HTML 5 : Qu'est ce qui change ?

Décembre 2016




Vous avez sans doute entendu parler de l'arrivée progressive du HTML5 comme langage de développement. C'est que cette nouvelle version du langage offre de plus grande possibilité pour les marketeurs et ouvre les voies à des applications plus riches disponibles accessibles depuis une navigation mobile. Le HTML5 est même présenté comme un successeur ou un concurrent sérieux au format Flash. Moins fermé et plus respectueux des standards du W3C (World Wide Web Consortium) le HTML5 pourrait bien devenir la coqueluche des développeurs dans les années à venir. Explications.


HTML5, qu'est ce que c'est ?


Comme son nom l'indique, le HTML5 est le successeur du HTML.4.0.1. Cette nouvelle version du langage de développement reste dans la lignée du HTML qui a permis la publication des premières pages web, mais introduit un certains nombre de nouveautés qui en font un concurrent sérieux au format Flash développé par Adobe. Les spécifications du HTML5, réalisées par le W3C ne sont pas encore terminées, malgré tout, on note que des navigateurs comme Opera ou Internet Explorer 9 traitent déjà le HTML5.

Compatibilités avec les différents navigateurs


Vous pouvez tester votre navigateur ici et vous connaitrez les possibilités de celui ci.

Quelles nouveautés ?

Une nouvelle organisation des documents


C'est tout d'abord toute la structure et l'organisation du code qui vont être revus avec l'avènement du HTML5. Avec cette nouvelle version du langage, exit l'organisation basée sur les blocs et les lignes. Les concepteurs ont privilégié un agencement par grandes catégories dans lequel on retrouverait les éléments suivants :
  • Metadata content : On retrouvera dans ce grand thème toutes les informations relatives aux balises meta que l'on retrouve toujours dans le header d'un document HTML
  • Flow content : Cette catégorie regroupe tous les éléments qu'on retrouve entre les balises < body > et < /body >
  • Sectioning content : Cette catégorie va permettre de définir les différentes sections visibles de la page (comme le footer, par exemple)
  • Heading content : Toutes les informations qu'on retrouve dans le header seront désormais stockées dans cette section du document.
  • Phrasing content : Cette catégorie rassemble tous les éléments permettant de mettre en forme le texte du document html.
  • Embedded content : va permettre d'importer une ressource dans le document ou d'appeler un élément développé dans un langage différent de celui de la page.
  • Interactive content : On retrouve dans cette catégorie tous les éléments qui permettront l'interaction entre la page et l'utilisateur.

Les avancées par rapport au HTML 4.0.1


Outre cette nouvelle organisation des documents, HTML5 introduit surtout une nouvelle couche d'API. Au total, ce ne sont pas moins de huit nouvelles APIs qui seront proposées dans cette première version du HTML5, parmi lesquelles :
  • Une API de dessin 2D, grâce à la nouvelle balise canvas
  • Une API pour jouer des vidéos et des sons/musiques permis grâces aux balises video et audio;
  • Une API utilisée pour les applications hors-ligne;
  • Une API d'édition en combinaison grâce à l'attribut contenteditable
  • Une API de « glisser-déposer » en combinaison avec l'attribut draggable;
  • Une API qui permet l'accès à l'historique et qui donne la possibilité aux pages d'en ajouter pour prévenir les problèmes de bouton retour-en-arrière.
  • Une API de géo-localisation
  • Une API permettant d'analyser de reproduire une page HTML grâce à la balise inner-HTML

Cette nouvelle couche d'API permettra notamment aux développeurs de limiter l'utilisation de librairies ou de fonctions javascript. En ce sens, les API devraient permettre aux développeurs d'offrir un code mieux organisé et plus conforme aux standards du W3C.
L'arrivée du HTML5 sonne aussi le glas pour une série d'attributs dont la présence étant encore acceptée dans les documents en HTML4 et laisse place à une série de nouveaux attributs et de nouvelles balises.

Quelles applications pour les entreprises ?


Pour les entreprises, cette nouvelle version du HTML laisse augurer de nouvelles perspectives, notamment dans le domaine du webmarketing. Cette nouvelle mouture permet non seulement de mieux intégrer des fonctionnalités interactives mais aussi de proposer des contenus plus riches sans avoir systématiquement recours au flash et son format fermé, tout en limitant l'utilisation du javascript, pas toujours très conforme et standard et peu sécurisé. Le HTML5 pourra aussi être utilisé dans le cadre d'opérations de marketing mobile puisqu'il devrait être lisible depuis les navigateurs mobiles. Une aubaine pour les possesseurs d'iPhone, puisque Steve Jobs a d'ores et déjà affirmé que le format flash ne serait jamais adopté par les iPhone et iPads.

L'adoption du HTML5 permettra notamment de proposer des publicités et des applications plus interactives et accessibles depuis les navigateurs mobiles.

Ressources


Les spécifications du HTML5 définies par le W3C
Le HTML 5 : nouvelle ère pour l'e-marketing ?
Merci à Alexis-pires pour ses commentaires pertinents sur les articles !

Liens utiles


Les différentes propriétés en Css3

Crédit photo : © Paul Pirosca | Dreamstime.com

A voir également :

Ce document intitulé «  HTML 5 : Qu'est ce qui change ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.