CommentCaMarche
Recherche
Posez votre question »

Fiche mémo ghost sous Linux

Mars 2015

Cette fiche-mémo est destinée aux utilisateurs avancés comme aide-mémoire pour ghoster des partitions sous Linux en ligne de commande (que ce soit des partitions Windows, Linux ou autres).

Usage typique: à partir d'un LiveCD.


Introduction


Dans les exemples suivants:
  • /dev/sda est le disque dur contenant les partitions à ghoster
  • /dev/sda1 est la partition Linux
  • /dev/sda2 est la partition Windows (ntfs)


Les commandes sont à exécuter en root.

Logiciels à utiliser pour ghoster


Mémo des logiciels à utiliser en fonction des types de partitions.
            ext2 ext3 ext4 fat ntfs autres 
dd           *    *    *    *   *     * 
partclone    *    *    *    *   *     *(1) 
partimage    *    *             *     *(2) 
ntfsclone                       *


(1) ext2/ext2/ext4/reiserfs/reiser4/xfs/fat/ntfs/hfsplus/ufs2/vmfs
(2) ext2/ext3/reiserfs/fat/hpfs/jfs/xfs. ext4 n'est pas supporté. Non recommandé pour ntfs (experimental), utilisez plutôt partclone ou ntfsclone.

Pour lister les partitions, utilisez fdisk -l, sfdisk -l ou gparted.

dd et ntfsclone sont fournis en standard sur le LiveCD Ubuntu. partimage est dans les dépôts officiel Ubuntu. partclone est à télécharger (.deb) sur sourceforge: http://sourceforge.net/projects/partclone/files/ (Site officiel: http://partclone.org )

Notes

  • dd sauvegarde tout. partclone,partimage,ntfsclone ne sauvegardent que les secteurs occupés.
  • Les partitions sauvegardées par dd sont montables pour en lire le contenu. Pas les autres.
  • La solution recommandée est partclone+gzip (rapide, prend moins de place, supporte tous les systèmes de fichiers). (Exemple: Partition 10 Go ext4 occupée à 4,1 Go. Backup: 1,7 Go. Temps de restauration: 7 min. 15).
  • Pour dd, avant de cloner, videz les secteurs libres (à faire dans la partition à sauvegarder, montée):
    • dd if=/dev/zero of=fichier_zero
    • sync
    • rm fichier_zero

MBR


Sauvegarde du MBR (logiciel amorce+table de partition):
dd if=/dev/sda of=mbr.bin bs=512 count=1
Restauration:
dd if=mbr.bin of=/dev/sda


Sauvegarde du logiciel amorce (sans la table de partition):
dd if=/dev/sda of=amorce.bin bs=446 count=1
Restauration:
dd if=amorce.bin of=/dev/sda


Sauvegarde de la table de partition (sans le logiciel amorce):
sfdisk -d /dev/sda > sda.sfdisk
Restauration:
sfdisk --force /dev/sda < sda.sfdisk

Partitions

dd


Systèmes de fichiers supportés: Tous.

Ghost d'une partition avec dd:
dd if=/dev/sda1 of=backup.dd
Restauration:
dd if=backup.dd of=/dev/sda1


Ghost d'une partition avec dd (compression rapide):
dd if=/dev/sda1 | gzip -c > backup.dd.gz
Restauration:
zcat backup.dd.gz | dd of=/dev/sda1


Ghost d'une partition avec dd (compression forte):
dd if=/dev/sda1 | lzma > backup.dd.lzma
Restauration:
lzma -d -c backup.dd.lzma | dd of=/dev/sda1

partclone


Systèmes de fichiers supportés: ext2/ext2/ext4/reiserfs/reiser4/xfs/fat/ntfs/hfsplus/ufs2/vmfs

Attention: Utiliser les partclones appropriés en fonction du système de fichiers: Taper partclone.[TAB] pour voir la liste des partclone disponibles: partclone.extfs pour ext2/3/4, partclone.fat, partclone.ntfs...

Ghost d'une partition avec partclone:
partclone.extfs -c -s /dev/sda1 -o backup.partclone.ext4
Restaurer une partition:
partclone.restore -s backup.partclone.ext4 -o /dev/sda1


Ghost d'une partition avec partclone + compression (Recommandé):
partclone.extfs -c -s /dev/sda1 | gzip -c > backup.partclone.ext4.gz
Restauration:
zcat backup.partclone.ext4.gz | partclone.restore -o /dev/sda1

partimage


Systèmes de fichiers supportés: ext2/ext3/reiserfs/fat/hpfs/jfs/xfs

Ghost d'une partition avec partimage:
partimage save /dev/sda1 backup.partimage
Restauration:
partimage restore /dev/sda1 backup.partimage

ntfsclone


Systèmes de fichiers supportés: ntfs

ntfsclone /dev/sda2 --save-image --output backup.ntfsclone
Restauration:
ntfsclone --restore-image backup.ntfsclone --overwrite /dev/sda2 

Sauvegarde par réseau

ssh


En supposant qu'un serveur ssh est disponible sur chaque machine:

Sauvegardes par réseau (ssh) (à taper sur la machine à backuper):
dd if=/dev/sda1 | gzip -c | ssh -c blowfish user@serveur "dd of=backup.dd.gz"
Restauration (à taper sur la machine serveur contenant le backup):
dd if=backup.dd.gz | ssh -c blowfish root@machinemorte "gzip -d -c | dd of=/dev/sda1"


(Il faudra installer un serveur ssh sur les machines ; c'est possible en LiveCD avec Ubuntu
soit en faisant un sudo apt-get install openssh-server soit en embarquant juste le .deb sur clé USB.)
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Fiche-memo-ghost-sous-linux.pdf

A voir également

Dans la même catégorie

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

Ayuda memoria para crear una imagen en Linux
Par Carlos-vialfa le 3 juillet 2010
Ficha memória ghost no Linux
Par ninha25 le 2 juillet 2010
Publié par sebsauvage.
Ce document intitulé «  Fiche mémo ghost sous Linux  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.