Noël chez les e-commerçants:tous les indicateurs sont au vert(2)

Septembre 2016

Si les sites d’e-commerce connaissent des pics d’audience lors des périodes de Noël, c’est aussi que les consommateurs sont constamment à la recherche de bonnes affaires. Et à ce petit jeu là, les fins-connaisseurs savent bien qu’on fait les meilleures affaires… le lendemain de Noël ! Avec le développement de site mettant en relation des particuliers entre eux, c’est un véritable écosystème du e-commerce qui s’est installé ces dernières années.

Lire la première partie du dossier



Un nouvel écosystème du e-commerce


Le coup est presque toujours parfait, pour ceux que le Père Noël a déçus. Lorsqu’un cadeau de Noël ne plaît pas, il suffit d’afficher un sourire de circonstance devant la personne qui vous l’a offerte, puis, une fois rentré chez vous, de vous précipiter sur eBay, PriceMinister ou Leboncoin.fr. Une véritable mine pour les consommateurs qui sont à la recherche de bonnes affaires : au lendemain de Noël, les produits d’occasion-neufs sont monnaies courantes sur la toile, et viennent grossir le nombre d’annonces sur les sites de commerce entre particuliers. Autrefois cachée, la revente des cadeaux est de plus en plus assumée par les consommateurs qui y voient l’occasion de récupérer de l’argent sur quelque chose qui ne leur plaît pas et de le réinvestir dans un produit qui leur plaît mieux.

La revente de cadeaux entre dans les mœurs


Une étude menée par le site PriceMinister.com, indique ainsi que près de 43% des personnes interrogées se déclarent prêtes à revendre leurs cadeaux sur le net : et à ce petit jeu, les femmes semblent plus enclines (44%) que les hommes (41%) à franchir le pas. Globalement, la revente de cadeaux de Noël semble être l’apanage des 25-44 ans, à qui ça ne pose pas vraiment de problème de vendre les cadeaux qu’on leur a offerts. Parmi les cadeaux peu difficiles à revendre sur le net, on retrouve aussi ceux des ex-petit(e)s ami(e)s pour 66% des personnes interrogées et ceux de la belle-famille pour 33% d’entre eux... Voilà qui devrait faire jaser dans les chaumières ! En revanche, plus de 90% des sondés se refusent à revendre les cadeaux offerts par leur conjoint.
Il faut dire qu’en temps de crise, les temps sont durs et la mode est à l’économie ! Les revendeurs du lendemain de Noël, qui n’ont pas reçu le cadeau escompté sous le sapin, comptent bien récupérer de quoi s’acheter le cadeau de leur rêve. Autre raison mis en avant par les personnes qui revendent leurs cadeaux, c’est l’écologie ! Au lieu d’entasser des cadeaux dans le grenier, la revente permettrait d’éviter le gaspillage !
Alors la revente, inscrite dans le Grenelle de l’environnement ?

A lire également


Les e-commerçants doivent-ils avoir peur du C to C ?
Delphine Rieutord, eBay : « A travers des systèmes comme les boutiques eBay, le site marchand peut devenir superflu »

A voir également :

Ce document intitulé «  Noël chez les e-commerçants:tous les indicateurs sont au vert(2)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.