Sécurité des smartphones: bientôt de la friture sur les ondes(2)

Septembre 2016

Savez-vous à quels risques vous êtes exposés ? Différents types de menaces guettent les OS, vous ne serez pas mangé à la même sauce selon que vous soyez propriétaire d'un Blackberry ou d'un Windows Phone...





Quels risques pour votre smartphone ?


Les risques ne sont pas toujours les mêmes, selon le système d’exploitation qui équipe votre mobile. Les OS qui équipent le plus de mobiles sont pour le moment plus exposés que les autres. Petit tour d’horizon des principaux risques qui guettent votre mobile.

Chez les pros, le Blackberry en ligne de mire


Alors que c’est l’un des smartphones les plus utilisé en entreprise, le Blackberry, équipé d’un OS Rim est relativement peu vulnérable aux attaques massives. Il est par contre beaucoup plus sensible à des attaques ciblées, comme l’installation de logiciels d’espionnage commercial. Des attaques par des chevaux de Troie ont aussi été recensées.

Symbian, l’un des OS les plus utilisés


Leader dans l’équipement des smartphones, Symbian constitue une cible de choix pour les virus, vers et autres malwares. Ce serait même l’un des OS mobiles les plus attaqués. Attention aussi aux logiciels espions commerciaux, qui font peu à peu leur apparition sur cet OS en présentant une signature officielle ! Bref prudence, heureux possesseurs d’un OS Symbian, le danger vous guette !

Windows Mobile, le digne héritier de Windows


C’est à lui que revient la palme de l’OS le moins sécurisé. Vers, virus et malwares arrivent à entrer dans les arcanes du système sans trop de difficultés. La conception même de l’OS est un véritable hôte pour les programmes malveillants : un programme peut s’auto exécuter via un périphérique du téléphone, la séparation des privilèges est inexistante et la faiblesse des possibilités de synchronisation en font l’un des plus mauvais OS en terme de sécurité. La nouvelle mouture de Windows Mobile pourra-t-elle corriger cette image désastreuse ? On le souhaite vivement aux utilisateurs.

L’avis du pro : 3 questions à Romain Raboin, du pôle d’Audit Atlab


Pour CommentCaMarche, Romain Raboin dresse un rapide état des lieux des menaces susceptibles d’infecter les smartphones.

CCM – Quelles sont les principales menaces actuellement ?

RR – La principale menace à mon avis est le vol d'informations personnelles. E-mails, SMS, carnet d'adresse, tous les moyens sont bons pour infecter un smartphone. Ca l'a toujours été ce n'est pas forcement une menace actuelle qui vient d'apparaitre. Les menaces comme le dernier virus apparu sur l'iPhone n'est pas une vraie menace, car il n'y a pas eu de conséquences pour les utilisateurs.

CCM – Tous les OS sont-ils concernés ?
RR – Oui, mais plus ou moins suivant les conditions. Par exemple un iPhone jailbreaké est beaucoup plus sensible qu'un iPhone d'origine. Il existe aussi des logiciels commerciaux pour l'espionnage qui fonctionnent pour Symbian, iPhone, Windows mobile et Blackberry, et que l’on peut trouver très facilement en ligne.

CCM – Quels partis tirent les hackers de ces attaques ?


RR – Les personnes qui exploitent des téléphones dans un but malveillant le font principalement pour du vol d'information, pour de l'espionnage industriel par exemple. Les personnes qui le font dans le cadre de recherche publique le font pour diverses motivations : améliorer la sécurité des terminaux ou travailler sur un sujet de recherche d'actualité par exemple.

En savoir plus
Lire la première partie du dossier
Lire l’article de Romain Raboin sur la sécurité des smartphones

A voir également :

Ce document intitulé «  Sécurité des smartphones: bientôt de la friture sur les ondes(2)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.