Green IT : les astuces simples pour l'entreprise

Décembre 2016


Green IT : les astuces simples pour l'entreprise




Le Green IT a le vent en poupe! Selon une étude Forrester, 59% des entreprises prennent en compte le critère écologique lors de la mise en place d'équipements informatiques. Maîtrise de la consommation d'électricité, incitation à l'économie d'énergie, recyclage du matériel usagé... Les astuces ne manquent pas pour que les entreprises soient écoresponsables. Quelques astuces qui vont des gestes simples du quotidien à la politique de l'entreprise sur le long terme.



1/ Evaluer la consommation de son parc informatique


Pour limiter sa consommation d'énergie, il est nécessaire de mesurer les besoins de son parc informatique. Chaque composant d'un ordinateur est à prendre en compte.
- Le processeur. Plus ce composant est puissant, plus il chauffe et consomme de l'énergie.
- La carte graphique. Choisissez-là en fonction de l'activité de votre entreprise ! Les cartes graphiques « de base » conviennent pour la bureautique. Les activités PAO nécessiteront des cartes plus performantes.
- L'écran. Préférer les écrans LCD à plus faible consommation d'énergie.
- Limiter les périphériques et composants en fonction des besoins (enceintes, scanner, imprimantes...).

2/ Des logiciels « écolos »


Quelques logiciels facilement téléchargeables qui réduisent la consommation des ordinateurs :
- Edison est un programme qui permet de configurer la mise en veille (Sous Windows XP et Vista, payant pour les entreprises).
- CO2 Saver indique comment limiter la consommation de l'ordinateur (Sous Windows XP et Vista, gratuit).
- PowerOff programme l'arrêt ou le démarrage de votre ordinateur à des heures déterminées (De Windows 95 à XP, gratuit).
- Pour les ordinateurs portables, Notebook Hardware Control propose à l'utilisateur des astuces pour économiser l'énergie (Gratuit et disponible de Windows 95 à XP).

3/ Maîtriser la mise en veille des ordinateurs


Il est conseillé de paramétrer la mise en veille de chaque ordinateur en fonction d'un timing précis :
- Mise en veille après 10 minutes d'inactivité.
- Mise en veille prolongée après 30 minutes. Elle permet de mettre en sommeil le système d'exploitation du PC tout en sauvegardant les données sur le disque dur.

4/ Imprimantes : les comportements éco-responsables


Selon une étude IPSOS de 2008, 16% des pages imprimées ne sont jamais lues ! Quelques réflexes pratiques :
- Bannir l'usage systématique de l'imprimante.
- Paramétrer les modes noir/blanc et recto/verso de l'imprimante par défaut.
- Systématiser les aperçus avant impression.
- Préférer un système d'imprimantes collectives plutôt que les imprimantes individuelles.
- Réutiliser le papier imprimé sur une face comme brouillon.

5/ Gérer le papier et l'encre des impressions


Les pratiques Green IT pour économiser le papier :
- Utiliser un papier issu des forêts gérées de manière durable. Il existe des labels comme FSC ou PEFC.
- Préférer le papier recyclé ! Plusieurs labels existent sur le marché : l'écolabel européen, NF Environnement, Blue Angel, APUR...
- Instaurer une véritable politique de tri du papier. Des prestataires comme l'ELISE prennent en charge le tri du papier.
- Limiter sa consommation de papier grâce à des logiciels libres comme Printfriendly ou Printgreener qui aident à réduire le volume d'impression.

L'encre :
- Utiliser des encres « alternatives » comme l'encre solide ou l'encre végétale.
- Recycler les cartouches d'encre usagées. Il existe des prestataires spécialisés comme l'INNOTEC ou Carte Verte Environnement.

6/ Les achats de matériels écolos


Pour tout achat de matériel informatique (ordinateurs, scanners, imprimantes...), vous pouvez choisir des fabricants labélisés "Ecoconception". En bref, ces fournisseurs s'engagent à respecter certaines normes environnement dans la fabrication de leurs produits. Exemples :
- Brother qui a mis en place sa charte des 5R.
- Le programme environnemental deDell, qui respecte la norme ISO 14001.
- HP, avec son programme « Design for Environment »
En savoir plus sur le site de l'ADEME

Certains fabricants de matériel informatique respectent les écolabels. Le plus connu : Energystarqui garantit des appareils conçus pour économiser l'énergie. Il en existe bien d'autres ! EPEAT et TCO concernent tout le cycle de vie du produit, de la fabrication à son recyclage.

7/ Le travail à distance


Des solutions comme le travail à domicile, un système de clients légers, la virtualisation du poste client ou les visioconférences limitent les déplacements, surtout si l'entreprise possède des collaborateurs à l'international. Par exemple, EDF a choisi d'installer des salles de téléprésence afin de réunir tous ses partenaires au même moment, quel qu'en soit leur lieu de travail !

8/ Instaurer une politique de recyclage des déchets


Si le matériel informatique est fonctionnel mais n'est plus adapté à vos besoins, il est possible de faire appel à des entreprises spécialisées dans la collecte et le reconditionnement. Par exemple, http://www.destock-info.com/.
Si votre matériel est inutilisable, vous devrez faire appel à des prestataires spécialisés dans la filière DEEE (Déchet d'équipement électronique et électrique). Leur objectif est de recycler les déchets électroniques parfois considérés comme toxiques à cause de leurs composants.

Trouvez les prestataires proches de chez vous grâce à ces annuaires en ligne :
- Ordi 2.0
- Don Ordi
- Recyclage-informatique.net

Sources : EcoInfo
Green IT

Crédit photo: © Norebbo | Dreamstime.com

A voir également :

Ce document intitulé «  Green IT : les astuces simples pour l'entreprise  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.