se révéler très utiles et sont en mesure de faciliter le travail quotidien du salarié handicapé.

Aménagement matériel


L'aménagement du poste de travail d'une personne handicapée n'est pas à prendre à la légère, et doit être réalisé, « sur mesure ». Le salarié passera 7 heures par jour derrière son poste de travail, il doit donc être non seulement confortable... mais aussi respecter quelques règles élémentaires d'ergonomie. Choisissez une bureau à hauteur réglable, et pas trop profond, qui permet aux personnes handicapées moteur d'avoir accès à tous les éléments de son poste de travail.
Aujourd'hui, de nombreux fabricants de matériel informatique proposent des produits adaptés aux personnes handicapées. Pour des personnes déficientes motrices, vous pouvez équiper le poste de travail d'une souris verticale ou d'un trackball. Des claviers à grosses touches peuvent aussi faciliter le travail du salarié, qui pourra atteindre les touches plus facilement. Vous pouvez également équiper le poste de travail de claviers en braille. Préférez également les téléphones sans fil, par définition plus mobiles et plus accessibles qu'un téléphone filaire. Pour les personnes déficientes visuelles, préférez des écrans larges, qui permettront un meilleur accès à l'information.

Achats logiciels


On pourrait parler de grand bond en avant, tant les éditeurs de logiciels ont pris au sérieux l'accessibilité des personnes handicapées. Pour les personnes infirmes-moteur-cérébrales, il existe aujourd'hui des dispositifs permettant de commander un ordinateur par le regard. Les claviers virtuels peuvent aussi être utilisés pour aider les personnes souffrant de problèmes moteurs : ils peuvent se révéler moins fatiguant.

Les logiciels de synthèse vocale ont également le vent en poupe, comme Dragon Naturally Speaking. Ils permettent au salarié de « dicter » à l'ordinateur des documents entiers.
Pour les personnes déficientes visuelles, vous pouvez également équiper le poste informatique de logiciels de zoom automatiques, comme Zoom text, par exemple.

Financer l'aménagement


Les entreprises peuvent bénéficier d'aide de l'Etat, lors de l'embauche d'un salarié handicapé. L'Agefiph peut attribuer une subvention de 1600€ aux entreprises qui engagent une personne handicapées. D'autres aides existent, pour les connaître, n'hésitez pas à consulter le site de l'Agefiph.

Contacts utiles


Agefiph
Ministère des solidarités et de la cohésion sociale
Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé

A voir également :

Ce document intitulé «  Adapter un poste de travail à une personne handicapée  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.