Mythe : le nombre de coeur multiplie la fréquence du processeur

Septembre 2016


Problème


J'ai un processeur double coeur à 2.3 GHz, le processeur ayant 2 coeurs, cela lui donne t-il une fréquence totale de 4.6 GHz ?

Réalité :



FAUX

Explications


Le nombre de coeurs et la fréquence d'un processeur sont indépendants.
Ainsi, un processeur double coeur à 2.3 GHz a une fréquence totale de 2.3 GHz.

2 facteurs essentiels déterminent la puissance d'un processeur :


-Le nombre de coeurs.
-La fréquence ( GHz ).

Un processeur est capable d'exécuter plusieurs tâches simultanément. Par exemple vous pouvez naviguer sur le web tout en écoutant de la musique sur votre ordinateur. Toutefois, pour parvenir à cet effet de "multitâche", le coeur d'un processeur alterne l'exécution de vos processus en leur accordant chacun à leur tour, des petits temps d'exécution de l'ordre de la milliseconde. Il le fait tellement vite que vous avez l'impression qu'il les exécute réellement en même temps.

Plus le coeur d'un processeur a une fréquence élevée, plus il est rapide. En revanche, plus vous avez de tâches à exécuter simultanément, moins votre coeur de processeur va avoir de temps pour exécuter chacune de vos tâches alternativement.

Cependant, avec plusieurs coeurs de processeurs, on peut réellement exécuter plusieurs choses en simultané. Votre navigateur web peut s'exécuter sur le premier coeur, et votre lecteur multimédia peut s'exécuter sur le deuxième coeur.
Et si vous avez 4 tâches, 2 peuvent s'alterner sur le premier coeur et 2 autres peuvent s'alterner sur le deuxième coeur.
Ainsi un double coeur ayant une fréquence plus basse qu'un seul coeur sera souvent plus efficace.

C'est pour cela que le nombre de coeur prend souvent l'avantage sur la fréquence.

Exemple :

Un double coeur à 2.6 GHz est bien plus puissant qu'un processeur 1 coeur à 3.0 GHz.


Note : la mémoire cache influe aussi quelque peu sur la puissance du processeur :

Elle permet de diminuer le temps d'accès (en lecture ou en écriture) d'un coeur de processeur à ses données.

On différencie :

- cache de premier niveau (L1)
- cache de second niveau (L2)
- cache de troisième niveau (L3)

Plus le niveau est bas, plus le temps d'accès est rapide mais plus la taille du cache est petite.
Le processeur tente toujours d'accéder en premier au cache L1 pour trouver une donnée. S'il ne la trouve pas il tente le cache L2, sinon le cache L3, et en dernier lieu il cherche dans la mémoire RAM.

Ainsi, plus ces caches sont grands, plus votre processeur sera performant car il fera moins d'accès à la mémoire RAM qui est plus lente que les caches.

Tous les processeurs ne sont pas équipés de cache L3. Ceux qui en bénéficient sont souvent plus puissants.

A voir également :

Ce document intitulé «  Mythe : le nombre de coeur multiplie la fréquence du processeur  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.