E-commmerce : choisir le bon moyen de paiement

Septembre 2016

Le choix entre différentes solutions de paiement s'impose aux sites de vente en ligne. C'est à la fois pour le consommateur un gage de sérieux et un moyen efficace de les rassurer. D'où l'importance d'offrir un éventail de modes de paiement afin d'attirer de nouveaux clients et d'en fidéliser d'autres. Un acte stratégique quand on sait que le secteur des sites marchands devient de plus en plus concurrentiel.
[Mise à jour juin 2014] Le baromètre e-commerce de la Fevad indique des progressions toujours exponentielles du ecommerce, marqué cette année par un boom des ventes sur les places de marché et le m-commerce.


Des solutions en fonction des besoins de l'entreprise et de ses clients


Avant de proposer des moyens de paiement sur un site de vente en ligne, il est important de bien connaître les besoins de l'entreprise et les spécificités du marché. L'efficacité des modes de paiement dépend de plusieurs facteurs :
  • La stratégie de l'entreprise et ses besoins (enjeux commerciaux, nombre de ventes, zone de chalandise nationale, européenne ou internationale...)
  • Les caractéristiques des produits vendus (services, produits de luxe...)
  • Le prix du produit
  • Les clients et les marchés visés

La carte bancaire, le grand classique


C'est l'un des moyens les plus couramment utilisés. Via un réseau de paiement (Visa, MasterCard, American Express, JCD...), il suffit d'utiliser sa carte bancaire pour financer l'achat. Le client communique certaines données confidentielles comme le numéro à 16 chiffres, les 4 chiffres de la date de validité et les 3 derniers chiffres du pictogramme au verso de la carte. Afin d'éviter les fraudes et de rassurer l'acheteur, les boutiques en ligne utilisent par exemple le protocole SSL qui permet de crypter les messages transmis.

Les moyens de paiement facilitant l'achat


Les e-commerçants choisissent ce type de paiement s'ils souhaitent conquérir un marché, faciliter la transaction ou inciter des clients réticents à l'achat.
  • <bold>Le mode 3 fois sans frais. Cette solution de financement permet à un acheteur de payer en trois mensualités. Ce moyen est particulièrement adapté pour des petites dépenses ponctuelles (meubles, matériel informatique, vêtements, cadeaux...).
  • Le crédit en ligne. Il permet aussi d'étaler le paiement par mensualité. Intéressant pour les petits achats.
  • Le Paiement par chèque. Il arrive que des internautes soient réticents à l'idée de donner leur numéro de carte bancaire sur un site en ligne. Il peut être judicieux de leur proposer un paiement par chèque. Un inconvénient : ce mode implique un traitement manuel.
  • Paypal. Lors de l'achat, l'internaute paye par l'intermédiaire d'un compte de la société Paypal, qu'il approvisionne sur ordre de virement par e-mail. Mettre en place ce système est un bon moyen de rassurer les clients sur la sécurité de la vente. Ce service est payant. En fonction des offres que Paypal propose, 1.9% à 3.4% + 0.25 € sont prélevés sur chaque transaction.

Les moyens de fidélisation


Vous souhaitez fidéliser vos clients ? Plusieurs solutions s'offrent à vous.
  • Les cartes privatives. Elles donnent à l'acheteur une souplesse de paiement (paiement en plusieurs mensualités, report de 3 mois...) avec des avantages à la clé (accumulation de points, bon d'achats...).
  • Le système d'achat en un clic. Outil de fidélisation par excellence, il donne la possibilité d'acheter n'importe quel produit en un simple clic, après l'enregistrement de données lors d'une précédente commande.

Les moyens de paiement en Europe et à l'international


S'étendre à l'international demande plusieurs pré-requis. Faire traduire les pages relatives aux conditions générales de vente, à la sécurité, la livraison... Il faut aussi que les habitudes d'achats des consommateurs étrangers soient respectées. Par exemple, en Allemagne, les clients ont recourt fréquemment au mode de prélèvement électronique ELV, alors qu'en France, c'est la carte bancaire qui prédomine. De plus, les entreprises doivent faire attention aux différences de devises à l'échelle internationale, qui impliquent généralement des coûts supplémentaires.

Avec ou sans contrat de vente à distance (VAD) ?


Le paiement en ligne entre l'entreprise et le consommateur s'effectue avec ou sans contrat de vente à distance (VAD).
  • Si vous débutez votre activité, vous pouvez passer par des prestataires qui n'exigent pas la signature de ce contrat (Payline, Citelis, Casgtronics, ePay...). Dans ce cas, vous proposez des modes de paiement comme le virement bancaire, les chèques ou le virement en ligne. Cette formule est adaptée aux entreprises dont le volume de ventes n'est pas très important.


Par exemple, ComnPay est une solution de paiement du groupe Afone. Un pack tout en un qui vous permet de proposer un moyen de paiement sur votre site internet par carte bancaire sans passer par un contrat VAD avec une banque. Il est particulièrement adapté aux sites de vente à petits volumes et est compatible avec les plateformes ecommerce comme Prestashop ou Magento.
  • Si votre boutique en ligne se développe. Il serait intéressant de souscrire à un contrat monétique VAD avec votre banque. Cette procédure permet de mettre en place un mode de paiement par carte bancaire sur votre site.

Sécuriser les paiements


Lorsqu'on propose un moyen de paiement en ligne, il est important de sécuriser les deux parties de la vente (le vendeur et l'acheteur) et de les protéger contre la fraude. Plusieurs systèmes existent en la matière :
- 3D secure : c'est un système d'authentification par communication d'un mot de passe qui souvent est envoyé par sms sur un mobile que l'acheteur a communiqué. Il prend le nom de « verified by Visa » ou encore « MasterCard SecureCode »
- Le système FIA-net a les mêmes objectifs mais est beaucoup plus pénibles pour l'acheteur.

Le paiement par mobile


En 2013, 30% du trafic des sites ecommerce provenaient de device mobile dans le monde. D'après le baromètre fevad, « les ventes sur l'internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d'application et hors ventes sur les places de marchés) poursuivent leur développement avec +97% au 4èmetrimestre 2013 par rapport au 4ème trimestre 2012. En 2013, les sites du panel iCM ont réalisé 11% de leur chiffre d'affaires sur mobiles et tablettes (vs 5,5% en 2012). En 3 ans, leurs ventes sur mobiles et tablettes ont été multipliées par 5,5 ».

Pour permettre aux internautes de payer directement depuis leurs device mobiles, les solutions sont :
PayLib est la solution de paiement sans carte initiée par La Banque postale, BNP Paribas et la Société générale. Il peut s'utiliser sur device mobile mais aussi sur un ordinateur. Il n'est pas nécessaire de changer de banque pour pouvoir utiliser ce service en revanche, vous devez accepter les paiements par carte bancaire.

Les prestataires du paiement en ligne


Plusieurs entreprises proposent des moyens de paiements originaux et novateurs, intégrés à votre site en ligne.

Ogone
En conformité avec les standards de sécurité PC1-DSS, ce prestataire propose une large gamme de moyens de paiements pour toutes les boutiques en lignes : cartes privatives, virements sécurisés par I-phone, « prise d'empreinte » pour la carte bancaire...

Atos Worldline
Société spécialisée dans la gestion de la relation client sur Internet ainsi que dans le paiement sécurisé par téléphone via interface vocale.

Receive & Pay
Ce prestataire se positionne sur la sécurité du paiement, la vérification des commandes et la fidélisation des clients. Deux freins tenaces dans l'esprit de certains consommateurs.

Paybox et EMS card
Ces deux prestataires spécialisés dans les paiements du e-commerce et du traitement par carte à l'international coopèrent pour offrir des solutions lors des transactions effectuées hors de France.

Hi-Media
Hi-Media a lancé Hipay, un moyen de paiement électronique sécurisé qui propose notamment une gestion mutlicompte, le paiement par e-mail...

Limonetik
Prestataire spécialisé dans les paiements alternatifs (cartes-cadeaux, cartes de fidélité...).

En savoir plus:
Créer sa boutique en ligne
Les paiements en ligne
Multiplier les moyens de paiement: une question d'équilibre


Crédit photo : Fotolia.com - © Martin Fally

A voir également :

Ce document intitulé «  E-commmerce : choisir le bon moyen de paiement  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.