Choisir son CMS pour un blog ou pour un site

Décembre 2016

Pas facile de s'y retrouver dans la jungle des Content Management System. Propriétaire ou libres, l'offre est pléthorique, à tel point qu'il est difficile de déterminer quel CMS pourra répondre à vos besoins spécifiques et quels sont les points clés à vérifier avant de faire le choix de telle ou telle solution. D'autant que du côté des distribués sous licence libre, la palette de solutions est large, voir très large.

Les blogs

Le nom de domaine de votre blog doit refléter clairement son contenu et si possible contenir les mots clés sur lesquels vous souhaitez communiquer. Choisissez aussi un nom qui fasse l'objet de nombreuses recherches dans Google, le nom de domaine est une des clés d'un bon référencement naturel. Pour installer votre propre blog, vous devez préalablement souscrire à un hébergement et acheter un nom de domaine. Le déploiement d'un CMS comme Wordpress ou Dotclear (mais il y en a d'autres) est adapté si vous souhaitez personnaliser votre blog et affiner le paramétrage de votre blog. Si vous êtes à la recherche de plus de simplicités, vous pouvez vous tourner vers les plateformes de blogs en ligne, qui assurent l'hébergement de votre blog.

Voici un classement du Meilleur CMS pour la création d'un blog

Wordpress

C'est actuellement le CMS le plus populaire. Ce CMS profite d'une large et très active communautés de développeurs. Résultat, le Wordpress offre des mises à jour régulières, incluant de nouvelles fonctionnalités et la correction de failles de sécurité. La solution étant très utilisée, les développeurs proposent continuellement de nouvelles applications qui permettent aux utilisateurs de « pousser » les capacités du CMS et/ou de proposer des contenus plus riches (photo, son, vidéo). Notons qu'un grand nombre de thèmes gratuits est mis à disposition pour la communauté. Les thèmes permettent de « customiser » le CMS en fonction de l'utilisation que vous en avez prévue.
A noter que le code fourni par Wordpress est propre, et donc optimisé pour le référencement. En outre, plusieurs plugins sont proposés pour améliorer le référencement de votre blog.

Les point forts
  • Optimisé pour le référencement
  • Un support efficace grâce à une large communauté

Les points faibles
  • Certains hébergements bloquent la réécriture d'URL
  • La solution peut être longue et compliquée à déployer pour les novices

Dotclear

Longtemps, la solution Dotclear a réussi à tenir la dragée haute à Wordpress. Mais force est de constater que Wordpress a largement pris le dessus. Pourtant, Dotclear reste une alternative crédible et sérieuse à Wordpress. Dans sa dernière version, Dotclear s'est même assez largement inspiré de Wordpress en proposant un back-office plus ergonomique qu'a l'accoutumée. Le CMS propose aussi de nombreuses applications tierces et thèmes qui permettent de personnaliser son blog. Cependant, le nombre de « plug-in » disponibles est moindre que pour Wordpress. Enfin, on appréciera la simplicité de mise en oeuvre de Dotclear.
Les point forts
  • Simplicité de mise en oeuvre
  • Ergonomie du back-office

Les points faibles
  • Moins de choix dans les thèmes et plug-in
  • Une communauté moins réactive que Wordpress

Développer son site web

Là encore, il vous faudra recourir au service d'un hébergeur gratuit ou payant pour déployer votre solution. Attention, créer son site entier en ligne nécessite des connaissances de base en développement (php , html et CSS). Les solutions proposées ci-dessous ne sont pas les seules et sont adaptées pour gérer un nombre important de pages et sont surdimensionnées si vous ne souhaitez qu'un site « statique » de présentation de votre activité.

Voici un classement du Meilleur CMS pour la création de site web

Joomla

Idéal si vous êtes à la recherche d'une solution assez complète, flexible et évolutive. Joomla permet la gestion de pages statiques et de pages réactualisables régulièrement (des actualités par exemple). De nombreux thèmes sont disponibles pour la plateforme, et le back-office est assez intuitif. Résultat, les gestionnaire du site sans avoir des connaissances poussées en développement, pourra rapidement être autonome. Le site permet d'inclure des formulaires de contact et supporte bien l'affluence de visiteurs (pourvu que le serveur soit bien dimensionné). Attention cependant, l'installation de Joomla n'est pas conseillée aux néophytes, il faut parfois « mettre les mains dans le cambouis » pour réussir à développer la solution.
Les point forts
  • Une gestion fine des permissions pour les utilisateurs
  • Possibilité de customiser son site grâce à une offre florissante de plugins

Les points faibles
  • La prise en main de l'interface d'administration nécessite un effort de formation
  • Le code généré n'est pas toujours très propre et conforme aux standards

Drupal

Avec Drupal, on peut tout faire... ou presque ! Site dynamique, réseau social, site éditorial ou plateforme de blogs. Drupal est un CMS tout-terrain. Lorsque l'on télécharge, le site n'est composé que d'un « coeur » qui va assurer les fonctions vitales d'un site : la publication de contenu sur le web. Selon les besoin exprimé, le développeur pourra ajouter des modules développés par la communauté des développeurs ou par ses soins. C'est donc le CMS flexible par excellence, mais aussi le plus difficile à mettre en oeuvre. Il vous faudra de toute façon faire appel à un « connaisseur » pour en tirer le meilleur. En contrepartie, vous aurez un CMS sur-mesure, adapté à vos besoins et évolutif.

Les point forts
  • Paramétrage très fin
  • Possibilité de déployer le CMS en mode multisite

Les points faibles
  • Mise en oeuvre difficile pour les néophytes
  • Back-office de « base » peu ergonomique

A voir également :

Ce document intitulé «  Choisir son CMS pour un blog ou pour un site  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.