Paiement en ligne : le boom des services mobiles

Septembre 2016

10 ans après la création de PayPal, comment évoluent les services de paiement sur internet ? Avec la forte croissance du marché des terminaux mobiles, le paiement électronique « mobile » est en plein essor. Encore confidentielles il y a deux ans, les transactions mobiles s'installent peu à peu dans les habitudes des consommateurs : une tendance que l'on observe à la fois sur le front des achats sur internet (M-shopping) et celui des transactions bancaires (M-banking). Depuis la rentrée, PayPal a annoncé l'arrivé de nouveaux services facilitant les paiements et transactions mobiles, en plus d'un rapprochement avec Facebook destiné à faciliter l'achat et le paiement de biens virtuels en ligne. Cap sur le paiement mobile en 2011 donc, avec de nouvelles expérimentations très en vue, comme celles utilisant les codes-barres 2D, une méthode testée actuellement par Starbucks, la célèbre chaîne de cafés américaine.


Le boom des paiements mobiles



Forte croissance des paiements mobiles en 2010


Plusieurs études publiées récemment illustrent la croissance des paiements via les terminaux mobiles : selon une enquête réalisée par le cabinet d'audit KPMG dans 22 pays, les consommateurs adopteraient de plus en plus l'internet mobile dans leurs habitudes transactionnelles. 28% des consommateurs interrogés ont ainsi déclaré faire du M-shopping, contre 10% en 2008. Même si de fortes disparités existent entre les pays concernés par cette enquête, les consommateurs chinois étant en avance sur ces nouveaux modes d'achat. En France, 11% des consommateurs interrogés utilisent leur mobile pour faire leurs courses, 16% pour effectuer des transactions bancaires, une statistique plus élevée que dans les autres pays européens.
Autre exemple illustrant la montée en puissance vers le M-commerce : Yohan Ruso, Directeur Général d'eBay en Franche, déclarait récemment sur CommentCamarche.net, que le montant des transactions réalisées sur le site de vente en ligne via les applications mobiles d'eBay devrait passer à 1,5 milliards de dollars cette année, plus du double du montant atteint l'an dernier (600 millions de dollars).

De nouvelles pratiques d'achats liées au boom des terminaux mobiles


La convergence des habitudes de paiement vers le web mobile est bien sûr corrélée à l'explosion du marché des terminaux mobiles « intelligents » de type smartphones et tablettes tactiles. Selon une étude publiée par l'institut de recherche ABI Research, un téléphone mobile sur 5 livré au second trimestre 2010 était un smartphone, soit une progression de 12% par rapport au premier trimestre 2010, et une augmentation de 50% par rapport à la même période un an plus tôt. Le cabinet Gartner prévoit quant à lui l'explosion des ventes de tablettes tactiles à l'horizon 2014. Elles passeraient de moins de 20 millions d'unités écoulées en 2010 à 208 millions d'unités d'ici 4 ans.

Le M-Banking, plus mûr que le M-shopping


Grosse aubaine pour les acteurs du e-commerce, les transactions sur mobile sont aussi un enjeu de plus en plus important pour les banques. Et pour cause : le « M-Banking » rentre plus vite dans les habitudes des consommateurs que le M-Shopping, comme le montre l'étude KPMG Et donc les transactions bancaires. Un attrait pour ce type de services confirmé par une autre étude réalisée récemment par le fournisseur américain de solutions de paiement mobile Obopay auprès de 2000 consommateurs américains. Selon celle-ci, 53% des répondants intéressés par les services de paiement sur mobile se déclarent prêts à changer de banque pour un concurrent offrant un service mobile de gestion des opérations bancaires. Pour 70% d'entre eux, la disponibilité d'un tel service propose par leur banque serait facteur de fidélisation. Autre donnée intéressante, l'usage des services de M-banking est plus attractif pour 71% des répondants s'ils proposent des transactions instantanées.

Paiement mobile : les innovations de Paypal

Paiement mobile accéléré, et géolocalisation


Le célèbre service de paiement en ligne Paypal a profité de la conférence PayPal X Innovation pour faire part de l'arrivée de nouveaux services appliqués au paiement mobile. Et notamment Mobile Express Checkout (service pour l'heure disponible aux Etats-Unis), une adaptation pour mobile du système de paiement en ligne rapide Express Checkout utilisé par les e-commerçants. Elle permet aux acheteurs de passer des commandes sur les sites mobiles des e-marchands via leur compte Paypal, sans avoir à renseigner à chaque fois leurs coordonnées bancaires ou leur adresse de livraison. Autre innovation, qui intègre paiement mobile et géolocalisation : PayPal Mobile pour iPhone 3.0, une application qui se base sur l'emplacement de l'utilisateur pour proposer une liste de commerçants locaux qui prennent PayPal.

Une application pour scanner les chèques depuis l'iPhone


Témoin de la diversification des possibilités de paiement mobile, et surtout de l'utilisation de comme terminal « consumériste », une des dernières nouveautés de Paypal : une application mobile pour le smartphone d'Apple (disponible aux Etats-Unis pour l'instant) qui permet de réaliser ses paiements par chèque, et réduit le temps de traitement propre à ce moyen de paiement. Le fonctionnement est simple : il suffit à l'utilisateur de prendre son chèque en photo, via l'application, qui transmet ensuite l'information à la banque, l'opération étant prise en compte sur le compte Paypal 3 à 5 jours plus tard.

Une plateforme de paiement mobile pour smartphone en préparation


Paypal vient récemment de mettre à disposition d'Appcelerator - fournisseur d'outils de développement pour applications nomades-, son service de paiement en ligne pour la mise au point d'une plate-forme mobile baptisée Titanium+Commerce (disponible en bêta, version définitive prévue début 2011). Celle-ci supporte le développement d'applications de paiement en ligne Apple IOS, RiM BlackBerry OS, et Google Android. La plateforme Titanium+Commerce permettra en outre de créer des programmes de fidélité, de faire des achats et d'effectuer du commerce en groupe.

Le paiement via les codes-barres 2D : l'exemple Starbucks


Autre innovation en matière de paiement électronique mobile : l'utilisation des codes-barres 2D (ou QR code). La chaîne de cafés et de restauration rapide américaine Starbucks vient d'annoncer que 300 de ses magasins new-yorkais intègreront prochainement des systèmes de lecture de code barres 2D permettant le paiement électronique des commandes effectuées par les clients. Un dispositif mis en place pour faire gagner du temps aux clients pressés. Ceux-ci peuvent donc payer leur café en affichant au scanner du comptoir le code barres 2D (QR code) présent sur leur smartphone (compatible iPhone ou Blackberry), via l'application mobile Starbucks Card Mobile app liée à un compte client. L'entreprise annonce que ces nouveaux équipements sont également censés l'aider à réduire ses coûts de fonctionnement.

Facebook accueille PayPal pour le paiement express des biens virtuels


L'actualité du paiement électronique a été récemment été marquée par l'arrivée de PayPal sur Facebook, via « PayPal for Digital Goods », une plateforme qui permettra l'achat et la vente de biens virtuels (ex : applications) sur le réseau social. Il pourra être intégré sur n'importe quel site et au moment de l'achat, les utilisateurs de Facebook pourront payer directement sur le réseau social sans devoir transiter par le site de PayPal pour régler un achat. Ce système devrait faciliter et accélérer les paiements de contenus numériques : « La décision d'acheter des biens et des contenus numériques se produit généralement sur une impulsion, de sorte que le fait de payer doit être aussi rapide que cette impulsion », a expliqué le vice-président de PayPal Sam Shrauger, à l'occasion de l'annonce du rapprochement enter Facebook et PayPal. Cette nouvelle plateforme est pour l'heure une solution cantonnée « aux développeurs de jeux, journaux, blogueurs, sociétés de médias, et tous ceux qui cherchent à monnayer du contenu numérique dans le monde entier » a précisé Sam Shrauger.

En savoir plus


Sources citées dans ce dossier :
L'étude de KPMG (communiqué de presse)
Résumé de l'étude réalisée par Obopay (en anglais)
de l'étude d'ABI Research
Résumé de l'étude de Gartner
Paiement sur Facebook : c'est fait pour PayPal

A voir également :

Ce document intitulé «  Paiement en ligne : le boom des services mobiles  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.