Tablettes tactiles pour les pros : l'âge de raison ?

Septembre 2016

Popularisée par l'iPad, la tablette tactile a-t-elle désormais sa place dans l'entreprise ? Si l'on en juge par la sortie prochaine de près d'une dizaines de tablettes faisant la part belle aux usages productifs, l'adoption de cet outil est plutôt en bonne voie chez les pros. Mais au-delà des effets d'annonce, ce support a-t-il réellement les caractéristiques nécessaires pour répondre aux besoins des professionnels mobiles ? Des éléments de réponses avec l'étude et les prévisions du cabinet Gartner sur l'adoption des interfaces tactiles dans l'entreprise, et un rapide panorama des offres de tablettes numériques qui seront lancées avant la fin de l'année.


La tablette tactile a-t-elle sa place dans l'écosystème de l'entreprise ?

Des réserves sur les gains de productivité liés à la technologie tactile


Dans le cadre d'une étude publiée le 7 avril denier, l'Institut Gartner prédit un avenir radieux aux PC grand public équipés d'interfaces tactiles, d'ici à 2015. Selon Gartner, un PC vendu sur deux devrait être équipé de cette technologie dopée par les usages multimédias (ebooks, films, jeux)... Ce plébiscite irait pourtant à contre-courant de la tendance en milieu professionnel : l'instititut estime en effet que seulement 10% des ordinateurs livrés aux entreprises devraient être équipés d'interface tactile en 2015. Pourquoi cette fracture entre grand public et professionnels ? Tout est une question d'usage, et de culture, selon Gartner, qui indique que les "gains de productivité promis par la diversification des terminaux tactiles mettront du temps à convaincre les professionnels".

Le "couple" clavier-souris : un frein culturel à l'adoption du tactile ?


Gartner révèle également dans le cadre de son étude que l'un des obstacles majeurs à l'adoption des terminaux tactiles, et par extension des tablettes, réside dans les habitudes de travail héritées de l'utilisation du "couple" clavier-souris. Comme les travaux standards requièrent l'intégration d'importants volumes de données par l'utilisateur, l'environnement clavier-souris, plus performant, devrait barrer provisoirement la route à l'adoption des interfaces tactiles. En attendant, souligne Gartner, que les employés impulsent le changement en introduisant peu à peu leur propre équipement tactile dans la sphère professionnelle, à l'image de ce qui se passe avec l'iPhone qui croise usages professionnels et personnels.

Lenovo ne croit pas aux tablettes 100% tactiles pour les pros


En début d'année, le constructeur chinois Lenovo, qui s'est depuis positionné sur le créneau des tablettes hybrides (voir plus bas), anticipait quelque peu sur les résultats de l'étude de Gartner en déclarant ne pas croire à l'avenir des tablettes PC sur le marché des entreprises. En analysant les retours de ces clients professionnels, Lenovo avaient alors déclaré que ces derniers souhaitaient disposer impérativement d'un clavier physique. Le parti-pris du constructeur, spécialisé dans l'équipement haut-de-gamme pour les pros, semble plutôt indiquer que les concepts hybrides, mélangeant portabilité, fonctions tactiles et clavier s'intègrent mieux à l'environnemnet des entreprises et répondent plus largement aux attentes des utilisateurs.

Les "emplois" du tactile : analyse statistique, restauration, vente au détail


L'usage spécifique des fonctionnalités tactiles n'est pas une nouveauté dans certains secteurs professionnels, comme le souligne le cabinet Gartner dans son enquête. Et il devrait s'ouvrir peu à peu à de nouvelles catégories. Comme les professionnels de l'analyse statistique, qui peuvent exploiter plus facilement les résultats graphiques via des applications tactiles (mais celles-ci son encore rares). Autres métiers qui devraient adopter à moyen-terme les fonctionnalités offertes par les tablettes tactiles : ceux de la restauration, de la vente au détail, et des services de santé (voir notre article consacré à ce sujet).

La tablette tactile, un terminal d'appoint... concurrent du netbook ?


Difficile de ne pas faire l'analogie entre l'enthousiasme généré autour du netbook et celui que suscite aujourd'hui la tablette tactile.... Cette dernière connaîtra-t-elle le même destin ? Selon le cabinet d'études Techaisle, après une année 2009 et des prévisions de ventes très satisfaisantes pour le netbook, celui-ci devrait entamer son déclin à partir de l'année prochaine, après avoir profité pleinement de son modèle "light et low-cost", un peu dépassé aujourd'hui. Selon Techaisle, le netbook est utilisé comme terminal secondaire dans l'entreprise : "la plupart des postes étaient déjà équipés de plateformes plus performantes et productives. Le netbook est venu en entreprise comme une opportunité d'équiper à moindre coût les travailleurs mobiles, à des fin productives ». Outre les limites relatives à l'adoption de leurs fonctionnalités tactiles, les tablettes devront également faire leur place dans une offre de terminaux intermédiaires pléthoriques, dont le netbook fait partie.

Android, iOS, Windows : Et le système d'exploitation ?


Critère de choix s'il en est, le système d'exploitation de la tablette conditionne bien sûr son degré d'intégration dans l'environnement de travail de l'entreprise. Et sur ce point, l'année 2010 s'inscrit toujours en pointillés : iOS avec iPad et Android, qui équipe déjà les tablettes de nombreux constructeurs, ont tracé leur sillon. En attendant Microsoft, qui prévoit le lancement de plusieurs tablettes sous Windows 7 dans les mois à venir (voir ci-dessous). A ces trois géants s'ajoutent des acteurs secondaires comme Palm, avec son webOS.

Tablettes tactiles pros : panorama des offres au second semestre 2010

Les tablettes tactiles sous Windows 7 en approche


Pour les professionnels travaillant sous environnemnent Windows, l'arrivée de tablettes tactiles sous W7 récemment promises par le PDG de Microsfot pour la fin d'année, est bien sûr un événenement attendu. L'éditeur a noué des partenariats avec plus d'une vingtaine de constructeurs pour répondre aux besoins des "MS Office-dépendants" interessés par l'acquisition de tablettes numériques. Steve Balmer a en tous cas récemment donné, aux profesionnels notamment, quelques raisons de patienter : " Il y aura beaucoup de designs différents, des tablettes avec ou sans clavier, toute une gamme de prix et de taille, mais toutes fonctionneront sous Windows 7 et avec des applications Windows 7 et Office". HP vient ainsi de confirmer le lancement en automne de HP Slate 500, un projet de tablette tactile pour professionnels qui avait été écarté un moment.

Mais de nombreux constructeurs n'ont pas attendu le jeu des alliances, et, très sceptiques quant au succès des tablettes tactiles sous Windows, se sont tournés vers Android OS de Google porté notamment par ses options de personnalisation et sa boutique d'Apps en ligne bâtie sur un modèle comparable à celui à l'App Store.

Déferlante de tablettes tactiles sous Android


Les tablettes tactiles embarquant différentes versions de Android vont certainement marquer les ventes de matériel informatique de cette fin d'année. Evolutif et plus polyvalent que l'iOS de l'iPad, le système d'exploitation de Google a été choisi par plusieurs grands constructeurs, notamment pour cibler le marché des professionnels. Quelques modèles tout juste sortis, ou à venir :

Dell Streak : ce modèle hybride -entre smartphone et tablette numérique- tout juste lancé par Dell, se différencie nettement de la tablette tactile d'Apple, avec la prise en charge fluide du multitâche (voir notre article).

LePad de Lenovo : Après avoir lancé sa tablette hybride ThinkPad X201 Tablet, le constructeur chinois vient d'annoncer la sortie avant la fin de l'année d'un nouveau modèle hybride, provisoirement baptisé LePad, qui devrait également proposer un clavier physique, plus conforme aux usages professionnels, selon Lenovo.

Smartpad de Toshiba : prévue pour octobre 2010, la sortie de cette tablette désignée comme un iPad killer devrait plutôt répondre à des usages multimédias.

Samsung Galaxy Tab : cette tablette numérique complète, à la connectivité avancée (supporte WiFi, Bluetooth, 3G/3G+), sera présentée en grande pompe au salon IFA à Berlin, du 3 au 8 septembre 2010.

Le BlackPad de RIM : rien n'est encore confirmé, mais la tablette tactile de RIM, constructeur du BlackBerry, promise pour la fin d'année, devrait embarquer Android. Une choix qui souligne en tous cas la coloration "professionnelle" de l'OS de Google.

A lire par ailleurs


Résumé de l'étude de l'Institut Gartner "If Touch Works Everywhere Else, Why Not on Pcs ? (en anglais)"
Tablettes tactiles : déferlante d'offres pour les pros avant la fin d'année
Un iPad en entreprise, pour quoi faire ?

Plus d'informations


A voir également :

Ce document intitulé «  Tablettes tactiles pour les pros : l'âge de raison ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.