Choisir son offre télécom

Octobre 2016

Pas facile de choisir son offre télécom pour les pros ! Depuis l'arrivée des fournisseurs d'accès à l'Internet (FAI) sur le secteur des télécoms, les offres télécom à destination des pros se sont multipliées ! A tel point qu'il est parfois difficile pour les décideurs de savoir à quel saint se vouer ! PABX ou IPBX ? Offre quadriplay intégrant un forfait internet ? Mais les fournisseurs proposent aujourd'hui des offres intégrant des services de communication unifiés ! CommentCaMarche.net vous aide à vous y retrouver dans la jungle des offres télécoms !

PABX et IPBX, Kezako ?


Si vous avez déjà un standard dans votre entreprise, vous avez sans doute déjà entendu parler de PABX ou d'IPBX. Pourtant, un fossé sépare ces deux techniques, qui permettent toutes les deux de gérer les multiples postes en entreprise !

Le PABX


Brièvement appelé Autocommutateur téléphonique avant d'être rebaptisé PABX (Private Automatic Branch eXchange) peut faire figure de fossile comparé aujourd'hui à tous les services disponibles grâce à l'arrivée du haut-débit dans les entreprises ! Le PABX, c'est en fait le standard « à l'ancienne ». Le PABX utilise les lignes téléphoniques RTC sans passer par des serveurs ou par un protocole internet pour relier les postes téléphoniques et redistribuer les appels au sein de l'entreprise. Le PABX est hébergé dans l'entreprise. Aujourd'hui le PABX est délaissé au profit de l'IPBX.

Le Centrex et l'IPBX


L'arrivée de l'internet haut-débit dans les entreprises a permis le déploiement de l'IPBX dans les entreprises ! Désormais, les entreprises peuvent utiliser la Voix Sur IP pour réduire la facture de téléphone ! Les communications ne passent plus directement par la ligne de téléphone mais passent par le réseau internet. Résultat : le prix des communications baisse et les opérateurs sont en mesure de proposer des services unifiés à leurs clients. Autre nouveauté, avec l'IPBX : les entreprises peuvent faire héberger leur standard directement chez l'opérateur, comme le permet une solution Centrex.

Dimensionner son projet


Pourtant faire le choix à tout prix de l'IPBX n'est pas forcément le choix à retenir pour les entreprises ! Le choix d'une offre télécom, plutôt qu'une autre dépend des besoins précis de l'entreprise. Certains fournisseurs n'hésitent pas, par exemple, à proposer une phase de diagnostic aux leurs clients, afin de déterminer au mieux leurs besoins. C'est notamment le cas de Bouygues Télécom, comme nous le confirmait Luc Perraudin, directeur Ligne de Marché Fixe et Convergence chez Bouygues Télécom à l'occasion d'une interview qu'il nous avait accordé en juin 2009. « Nous procédons à un audit interne avant le déploiement de la solution. Ça nous permet de discuter avec l'entreprise de la meilleure solution à apporter. Le Pabx reste bien implanté dans certaines entreprises, les chefs d'entreprise ne sont pas toujours prêts à passer au Centrex », précisait-il.

Analyser l'existant


C'est la première étape avant de mettre en concurrence les offres et les besoins. Si l'entreprise compte déjà un PABX, pas sûr qu'elle veuille migrer vers une solution Centrex, qui pourra lui coûter quelques heures à quelques jours sans téléphone, le temps de déployer ce nouveau système.
C'est ce que nous avait confié Luc Perraudin, estimant lorsque nous lui avions demandé quels étaient les freins à l'adoption d'une solution Centrex, hébergée chez l'opérateur : « C'est justement la préexistence d'un Pabx dans l'entreprise. C'est une infrastructure lourde, et l'entreprise n'a pas forcément envie de tout changer. » D'autant qu'il n'est pas forcément nécessaire de tout migrer vers un Centrex pour profiter de la voix sur IP !

Etablir les besoins


Mais l'entreprise ne doit pas non plus à établir un véritable cahier des charges en listant tous ses besoins en matière de télécoms ! Et à l'heure d'internet, il n'est plus question de compter le nombre de téléphones nécessaires au bon fonctionnement de l'entreprise ! Ainsi, certains opérateurs proposent une intégration assez poussées de logiciels CRM ou une compatibilité avec des outils de travail collaboratif comme Sharepoint Server ! N'hésitez pas non plus à scrupuleusement éplucher votre facture de téléphone pour avoir une idée assez précise des communications que vous passez : uniquement en France, à l'international, vers les mobiles ?

La question de la maintenance de votre système est aussi à prendre en compte : si le Centrex évite l'intervention d'un prestataire externe et des coûts supplémentaires, il rattache aussi l'entreprise à l'opérateur qui lui fournit sa solution !

Les conditions d'une migration vers un IPBX doivent aussi être envisagées. « L'entreprise devra avoir l'ADSL avec un débit garanti. Certains opérateurs, peu scrupuleux, proposant la Voix sur IP oublient de les donner. Si le débit est trop faible, la qualité des communications est altérée ou elles peuvent tout simplement couper. Ensuite, il faut que son réseau, en interne soit bien dimensionné à l'intérieur de l'entreprise. Il ya des pré-requis technique : il faut minimum des câbles de catégorie 5, aux normes. Si le réseau n'est pas aux normes, il faut le reconstruire et la facture de la migration peut grimper de l'ordre de 30% à 40%. Ensuite, chaque poste étant raccordé à un switch, il faut que le poste qui va être raccordé au réseau dispose bien d'une prise POE (Ethernet), s'il n'y a nécessité d'être branché sur un poste informatique », nous expliquait Laurent Poirot, l'ancien responsable de la division PABX chez Panasonic, aujourd'hui chez Alcetis.

Quelles solutions ?

Centrex... ou pas ?


Le passage à la Voix sur IP est devenu un véritable leitmotiv pour les entreprises... et pour cause : par rapport aux lignes RTC, les solutions en IPBX permettraient d'économiser jusqu'à 30% à 40% sur chaque facture ! Mais le choix d'une solution en IPBX ou en Centrex peut s'avérer difficile. D'une manière générale, on peut estimer que le Centrex est particulièrement bien adapté aux entreprises comptant de nombreux postes téléphoniques, et qui n'ont pas d'installation PABX préalable. Les fournisseurs d'accès ont, de plus, simplifié la gestion des services, en mettant à disposition des utilisateurs des consoles de gestions qui permettent de gérer très simplement les appels (répondeurs par poste, transfert d'appels etc.)

Pour celles qui ont déjà un PABX, la migration vers un Centrex passe par l'utilisation d'une calculatrice ! L'entreprise doit alors compter avec les frais de maintenance de son matériel et des frais liés à une migration par rapport au retour sur investissement qui lui permettrait le Centrex !

Les offres Quadruple Play


Elles se démocratisent ! SFR vient juste d'annoncer une offre quadruple play à destination des pros et rejoint ainsi Bouygues Télécom sur ce terrain ! Le principe est assez simple : l'opérateur vous propose un accès internet, la téléphonie fixe (avec un standard) et mobile et une ligne de fax dans un seul et même forfait ! Si la solution est idéale pour les TPE et les PME de moins de 20 salariés, elle se révèle assez vite sous-dimensionnée pour les entreprises comptant plus de 20 salariés. En outre, ces offres se révèlent finalement assez limitées en terme de convergence, notamment lorsqu'il s'agit d'y intégrer des logiciels métiers. La force de ses offres ? Leurs prix ! Comptez environ 60€ par mois pour profiter de l'intégralité des services.

L'avis de l'expert : Pierre-Yves Rallet, SFR Business Team


Pilier du secteur Télécom, SFR vient de lancer une offre quadruple-play à destination des pros. Pierre-Yves Rallet, directeur marketing de SFR Business Team, nous donne les clés pour bien choisir son offre télécom.

CCM - SFR Business Team vient de lancer son offre quadruple-play à destination des pros. Qu'est ce qu'on retrouve dans cette offre ?

PYR - SFR vient de lancer une offre tout-en-un destinée aux entreprises de 3 à 19 salariés, des structures qui n'ont pas forcément le temps d'aller voir tous les fournisseurs et de comparer toutes les offres. L'offre quadruple-play va couvrir les besoins de l'entreprise au quotidien, c'est-à-dire un accès internet, un standard téléphonique avec accueil téléphonique, la téléphonie sur IP avec des forfaits illimités mais aussi un service de téléphonie mobile, avec des communications illimitées. Enfin, au travers des offres quadruple-play on va pouvoir proposer une convergence fixe-mobile, en partageant le même message d'accueil, que vos correspondants vous appellent sur votre fixe ou votre mobile.

CCM - L'offre télécom à destination des pros est foisonnante. Comment faire son choix ?

PYR - Il faut déjà définir ses besoins. Par exemple, on s'est aperçu chez SFR que certaines entreprises, d'une à 3 personnes, n'avaient pas forcément besoin de fonctionnalités très poussées. Une offre grand-public peut couvrir leurs besoins, le seul problème, c'est que la garantie de service proposée n'est pas forcément suffisante. Si vous êtes médecin ou avocat, vous supporterez mal de rester 3 jours sans internet ou sans téléphone. Nous, nous avons lancé un Pack Entrepreneur qui va couvrir les besoins basiques des entreprises mais avec un niveau de garantie plus élevé et un accès simplifié au service client.
C'est vrai que l'offre est aujourd'hui très large, mais je crois que les entreprises doivent avant tout bien regarder les garanties de service et de fiabilité de l'opérateur.

CCM - Quid de l'accompagnement des entreprises dans la migration vers un quadruple-play ?
PYR - Historiquement, SFR a toujours fait le choix d'accompagner les TPE/PME. C'est pour cela que nous passons par des canaux de ventes indirects, en nous appuyant sur un réseau de revendeurs, qui vont accompagner les entreprises dans la prise en main du service et leur donner des conseils.

CCM - Quelles solutions existent pour les entreprises en zone blanche ADSL ?
PYR - Pour l'instant, on regarde ce qui peut se faire, on cherche des solutions. On peut proposer des solutions 100% mobile avec des fonctions PABX sur mobiles qui intègrent des fonctions d'accueil et de renvois vers d'autres postes.
En ce qui concerne, l'accès internet, on peut aussi se tourner vers des solutions par satellite, SFR vient d'ailleurs de conclure un partenariat avec Eutelsat, pour pouvoir fournir l'Internet dans le peu de zones qui ne sont pas encore raccordées à l'ADSL.

En savoir plus


Bien choisir son service de téléphonie sur IP
Les standards téléphoniques
Silvère Baudouin : « La voix sur IP permet de réelles plus values en terme de convergence numérique »

Photos : SFR Business Team

A voir également :

Ce document intitulé «  Choisir son offre télécom  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.