SystemRescueCD - Utilitaire de dépannage complet

Septembre 2016


SystemRescueCd est un système Linux complet, utilisable sous forme d'un CD-ROM bootable, un "Live CD". Il ne s'agit pas simplement d'une alternative aux systèmes existants, car le but du projet est de répondre à une attente qui n'était pas satisfaite.
Ce CD-Rom de taille réduite (autour de 370 Mo) offre la possibilité d'effectuer facilement des tâches d'administration sur une machine. Les outils systèmes les plus importants sont disponibles. Il est possible de partitionner le disque avec l'outil graphique GParted (clone libre de Partition-Magic), de sauvegarder ses données ou son système, de remettre en place la machine après un plantage, de réactiver le gestionnaire d'amorçage.

Source et site de l'éditeur ---> http://www.sysresccd.org/Page_Principale

Note : Encore incomplet


Téléchargement, préparation et démarrage du CD

  • Téléchargez l'image du CD au format ISO ici.
  • Téléchargez ensuite Active ISO Burner portable, au format ZIP, ici. Pourquoi ce logiciel ? Car il est extrêmement simple et la version portable évite donc d'avoir à l'installer.
  • Ouvrez Active ISO Burner après l'avoir dézippé et allez chercher l'image de System Rescue CD.
  • Cliquez ensuite sur Burn pour graver le fichier.
  • Démarrez votre ordinateur en bootant sur le CD précédemment créé.
  • Voici ce que vous devriez obtenir :
  • Si votre clavier est en Azerty, il vous faudra changer la configuration, pour cela, tapez rescuecd setkmap=fr, ce que vous devrez taper de la manière suivante rescuecd setk,mqp=fr. Si vous avez au moins 1Go de RAM, vous avez même la possibilité de charger le CD dans celle-ci en ajoutant docache à la fin de la commande, ce qui permettra de libérer le lecteur si vous avez besoin de graver des fichiers, par exemple. (en dessous de cette capacité, cela risque de ralentir la navigation, mais vous pouvez toujours tester)
  • Attendez ensuite qu'il vous passe la main (moyenne de 1 à 2 minutes).

Les outils non graphiques

Memtest


Tapez la commande suivante : memtest

Le résultat est affiché en bas de l'écran :

FDisk pour manipuler les fichiers d'un disque

Identification du matériel


Tapez la commande : fdisk -l
Vous obtiendrez la liste des supports actuellement branchés à votre PC.
Un exemple, un disque dur d'une seule partition (sda1) + une clé USB (sdb1)

Vous pouvez facilement repérer à quel matériel correspond chaque appellation du type sda1, sda2, sdb1... en fonction de la taille de celui-ci.

Le matériel est annoté de la manière suivante
:
sdxy
x : correspond au numéro du disque, a pour le disque 1, b pour le disque 2, c pour le disque 3,...
y : numéro de la partition de celui-ci

Montage d'une partition, clé, etc.


Pour accéder à votre matériel, il va falloir monter la partition.
Certains dossiers de montage sont déjà créés, voici trois exemples :
CD-ROM, Floppy, Windows

Mais vous pouvez tout aussi bien en créer d'autres si ça vous plaît, faites comme ceci pour en créer un :
mount /dev/sdxy /mnt/nom_du_dossier

Exemple : mount /dev/sdb1 /mnt/usb

Attention, dans le cas d'une partition en NTFS, si vous souhaitez écrire dessus, vous devrez remplacer mount par ntfs-3g

Accéder à une partition d'un disque monté


Une fois que vous avez monté les disques nécessaires à vos opérations, vous pouvez y accéder de la manière suivante :
cd /mnt/nom_du_dossier_de_montage

Exemple : cd /mnt/usb

Liste des commandes


Vous trouverez une liste des commandes essentielles ici.

Redémarrer


Tapez tout simplement : reboot

Les outils graphiques

Accéder à ses différents supports et transférer des fichiers ou dossiers

  • Tapez la commande suivante pour accéder au mode graphique : startx

Voilà ce que vous allez obtenir :


Différents outils sont maintenant à votre disposition : GParted (gestionnaire de disque), Firefox (navigateur), Editor (éditeur de texte), xfburn (logiciel de gravure), et bien d'autres encore...

Son disque dur


Ouvrez la console et effectuez la commande suivante :
ntfs-3g /dev/sdxy /mnt/windows
x : correspond au numéro du disque dur, a pour le disque 1, b pour le disque 2, c pour le disque 3,...
y : numéro de la partition du disque à explorer par la suite

Voici un exemple ---> ntfs-3g /dev/sda1 /mnt/windows = disque dur 1 > partition 1

Ouvrez ensuite emelfm, le gestionnaire de fichiers qui va vous permettre d'accéder à la partition précédemment montée.
L'arborescence est la suivante : /mnt/windows/

Sa clé USB


Ouvrez la console et effectuez la commande suivante :
mount /dev/sdxy /mnt/floppy (toujours de la même manière que pour le disque dur)

Voici un exemple ---> mount /dev/sdb1 /mnt/floppy

Ouvrez ensuite emelfm, le gestionnaire de fichier qui va vous permettre d'accéder à la partition précédemment montée.
L'arborescence est la suivante : /mnt/floppy/

Copier des fichiers ou répertoires

  • Sélectionnez le fichier ou dossier à copier
  • Cliquez sur le bouton au milieu représentant deux feuilles de papier pour que le fichier soit copié automatiquement dans l'autre dossier ouvert

Gparted


Cliquez sur le symbole de GParted dans la barre des tâches, à l'image d'un disque dur.
Voir cette astuce pour son utilisation.

Editor


Editor est un éditeur de texte, semblable à Notepad.
Il peut être utile dans le cas où vous auriez à recréer le fichier Boot.ini par exemple.

A voir également :

Ce document intitulé «  SystemRescueCD - Utilitaire de dépannage complet  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.