Noël chez les e-commerçants : tous les indicateurs sont au vert

Septembre 2016

C’est sans doute la plus grosse période de l’année chez les e-commerçants, qui pour certains d’entre eux peuvent réaliser un tiers de leur chiffre d’affaires, sur un mois. Autant dire que dans une année 2009 bien morose, marquée par les crises financières et économiques, les e-commerçants attendaient Noël au tournant. A moins d’une semaine du réveillon, tous les clignotants semblaient être au vert pour les e-commerçants.


Les clients au rendez-vous


Les progressions sont impressionnantes. Plus d’un mois avant Noël, les statistiques des sites des plus gros e-commerçants s’affolaient déjà. Au mois de novembre, le site Priceminister enregistrait une hausse des ses visites de plus de 188%. Loin derrière ce train d’enfer, Amazon et Cdiscount.com annonçaient, eux, des visites en hausse de 40% chacun, par rapport aux moyennes de septembre et d’octobre. Globalement, les sites de e-commerce enregistraient des augmentations de visites de 39% en moyenne lors du mois de novembre.
Autant dire qu’au terme d’une année 2009 difficile pour le pouvoir d’achat, les statistiques sont plutôt rassurantes pour les e-marchands. Mieux même, au mois de novembre, selon une étude de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance) et de Médiamétrie/NetRatings, les internautes ont été plus nombreux à déclarer vouloir faire leurs achats de Noël en ligne plutôt qu’en magasin. Alors qu’en 2008, ils étaient 68% à déclarer vouloir faire leurs achats de Noël en ligne, ils sont 70% cette année.

Des dépenses identiques ou supérieures


Cette même enquête révèle que 77% des acheteurs comptent dépenser autant d’argent, voire plus pour l’achat de leurs cadeaux de Noël. Un véritable pied de nez aux mauvaises langues qui prédisaient de mauvais chiffres, liés à une conjoncture économique difficile. Au total, 71% des internautes dépenseront entre 100€ et 500€ chez les e-commerçants pour Noël. La Fevad prévoit même que le volume d’affaires chez les e-commerçants franchirait la barre des 5 milliards d’euros pour la période de novembre à décembre, soit un bond de 25% par rapport à l’an dernier où les achats de Noël en ligne ont généré 4,3 milliards d’euros.
Des chiffres records qui s’expliquent par la bonne image et les prix moins élevés que proposent les e-commerçants. Pour plus de 66% des internautes, le prix est la première motivation pour acheter en ligne. L’aspect pratique n’est pas non plus à négliger puisque 65% d’entre eux estiment plus simple de commander en ligne et de se faire livrer chez soi ou dans un point-relais.
Cette même enquête mettait en avant la confiance dont les e-commerçants jouissent : selon la Fevad, 98% des acheteurs se déclaraient satisfaits de leurs achats en ligne.

Autant dire que pour la majorité des 60 000 e-commerçants français, Noël devrait se présenter sous les meilleurs auspices !

Lire la suite du dossier

A voir également :

Ce document intitulé «  Noël chez les e-commerçants : tous les indicateurs sont au vert  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.