Posez votre question »

Introduction à Urban Terror

Septembre 2015




Introduction


Urban Terror est un FPS (First Person Shooter) gratuit en ligne, qui fonctionne sous Windows, Linux et Macintosh. Il est totalement gratuit, sans spyware et ne nécessite pas de s'enregistrer: Téléchargez, installez et jouez immédiatement. On trouve facilement plus d'un millier de serveurs en permanence sur internet.
Le terrain de jeu est généralement urbain et les armes réalistes, mais les mouvements ne le sont pas (super-saut, glissades, etc.)
On pourrait définir Urban Terror comme un CounterStrike avec des déplacements à la Matrix.

L'action est rapide et violente.





Voir aussi: Des vidéos du jeu.

Installation


Sous Ubuntu 9.04 (Jaunty) et 9.10 (Karmic)


Il existe un dépôt pour Urban Terror chez getdeb.net :
wget -O- http://archive.getdeb.net/getdeb-archive.key | sudo apt-key add -                               
sudo bash -c 'echo "deb http://archive.getdeb.net/ubuntu jaunty-getdeb games" > /etc/apt/sources.list.d/getdeb.list'                               
sudo apt-get update                               
sudo apt-get install urbanterror


Pour Karmic Koala (9.10), remplacez jaunty par karmic dans les lignes ci-dessus.

Note: Bug de coupure du son: Si vous êtes sous Ubuntu (ou autres dérivées de Debian) et que le son coupe sans explication pendant le jeu, dé-installez le paquet libsdl1.2debian-alsa et installez le paquet libsdl1.2debian-pulseaudio (Il s'agit d'un bug dans le paquet libsdl1.2debian-alsa qui affecte plusieurs jeux, dont Urban Terror et Tremulous.)

Vitalité et dommages


Dans Urban Terror, les dégâts sont différents selon où vous êtes touché(e). Si vous êtes touché au bras, vous aurez plus de mal à viser juste. Aux jambes, vous marcherez et courrez moins vite. Au torse, vous vous essoufflerez plus vite en courant.

Dès que vous êtes blessé, il est important de se soigner vite, sinon vous perdez du sang et votre vitalité continuera à diminuer.


Une fois soigné, vous ne saignez plus mais bien sûr votre vitalité n'est plus au maximum et vous succomberez plus facilement aux blessures suivantes.

Le seul moyen de regagner de la vitalité est de se faire soigner par un coéquipier (jusqu'à 40%, et jusqu'à 80% s'il possède un médikit).

Vous équiper


Avant de commencer un match, vous pourrez choisir vos armes et votre équipement.
Vous avez le choix des armes automatiques ou semi-automatiques (mitrailleuses, fusil à lunette...), des armes de poings (pistolets), des médikits (pour vous soigner), silencieux, viseur laser, lunette tactiques, grenades explosives ou fumigènes, casque, gilet...

Attention: Plus vous êtes chargé(e), moins vite vous vous déplacerez.

Déplacements et endurance (stamina)


En plus des déplacement normaux (avancer, reculer, vers la gauche, vers la droite), vous avez 3 vitesses de déplacement: marcher, courir et sprinter.

Dans UT, personne ne marche. D'ailleurs en principe UT est configuré pour courir dès que vous pressez sur la touche "avancer" (Si ce n'est pas le cas, modifiez cela dans la configuration). Vous pouvez courir aussi longtemps que vous voulez sans être essoufflé.

Sprinter est plus rapide, mais c'est limité: Vous ne pouvez sprinter que tant que vous avez encore de l'endurance ("stamina"). L'endurance est affichée dans votre barre de santé. Et bien sûr moins vous avez de santé, moins vous pouvez accumuler d'endurance, et donc moins longtemps vous pouvez sprinter.
Si vous n'en avez plus, il faut attendre qu'elle se recharge (c'est à dire que vous repreniez votre souffle).


(Il arrive que la couleur de la barre de stamina ne soit pas toujours la même, mais le principe de fonctionnement reste identique.)

Pour sprinter, appuyez sur la touche "sprint" (que vous avez définie dans la configuration) en même temps que vous appuyez sur "avancer".

Les modes de jeu


Il existe différents modes de jeu.
  • Free for all (FFA): C'est chacun pour soi. Celui qui dégomme le plus d'adversaires gagne. Ce mode est recommandé pour les débutants car il permet de maitriser les fonctions de base (déplacement, combat).


Mais tout l'intérêt des FPS en ligne, c'est le travail d'équipe. C'est pour cela qu'il existe des modes de jeu plus intéressants:
  • Team Deathmatch (TDM): Comme Free for all, mais en équipe. Deux équipes, et chaque équipe doit essayer de tuer un maximum d'ennemis de l'équipe adverse. Vous marquez pour votre équipe. L'équipe qui gagne est celle qui a fait le plus de victimes. Il est important de faire équipe pour progresser sur le terrain, de se couvrir, etc.
  • Capture the flag (CTF): Chaque équipe possède un drapeau qu'elle doit protéger contre les voleurs. Vous devez aller voler le drapeau de l'équipe adverse et le ramener jusqu'à votre base. Vous pouvez choisir ainsi de défendre le drapeau, ou d'aller le chercher chez l'ennemi. L'équipe qui a capturé le plus de drapeau gagne.
  • Team Survivor (TS): Comme Team Deathmatch, mais jusqu'à élimination totale de l'équipe adverse (quand un joueur meurt, il ne ré-entre dans le jeu que quand l'une des équipes est totalement éliminée). Les joueurs tués passent automatiquement en mode spectateur, ce qui permet de voir comment jouent les meilleurs joueurs.
  • Follow The Leader (FTL): Au début du match, un de votre équipe est élu "leader". Vous devez l'aider à rester en vie et lui permettre d'aller toucher le drapeau adverse.
  • Capture & Hold (C&H): Chaque équipe doit capturer des positions stratégiques et les tenir. Une position capturée passe dans votre couleur. Si vous la tenez pendant une minute, vous marquez un point. L'équipe qui marque le plus de points gagne.
  • Bomb/Defuse (Bomb): L'équipe rouge tente de placer une bombe à des endroits stratégiques. L'équipe bleu doit l'en empêcher, ou désamorcer les bombes.


Les modes FFA, TDM sont les plus courants. CTF et Bomb un peu moins. On rencontre rarement des serveurs dans les autres modes.

Démarrer le jeu


Lancez Urban Terror, et cliquez sur "Play online".

Ensuite, choisissez comme Source: "Internet", et cliquez pour choisir le type de jeu que vous voulez (Free for all, Team Deathmatch...).
Cliquez ensuite sur "Get new list" et attendez qu'il finisse de récupérer la liste des serveurs.


Il vous suffit de choisir un serveur. Préférez ceux qui ont un ping assez bas. Vous arrivez ensuite dans la partie:



Il est préférable de choisir "Auto-join" afin de mieux équilibrer les équipes.

Liste de serveurs sans lancer Urban Terror


Notez que vous pouvez également consulter la liste des serveurs sur Internet (ou ) sans lancer Urban Terror, simplement avec votre navigateur.

Pour vous connecter à un serveur, lancez Urban Terror, pressez MAJ+ECHAPP pour afficher la console, puis:
/connect adresseip:port

Téléchargement automatique


Astuce: Activez l'option de téléchargement automatique. Ainsi, si vous voulez jouer sur un serveur dont vous n'avez pas la carte, elle sera téléchargée: Si vous voyez l'écran suivant, pressez juste ENTREE pour lancer le téléchargement de la carte.


La carte sera téléchargée et le jeu commencera juste après.

Pour activer le téléchargement automatique, allez dans la configuration (depuis le menu principal: Setup > Game options > General settings > Auto Download : Enabled.


Quelques conseils


(Ce que j'aurais aimé qu'on me dise quand j'ai débuté dans Urban Terror :-)
(Note de sebsauvage: Je suis moi-même débutant, alors n'hésitez pas à donner des conseils supplémentaires).
  • Ne vous découragez pas: Au début, vous allez mourir souvent. Très souvent. Parfois très vite (moins de 30 secondes). Vous mourrez des dizaines de fois par match. Ne vous découragez pas, cela fait partie du jeu.
  • Bougez tout le temps. Immobile, vous êtes une cible facile. Même les snipers ne peuvent pas rester en place comme dans les autres FPS: L'oeil rivée à lunette, on prend vite une balle dans la nuque.
  • Si on vous tire dessus, n'essayez pas de fuir ou vous planquer: Tirez pour riposter.
  • Ne restez pas à découvert: Planquez-vous. Derrière un mur, une caisse. Si vous restez à découvert, êtes une cible facile. Si vous devez traverser une zone à découvert, faite-le en sprintant et en ayant des mouvements difficiles à prévoir (saut, glissade...)
  • Quand vous progressez, regardez bien autour de vous, surveillez les angles, faites attention aux coins de mur, aux fenêtres.
  • Soyez imprévisible: Ne foncez pas bêtement sur l'adversaire comme un rambo. Si vous avez raté votre adversaire, contournez-le pour l'attaquer sur le flanc ou par derrière, montez sur un bâtiment et postez-vous en hauteur pour l'attaquer de dessus, lancez une attaque de là où il ne s'attend pas. Ne prenez pas toujours les mêmes chemins, ne vous postez pas toujours au même endroit. L'effet de surprise est un atout majeur dans un combat.
  • Quand vous êtes en combat rapproché, face à un ennemi, essayez le plus possible de le garder dans votre champ de vision. On a vite fait de perde un ennemi de vue, d'autant plus que certains bons joueurs savent sauter pour se retrouver derrière vous.
  • N'oubliez pas de vous soigner immédiatement quand vous êtes blessé (avant de recharger votre arme). Sinon vous allez perdre du sang.
  • Utilisez un casque et gilet pare-balle au début. Tant que vous ne savez pas bien vous déplacer (circle-jumping, etc.) ils apporteront un peu de protection. Quand vous saurez bien vous déplacer, enlevez-les (surtout le gilet) car ils vous ralentissent et réduisent votre habilité à sauter et vous essoufflent plus vite.
  • Utilisez un silencieux au début. Ce n'est pas seulement pour le bruit: Sans silencieux, une grosse flamme sort de la bouche du canon, ce qui vous rend très facilement repérable dès que vous tirez (surtout sur les cartes de nuit). Le silencieux n'est pas très lourd et ne vous ralentira pas. Il réduit aussi le recule de l'arme (meilleure précision sur les tirs en rafale) mais réduit la puissance d'impact. Si vous ne visez pas bien, au début, le silencieux vous donnera parfois quelques fractions de secondes en plus pour tirer sur l'ennemi avant qu'il vous repère. Il est aussi très utile pour les maps de nuit.

Sans silencieux, la flamme en sortie du canon est très visible:
  • Écoutez: Avec un casque stéréo, vous pouvez entendre les bruits de pas, les cliquetis d'armes qu'on recharge, les joueurs essoufflés ou encore les portes automatiques qui s'ouvrent et se ferment. On entend également la différence si un joueur marche sur du béton, du bois, dans l'herbe, s'il est dans l'eau... Cela peut vous renseigner sur la proximité d'un ennemi et sur sa localisation. Comparez avec la mini-carte pour savoir si c'est un ami ou un ennemi (la minicarte n'affiche que les coéquipiers). Certains niveaux ont même des particularités qui peuvent vous aider (Dans Elgin, on entend un chien aboyer quand on passe devant certaines portes).
  • Apprenez les déplacements spéciaux: Que ce soit le circle-jump (saut répétés avec rotation), saut contre les murs, glissades... ils vous donneront un avantage certain au combat. Vous verrez d'ailleurs beaucoup de joueurs le faire: Ils ne trichent pas et vous aussi vous pouvez le faire (avec un certain entraînement). (Voir ces sites: lien1 lien2 lien3 lien4). Vous pouvez vous entraîner sur les serveurs de jump (sur des maps pas trop compliquées comme HappyJumpingTutorial, Yamakazi).
  • Dans Urban Terror, les dégâts sont différents selon les parties du corps que vous touchez. Visez la tête ! Visez la tête ! . (PS: Visez aussi le torse: Non seulement c'est une cible plus large, mais avec le recule de l'arme, on finit souvent par toucher la tête.)
  • On est plus fort en équipe: Essayez de faire équipe, vous serez plus fort contre l'ennemi. C'est tout l'intérêt des FPS en ligne. Surtout dans les modes Team Deathmath et Capture the flag.
    • Déplacez-vous en groupe.
    • Couvrez vos coéquipiers, par exemple quand ils traversent une zone à découvert. Couvrez les flancs ou l'arrière quand vous avancez en groupe.
    • Ne bloquez pas le passage: Cela pourrait empêcher vos coéquipiers de se mettre à l'abri des balles.
    • etc.
  • Soignez vos coéquipiers quand vous le pouvez (touche de soin quand vous êtes prêts d'un coéquipier).
  • Attention à ne pas tirer sur vos coéquipiers, c'est très vite fait quand on avance en groupe.
  • Chacun est différent. N'hésitez pas à essayer les différentes armes pour trouver celle qui vous est la plus adaptée.
  • Lâchez votre gâchette. Plus longtemps vous la gardez enfoncée, plus vous perdez en précision. Vous rateriez une vache dans un couloir. De courtes rafales sont souvent plus efficaces que vider complètement son chargeur. La perte de précision se voit avec le viseur (la croix) qui devient plus grand. D'ailleurs certaines armes ont plusieurs mode (coup par coup, rafale, automatique...).
    • Si l'ennemi est loin, pour ne pas perdre en précision de tir, essayez de tirer des rafales de 3 balles, puis de faire une courte pause avant de recommencer à tirer.
    • Si l'ennemi est près de vous, n'hésitez pas à faire plein feu et vider votre chargeur dessus.
  • Dans le feu de l'action, si votre chargeur est vide et l'ennemi encore devant vous, n'essayez pas de recharger: Changez d'arme (par exemple votre arme de poing). C'est beaucoup plus rapide de changer d'arme que de recharger.
  • Comme on dit à l'armée: Qui tient les hauts, tient les bas. Cela veut juste dire qu'être sur une position élevée vous donne un avantage tactique certain. Quand c'est possible, postez-vous sur les toits, par exemple.
  • Activez les hitsounds: Cela fera un petit "ting!" quand vos balles touchent l'ennemi. Cela vous aidera à ajuster votre tir. (Setup > Game options > Bullet impact settings > Hitsounds: Yes). Autre avantage: Si un ennemi lance une grenade fumigène, si vous tirez dans la fumée au hasard vous pouvez savoir si vous touchez l'ennemi (avec le ting!), et donc le localiser ;)

  • Sur les serveurs publiques, utiliser "Auto-join" au lieu de choisir vous-même votre équipe (rouges ou bleus). C'est plus correct.
  • Soyez poli et respectueux envers les autres joueurs (Sinon vous risquez de vous faire éjecter du serveur, parfois pour longtemps.)
  • Restez cool. C'est juste un jeu. Vous êtes là pour vous amuser. Si on vous tire dessus de manière violente, c'est pas méchant. Il n'y a rien d'agressif envers vous dans ce geste: C'est juste le jeu.
  • Vous allez mourir souvent, ne vous découragez pas (Je l'ai déjà dit ?)

Équipement


Pour l'arme principale, vous avez le choix: Du fusil mitrailleur Kalashnikov au fusil de sniper Remington SR8, en passant par la lourde Negev (à la Rambo) ou le G36 versatile.
Notez que chaque arme a ses caractéristiques qui peuvent influer sur le jeu: précision, recule, fréquence de tir, capacité du chargeur, poids, temps de rechargement, puissance d'impact de la balle...

Si vous ne savez pas quoi prendre au début, prenez un LR300 ou un M4 (elles sont pratiquement équivalentes). Même si c'est tentant, évitez la Negev.



Vous pouvez prendre une arme secondaire, mais ce n'est pas obligatoire. N'oubliez pas que plus vous vous chargez, moins vite vous courrez et moins haut vous sautez.



L'arme de poing est un bon allié, pas trop lourd, et utile en combat rapproché (couloirs par exemple). Le Desert Eagle a une excellente puissance d'impact.



Les grenades explosives peuvent être utiles pour déloger un ennemi derrière un mur, mais elles sont dangereuses et à manier avec précautions.
Les grenades fumigènes peuvent aider à masquer un assaut, ou vous protéger.



Et le reste de l'équipement:

  • La veste kevlar réduira les dégâts provoqués par un impact, mais elle est lourde et vous ralentira.
  • De même, le casque vous protègera un peu, mais vous alourdit.
  • Le silencieux réduit le bruit, supprime la flamme en sortie de canon et réduit le recul de l'arme. Mais il réduit aussi la puissance d'impact des balles.
  • Le viseur laser améliore la précision, mais vous rend aussi repérable.


Je ne vois pas l'ennemi, mais je vois sa tâche laser rouge sur le mur de gauche, je sais donc qu'il se trouve à droite. Repéré !
  • Le medikit vous permet de mieux vous soigner, mais aussi de mieux soigner vos équipiers (jusqu'à 80%). Sans lui, vous ne pouvez les soigner que jusqu'à 40%.
  • Les lunettes tactiques vous aident à repérer les personnes (et les grenades), mais réduisent votre champ de vision et augmentent le risque de confondre ami et ennemi (on ne voit pas les couleurs). De plus, vous êtes plus facilement aveuglé quand une grenade explose.


  • Vous pouvez changer la couleur des lunettes tactiques: Elle est verte par défaut, mais je vous recommande Cyan. Cela dénature moins les couleurs du décor et rend les ennemis plus visibles. Pour le configurer, allez dans le menu Setup > Game options > General settings > Tac Googles Color.


En vert:

En cyan, le contraste est meilleur:
  • Vous pouvez prendre des munitions supplémentaires pour ne pas être à court.


N'oubliez pas que tout cet équipement est optionnel, et que plus vous vous équiperez, plus vous serez lourd et vous déplacerez lentement, faisant de vous une cible plus facile.

Changer le mode de tir


Certaines armes ont différents modes de tir, par exemple pour le LR300
  • Burst : si vous laissez la détente enfoncée, l'arme ne tire que 3 balles à la suite.
  • semi-automatique: si vous laissez la détente enfoncée, l'arme ne tire qu'une seule balle.
  • automatique: si vous laissez la détente enfoncée, l'arme vide tout le chargeur.


Les modes de tir dépendent des armes (elles n'ont pas toutes les mêmes).

Utilisez la touche de mode de tir pour en change. Par défaut c'est la touche N. Cette touche est configurable dans les options (Controls > Shoot > Weapon fire mode).

L'astuce du couteau


Le couteau fait de gros dégâts en combat corps à corps (quand vous êtes très près de l'ennemi). Pressez la touche 1 pour le sélectionner (sur le clavier à gauche, pas sur le pavé numérique).

Vous pouvez si vous le voulez reconfigurer la touche qui permet de l'utiliser: Il faut ajouter une commande à votre autoexec.cfg. Par exemple, pour sortir le couteau en pressant la touche PageUp:
bind KP_PGUP "ut_weaptoggle knife"


Il suffira alors de presser la touche PageUp pour sortir le couteau.



Avec un peu d'entraînement, vous arriverez à acquérir le bon réflex. Pensez à passer en mode "Slash" (couteau tenu par le manche) avec la touche de sélection de mode d'arme (N).

A gauche en mode Slash pour poignarder un ennemi (efficace). Ne prenez pas le mode "Throw" (à droite).

Activer/désactiver les lunettes tactiques ou le laser


Quand vous sélectionnez le laser ou les lunettes tactiques, elles sont actives dès le début du jeu. Peu de joueurs savent qu'on peut très bien les désactiver pendant la partie à volonté.

Voilà comment procéder:
  • Définissez le laser ou les lunettes tactiques en équipement en position 5:
  • Dans la configuration clavier, choisissez la touche pour activer/désactiver: Setup > Control > Misc > Use item.


Maintenant, dans le jeu, vous pouvez pressez cette touche pour activer/désactiver le laser ou les lunettes tactiques.

Communication


Vous avez la possibilité de communiquer avec les autres joueurs par différents moyens.

Le jeu intègre des commandes pour envoyer des messages textuels à tous les autres joueurs, ou seulement à ceux de votre équipe: il suffit de presser la touche correspondante, puis de taper votre message et terminer par la touche ENTRÉE.

  • chat : Envoyer un message à tout le monde
  • team cheat : Envoyer un message à son équipe
  • target chat : Envoyer un message à celui que vous visez
  • radio : envoyer un message radio pré-défini.


Toutefois, en match, on a rarement le temps de taper une phrase sans se faire tuer. Il existe donc des messages pré-définis qu'on peut activer par la touche radio. Exemples de messages prédéfinis: I need a medic (j'ai besoin d'un médecin), Thanks (merci), Incoming ! (L'ennemi approche), Cover me (Couvrez-moi), Requesting backup (j'ai besoin d'aide)...

Pour gagner du temps (et éviter de passer par le menu "radio"), on peut re-définir certaine touches.
Il vous suffit de créer le fichier autoexec.cfg dans le même répertoire que q3config.cfg, et d'ajouter des commandes "bind".
Par exemple pour dire "merci" en pressant F10, on ferait:
bind F10 "ut_radio 9 9 Thanks."

ou encore pour demander un médecin en pressant F5:
bind F5 "ut_radio 3 3 I need a medic !"

Quand un équipier demander un médecin, sa flèche clignote sur la mini-carte et un caducée apparaît au dessus de sa tête pour signaler qu'il a besoin d'aide.


La liste des messages radio est disponible sur le site de Urban Terror.

Il est également assez courant pour les clans d'utiliser des logiciels externes comme TeamSpeak ou Mumble pour dialoguer de vive voix. Ces logiciels sont gratuits.

Il vous suffit ensuite de vous connecter sur le serveur TeamSpeak ou Mumble du serveur Urban Terror sur lequel vous jouez (si toutefois il en possède un).

Abréviations


Pour gagner du temps, les joueurs utilisent des abréviations. Vous verrez donc par exemple:
  • gg (good game): Bon match.
  • no ou n1 (nice one): Joli coup.
  • wd (well done): Bien vu.
  • bb : bybye.
  • thx ou tx (thanks): Merci.
  • ty (thank you): Merci.
  • l2p (learn to play): Apprends à jouer.
  • sry (sorry): Désolé.
  • np ou nop (no problem): Pas de problème.
  • Autres abréviations: http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_termes_d%27argot_Internet


On peut également prédéfinir des touches pour envoyer ces messages ou des phrases plus longues avec la commande bind précédemment vue, par exemple:
bind F5 say "Vive Urban Terror !"

et le message sera envoyé quand vous presserez F5 pendant le jeu:


Notez que vous pouvez associer bien d'autres commandes à différentes touches. Voir le manuel de Urban Terror.

Teams, clans, compétition


On peut jouer à Urban Terror pour le fun... ou faire de la compétition.
Certains joueurs se sont regroupés en clans (ou teams) et jouent en équipe. Une équipe soudée sera bien sûr bien plus efficace sur le terrain.

Parmi les teams françaises les plus connues, on trouve les SnipersGaulois, P'titBigorneau, UbU-Team, MQCD... Certains clans recrutent des joueurs, d'autres non.

Il existe même des compétition entre clans, avec des matchs organisés et des divisions, comme au football.

Les joueurs appartenant à un clan ont généralement un pseudo précédé de quelques lettres spécifiques: ~SG~ pour SniperGaulois, #UBU# pour UbU-Team, et.
Ne vous amusez pas à vous faire passer pour le membre d'un clan, même pour vous amuser.

La plupart de ces clans ont leur propre serveur de jeu (et souvent aussi un serveur Mumble ou TeamSpeak). La plupart sont membres de l'UAA et veillent soigneusement à éliminer les tricheurs (et plus généralement aussi ceux qui ont un mauvais comportement, comme ceux qui tuent les membres de leur propre équipe.)

Notes

  • Les parties sont généralement limitées dans le temps (le temps restant d'un match est affiché en haut à droite de l'écran). Au bout du temps imparti, l'équipe qui a le plus de points est déclarée vainqueur.

Affichage du temps restant avant la fin du match:
  • Wave respawn: Quand vous mourrez, vous ré-entrez dans le jeu au bout de quelques secondes. Certains serveurs sont configurés en "wave respawn", c'est à dire que tous les joueurs morts réapparaissent en même temps. Cela favorise le jeu en équipe. Vous pouvez voir si cette fonction est active (et le temps restant) grâce à cette icône:
  • Évitez d'attaquer au point où les joueurs apparaissent ("spawn camp"). C'est considéré comme un manque de tact (même si cela se pratique sur certains serveurs). C'est particulièrement agaçant et nuit au jeu.
  • Quand vous rechargez votre arme, toute munition non utilisée du chargeur est perdue. Exemple: S'il vous reste 12 munitions dans le chargeur et que vous changez de chargeur, vous perdez ces 12 munitions.
  • Attention derrière quoi vous vous cachez: Les balles traversent certaines matières comme le bois, mais pas le béton. Vous pouvez en tirer partie quand vous savez qu'un joueur se cache derrière une palissade en bois ou une caisse.
  • Si vous avez blessé un ennemi, mais que vous l'avez perdu de vue, suivez les traces de sang au sol.


Traces de sang au sol... suivez le guide.
  • Après un assaut, on doit souvent se soigner et recharger son arme. Commencez par vous soigner, et commencez immédiatement à recharger votre arme: L'arme sera rechargée pendant que vous vous soignez (Le contraire n'est pas possible).
  • Ne soyez pas trop proche de l'ennemi pour lui tirer dessus: A cause de la taille du canon, si vous êtes très près de l'ennemi la bouche du canon peut se retrouver derrière l'ennemi, et vous tirerez donc dans le vide si vous êtes collé(e) à lui. Dans les combats au corps à corps, mieux vaut prendre une arme de poing (DesertEagle ou Beretta, ou mieux: le couteau).
  • Si vous voyez un ennemi venir vers vous un couteau à la main, ne le laissez sous aucun prétexte s'approcher de vous. Reculez le plus vite possible et tirez lui dessus, sinon il va vous embrocher.
  • Les déplacements et sauts sont tellement évolués dans Urban Terror qu'on trouve des teams qui ne font que ça, et même des serveurs dédiés exclusivement au saut.
  • Historiquement, Urban Terror était une modification (mod) de Quake 3, et avait donc besoin de Quake 3 pour fonctionner. Désormais, Urban Terror peut fonctionner sans Quake en utilisant ioQuake, un moteur 3D opensource qui apporte quelques améliorations (comme le téléchargement automatiques des cartes). Vous trouverez donc parfois encore des références à Quake 3 sur internet.
  • Pour vous améliorer, pensez à passer en spectateur et suivez les joueurs ayant le meilleur score. Vous verrez comment ils jouent et apprendrez peut-être quelques astuces et techniques de combat (déplacements, choix des armes en fonction des environnements, angles d'attaque, passages...). Vous pouvez aussi jouer sur des serveurs en mode TS (Team Survivor).
  • Urban Terror est souvent abrégé en UrT (et non UT pour ne pas confondre avec Unreal Tournament).

La triche (cheat)


Bien que Urban Terror n'utilise pas des systèmes comme PunkBuster, il y a assez peu de tricheurs.
  • Tout d'abord, sur beaucoup de serveurs, un joueur peut proposer de dégager (kick) un autre joueur du serveur, et les internautes en train de participer au match votent. Les tricheurs dégagent donc généralement assez vite.
  • Ensuite il faut savoir que n'importe quel administrateur de serveur de jeu, et même n'importe quel internaute peut enregistrer un match ou le jeu d'un internaute en particulier. (Il suffit de se mettre en spectateur, clic-gauche pour choisir le joueur, et pressez F12 pour enregistrer). Ces vidéos (*.dm_68) sont utilisées comme preuve.
  • Beaucoup de serveurs sont membres de l'UAA, un groupement d'administrateurs de jeu. Si un joueur est pris en train de tricher, la vidéo du joueur est soumise à l'UAA et - suite à un vote - le joueur est banni. La liste des joueurs bannis est ensuite publiée par l'UAA. Un joueur qui triche peut donc se retrouver banni de tous les serveurs Urban Terror. Parfois définitivement.
  • De plus les meilleurs serveurs (ceux des clans) ont généralement des personnes dédiés à la traque des tricheurs (par exemple chez SnipersGaulois). Ces personnes sont aussi membres de l'UAA et lui transmettent la liste des joueurs à bannir et les démos.
  • Les triches les plus courantes sont:


Ne trichez pas. Non seulement cela nuit au jeu (les joueurs de Urban Terror sont là pour prendre du bon temps, pas pour leurs stats), mais en prime vous risquez un bannissement définitif.

(Notez que certains très bons joueurs peuvent donner l'impression de tricher, mais ce n'est pas le cas.)

Performances


Urban Terror peut fonctionner même si votre ordinateur n'est pas une bête de course.

Cependant, si votre ordinateur est vraiment lent, le nombre d'images affichées par seconde sera faible, et cela peut être pénalisant pour jouer en ligne.

Le nombre d'images par seconde est affiché en haut à droite de l'écran, et il varie selon la scène affichée:


Essayez d'avoir au moins 30 fps quand c'est possible. N'hésitez pas à diminuer la résolution ou la qualité des textures. Il faut aller dans la configuration (Setup):



Puis "System" > "Graphics": Là, changez la résolution et la qualité de textures.
En particulier, commencez à baisser la qualité des textures: Cela peut avoir un impact important sur les performances.
Notez qu'on peut jouer sans problème avec les textures réglées en "Very low".
Si ça ne suffit pas, baissez en résolution (1024x768, 800x600).



(Note: cet écran est également accessible pendant le jeu, mais cela vous obligera à revenir à nouveau dans la partie en cours.)

Notez que certaines maps sont plus lourds que d'autres, et qu'il vaut mieux parfois les éviter.
Par exemple Winterassault est assez lourd sur les petits PC, alors que des maps comme Turnpike fonctionneront sans problème.

Les serveurs spéciaux


Sur la plupart des serveurs, il y a des matchs "traditionnels" avec temps limité (généralement 15 à 20 minutes par match), en FFA/TDM ou autre, avec le choix des armes, et changement régulier de carte. Mais certains serveurs sont configurés différemment pour d'autres styles de jeu.
  • On trouve des serveurs avec la même carte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Là l'intérêt n'est plus de marquer des points pour son équipe dans le temps imparti: Le temps est illimité, et le score n'a aucune importance. Dans une carte 24/7, l'intérêt est de réussir à s'infiltrer chez l'ennemi pour le surprendre, ou tendre des embuscades. C'est souvent la carte Eagle qui est utilisée, car elle offre de nombreuses possibilités d'infiltration. Les serveurs de ce type on généralement "24/7" dans leur nom.
  • Les serveurs de jump, où le but n'est pas de combattre, mais de réussir à passer les obstacles par des sauts et mouvements spéciaux. Les joueurs délestent généralement tout leur équipement (armes, gilets, casques) afin d'être les plus léger possible. N'essayez pas de tuer des adversaires sur ces serveurs, c'est assez mal perçu. Ces serveurs ont généralement "jump" dans leur nom, ou utilisent une carte dont le nom comporte le mot "jump". Ils sont très ouverts aux nouveaux et certains joueurs vous donnerons des conseils pour mieux vous déplacer.
  • Certains serveurs traditionnels ont parfois certaines armes désactivées. Vous ne pouvez pas joindre la partie tant que vous aurez une de ces armes sélectionnées (Par exemple, le G36 est souvent interdit sur les serveurs des PtitBigorneau).

Oups... le serveur ne veut pas me laisser jouer avec un fusil G36.
  • D'autres serveurs ne vous laissent qu'une seule arme: Un simplet pistolet, ou même juste le couteau (comme sur le serveur "Boots & Knives".) Sur ces serveurs vous ne jouerez pas les Rambos: Il faut de déplacer vite et silencieusement pour surprendre l'ennemi.

Urban Terror 4.2 et les passeports


La version actuelle d'Urban Terror est la 4.1.

La version 4.2 est en préparation, et elle contiendra (entre autres) un système anti-triche. Ce système sera activable au choix par les administrateurs de serveurs de jeu (gageons que la majorité l'activeront).

Ce système nécessite de s'inscrire (gratuitement) sur le site urbanterror.info pour y créer un "passeport". Ce passeport sera ensuite utilisé dans le jeu pour se connecter aux serveurs.

Il est recommandé de s'inscrire dès maintenant afin d'être prêt pour la sortie d'Urban Terror 4.2 (date de sortie non encore déterminée.)

Erreur


Si vous avez l'erreur suivante:

----- CL_Shutdown -----
RE_Shutdown( 1 )
Shutting down OpenGL subsystem
...wglMakeCurrent( NULL, NULL ): success
...deleting GL context: success
...releasing DC: success
...destroying window
...resetting display
...shutting down QGL
...unloading OpenGL DLL
-----------------------
Couldn't reopen C:\Program Files\UrbanTerror\q3ut4\zpak000_assets.pk3


C'est juste.. que vous avez trop de maps (*.pk3) dans votre répertoire. Supprimez-en plusieurs, tout devrait rentrer dans l'ordre.

Liens


Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Introduction-a-urban-terror.pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

A voir également

Dans la même catégorie

Introducción a Urban Terror
Par Carlos-vialfa le 9 janvier 2010
Introdução ao Urban Terror
Par pintuda le 25 mars 2011
Publié par sebsauvage.
Ce document intitulé «  Introduction à Urban Terror  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.