Comment identifier et suivre les influenceurs sur le web ?

Décembre 2016

Véritables chevilles ouvrières du web 2.0, les "influenceurs" font la pluie et le beau temps sur internet : billets ravageurs, expertises et avis qui font autorité, générations de nouvelles tendances... Qu'ils soient blogueurs ou membres actifs de réseaux sociaux, leur avis compte et modifie de plus en plus le comportement de leur communauté de "suiveurs". A l'heure où les interactions entre plateformes communautaires amplifient leur pouvoir, les entreprises doivent prendre en compte et analyser leurs interventions, et ce à plusieurs niveaux de leurs activités : marketing, relations clients, suivi de leur e-réputation, etc. Mais qui sont ces influenceurs ? Et comment les suivre ?


Pourquoi identifier et suivre les influenceurs sur le web ?

Qu'est-ce qu'un influenceur ?


Sur le web, l'influenceur utilise différents espaces d'expression (ex : blogs, réseaux sociaux, forums de discussions) pour diffuser des contenus capables de modifier le comportement d'une communauté de lecteurs ou de "suiveurs". Ces publications peuvent avoir un impact plus ou moins direct, et à différents niveaux, pour les marques et les entreprises représentées sur internet. Cette force d'impact est liée à la fois au potentiel d'influence de l'influenceur (son audience) et à sa catégorie d'appartenance.

Plusieurs catégories d'influenceurs


On peut différencier plusieurs "types" d'influenceurs. Cette grille de lecture est importante, car les instruments de mesure et les indicateurs quantitatifs seuls ne sont pas pas toujours pertinents.

Les "sentinelles" : très réactifs, ces influenceurs écument le web à la recherche de nouveautés, actualités et rumeurs liés à leur domaine d'intérêt. Leur capacité de diffusion et de mise à jour des contenus est généralement très élevé (plusieurs articles par jours, bonne maîtrise des réseaux sociaux).

Les créateurs de tendance : bénéficiant déjà d'une certaine notoriété sur internet (et en dehors), ils ont une capacité d'analyse et de réflexion plus poussée que les "sentinelles", mais leur activité et leur support d'expression sont différents. Leur production est plus rare, ils interviennent généralement dans des "webzines" de référence, leur intervention ne passant généralement pas inaperçue.

Les experts et évaluateurs ("raters"): généralement investis dans les sujets liés à la culture hi-tech, ils ont une identité établie dans leur communauté de référence. Ils testent et notent les produits (ex : tendance du deballing) et bénéficie d'importants relais d'informations. Leurs connaissances très pointues leur valent respect et crédibilité.

Les "flingueurs" : ils peuvent appartenir simultanément à plusieurs catégories : mais c'est leur ton, leur charisme, et leur capacité de conviction qui les différencient. Leurs avis sont souvent très tranchés, mais peuvent avoir un reél impact sur le comportement de la communauté.

Les blogueurs historiques : blogueurs de longue date, ils possèdent un réseau très vaste et une notoriété établie sur internet (ex : très bon référencement sur de nombreuses requêtes). Ils sont capables d'amplifier une actualité, une rumeur, une info insolite en s'appuyant sur leurs lecteurs et suiveurs.

Plus d'interaction entre les réseaux : plus d'influence


Les influenceurs qui sont généralement émetteurs de contenus s'appuient sur des relais d'expression de plus en plus nombreux pour étendre leur audience, entre autres :

- Les blogs partenaires ou amis
- Les sites communautaires de type "digg-like" et agrégateurs de contenus (ex : Digg, Wikio, etc.)
- Les réseaux sociaux (Twitter, Facebook)
- Les boutons de votes et de partages de contenus des articles

Du fait de ces nombreuses interactions -et de l'utilisation croissante des plateformes communautaires généralistes-, leur influence est de plus en plus prégnante, commme l'illustre l'article que nous avons récemment consacré à ce sujet.

Suivre les influenceurs, quel intérêt pour les entreprises?


De nombreux secteurs d'activités -et différents services internes aux entreprises- ont intérêt à identifier, suivre, et analyser le comportement des influenceurs sur internet. Comme l'illustre notre tentative de typologie plus haut, tout dépend de l'objectif de veille de l'entreprise.

Les secteurs où les influenceurs sont les plus actifs : les produits hi-tech et multimédias, la mode et les produits de beauté, les services (tourisme, voyage, restauration), etc.

Le suivi des influenceurs peut être motivé par plusieurs raisons :

- Production de contenus et référencement : identifier les "sentinelles" et blogueurs très bien informés permet de publier des contenus plus rapidement et d'être à son tour identifié comme une source potentiellement influente (ex : intéressant pour un blog d'entreprise).
- Marketing et communication : suivre des créateurs de tendances permet d'anticiper les évolutions possibles des attentes focalisées sur un produit/un service et de gagner en réactivité.
- Relation clients / E-réputation : les influenceurs, en tant que représentants de leur communauté, peuvent cristalliser le sentiment "général" des consommateurs sur une marque, et permettent de gagner du temps sur la mise en place d'une stratégie clients adaptée (notamment sur la remédiation de problèmes).

Comment identifier et suivre les influenceurs ?

Une approche quantitative et qualitative


C'est en évaluant la taille et l'activité de l'audience d'un blogueur que l'on va déterminer sa crédibilité et sa capacité de diffucsion... En d'autres termes, si celui-ci mérite son "statut" d'influenceur.

Pour le savoir, il faut effectuer quelques recherches, entre autres sur :

- Son impact sur les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook : il est essentiel de savoir dans quelles proportions ses contenus sont repris sur les réseaux sociaux, devenus de vrais moteurs d'influence. Sur Twitter : il faut déterminer le taux de "retweets" ou backtweets (indice de crédibilité). Sur Facebook, il faut surveiller la popularité des contenus et commentaires qu'il partage (ex : boutons "I like", nombre de fans, etc.)
- Le nombre de liens qui pointent vers le contenu publié par "l'influenceur" (ex : de blog à blog).
- Le nombre de commentaires sur son blog et les statistiques des boutons de partages.
- Son identité numérique (via le pseudo ou le nom) : pour savoir ce que les internautes pensent de lui.
- La fréquence de mise à jour de ses contenus
- Sa zone d'influence sur le web francophone
- Le cas échant, le nombre de recommandations sur LinkedIn.

Quelques outils pour suivre les influenceurs


Retweet Rank : Permet de déterminer le nombre de reprise de "tweets" d'un membre de Twitter, par l'intermédiaire de son identifiant.
Backtweets : même principe, mais qui permet de recenser le nombre de liens qui pointent vers un nom de domaine pointé dans Twitter (recherche plus large)
Twikio en version bêta, ce système de classement de la popularité de contenus diffusés sur Wikio repose lui aussi sur Twitter.
Traackr : Un logiciel en ligne qui permet d'identifier les influenceurs du Web 2.0 qui traque les contenus des médias sociaux (Facebook, YouTube, Twitter, LinkedIn, Flickr, MySpace ou FriendFeed) et génère une liste d'utilisateurs qui font figurent d'autorité dans leur domaine.

A voir également :

Ce document intitulé «  Comment identifier et suivre les influenceurs sur le web ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.