Bien référencer son site sur Bing

Décembre 2016

D'ici quelques mois, le moteur de recherche Bing générera plus de 30% des résultats sur les recherches par mots-clés, tous moteurs confondus : un effet mécanique qui résulte de l'alliance entre Yahoo ! - Microsoft, et fera bientôt de Bing le principal concurrent de Google. Une évolution qui ne passe pas inaperçue, et qui oblige les webmasters, blogueurs professionnels, et administrateurs de sites internet d'entreprise à se pencher sur les techniques de référencement spécifiques au moteur de recherche de Microsoft. S'il il y a de nombreux points communs avec les règles d'indexation sur Google, Bing présente également quelques particularités. Voici un mini-guide des points à surveiller pour soigner son référencement sur Bing.


Optimisation du référencement sur Bing : conseils de base


Bing rejoint Google dans les grandes lignes, en ce qui concerne les règles élémentaires du référencement naturel des sites web. Dans sa "Tool Box", le moteur de recherche de Microsoft rappelle donc quelques fondamentaux, et recommande notamment :

- D'utiliser des balises titres (Titles) pertinentes et uniques sur l'ensemble des pages web (elles doivent contenir les mots-clés reflétant le contenu de la page)
- De faire une description succincte du contenu via les méta-tags ou méta-balises
- D'optimiser les balises "Headers" dans le contenu, en soignant particulièrement le niveau H1
- De mailler ses contenus avec des liens de navigation interne
- De fournir un plan de site XML
- De créer des fichiers Robots.txt

Le format d'URL


Bing recommande de composer des URL aussi simples que possibles : le moteur se base ainsi sur l'expérience utilisateur : de même qu'une URL courte est simple à mémoriser et à ranger dans ses favoris, de même elle sera plus facile à indexer par Bing qu'une URL à rallonge.

Les URL doivent également être stables : Bing pénalise les redirections d'adresses, et ne comptabilise pas les liens entrant des adresses caduques redirigées, ce qui nuit à l'indexation des pages aux URL modifiées.

Répartition/Disposition du contenu


- Bing recommande de thématiser son contenu, sur le principe "un sujet par page". Les pages web sans photo ne doivent pas excéder 150 KB.

- Question de logique, si l'on souhaite référencer ses données de contacts (ex : pour les entreprises) , il faut veiller à ce que celles-ci figurent textuellement sur la page web, en plus de l'image ou du logo qui pourrait les diffuser.

- Soumettre une plan de site (sitemap) est essentiel pour aider le référencement des pages web : surtout si votre site comporte des liens incorporés au menu qui ne sont pas accessibles par MSNBot. Voir ici pour soumettre une sitemap.

- Le site ne doit pas comporter trop de niveaux d'arborescence : Bing recommande que chaque page web se situe au maximum à trois clics de la page d'accueil.

Les liens entrants et sortants


Liens entrants : Bing précise que l'acquisition de liens d'autorité entrants est une des clés du référencement sur le moteur. La qualité des backlinks est donc essentielle. Pour cela, les sites web référents doivent avoir une bonne notoriété (Page Rank), et une thématique connexe à son propre contenu (pertinence).

Liens sortants : la même règle s'applique aux liens sortants. Bing recommande l'insertion de liens de qualité : plus ceux-ci seront suivis, plus le contenu associé sera jugé pertinent, ce qui permettra d'améliorer le référencement du site.

Trois erreurs à ne pas commettre


A l'image de Google, Bing n'aime pas les "tricheurs" du référencement : qu'il s'agisse de copier-coller du contenu (duplicate content) ou de saturer une page web de mots-clés, la sanction est toujours la même du point de vue de l'indexation du site : le risque de voir son Page Rank régresser, voir d'être banni des résultats du moteur, est donc bien réel.

Bing recommande en outre d'éviter les trois conduites suivantes :

- Augmenter artificiellement le contenu textuel d'une page avec des mots-clés non pertinents : notamment en surexploitant l'attribut ALT dans ses pages web, pour glisser des mots-clés qui ne reflètent pas le contenu de celles-ci.
- Utiliser des mots et liens invisibles
- Utiliser la technique dite de "Link farming", par laquelle certains référenceurs génèrent automatiquement, ou manuellement (en tous cas artificiellement) des liens vers leur site web pour en améliorer le Page Rank.

Les recommandations officielles de Bing aux webmasters


En novembre 2012, Bing a publié ses recommandations officielles aux webmasters.

Ces « content guidelines » fournissent un ensemble de recommandations officielles destinées à améliorer la visibilité des pages web sur Bing :

Elles abordent différents critères :
  • techniques (fichier robot.txt, temps de chargement des pages, tags, sitemap, etc.),
  • optimisation du contenu (structure du site, liens internes et externes, ancres, comment faciliter l'exploration des robots).
  • stratégie de netlinking
  • Ils pointent également les techniques SEO à éviter (cloaking), et proposent des indications sur l'intégration de données structurées sur un site.

En savoir plus


Bing Toolbox : ressources pour les webmasters, développeurs et marketers
Le forum de discussions officel de Bing
Les blogs officels de Bing par thème (webmaster, développeur, etc.)

A voir également :

Ce document intitulé «  Bien référencer son site sur Bing  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.